Archives : Questions de société

Nouvelles

Bernard Bourrit, Du charisme

Questions de société - Publié le 04 Octobre 2022 par Marc Escola

Tout part d'une idée simple. La Black Box Theory. Prenez une boîte. On sait ce qui entre, ce qui sort. Pas ce qu'il y a dedans. Dedans, faites croire qu'il y a de la valeur. Une valeur quelconque, désirable. Pour ça, il y a des moyens. La curiosité aide. Exagérez, au besoin, la valeur de cette valeur. N'hésitez pas à nourrir un orgueil de propriétaire, à faire des envieux. Recrutez-les, s'ils font défaut. Mais surtout n'ouvrez pas la boîte. En aucune manière. Ça risquerait de se voir sinon. Il n'y a rien.  Table des matières Avant-propos Introduction 1. Autorité, opinion, adhésion 2. L’autorité dérivant du talent 3. De la parade à l’assentiment : théorie des « signaux » 4. Évaluation, valeur, critères de valorisation 5. Éblouir les sots...

Th. Scanlon, Pourquoi s'opposer à l'inégalité (trad. V. Mardellat, préface Th. Piketty)

Questions de société - Publié le 03 Octobre 2022 par Faculté des lettres Université de Lausanne

Les niveaux très élevés d’inégalité semblent moralement contestables. Mais les raisons pour lesquelles ils le sont et pour lesquelles il faudrait les réduire ou les éliminer sont-elle si évidentes ? Nous avons donc besoin d’une conception claire des raisons de combattre les inégalités. « Les individus ont de nombreuses raisons différentes de s’opposer à des formes d’inégalité : des raisons fondées sur leurs effets, sur les relations avec les autres qu’elles impliquent, et sur les institutions qui les engendrent. Ces raisons sont diverses et ne découlent pas toutes d’un unique principe distributif égalitaire. Ce qui les unifie, c’est leur rôle commun dans le processus par lequel les institutions sociales doivent être justifiées auprès de ...

M. Collart, Théodore Mann, savoir et pouvoir

Questions de société - Publié le 03 Octobre 2022 par Marc Escola

Précurseur du global warming, Mann avança dès les années 1770 que la terre se réchauffait et évalua la part des causes anthropiques et physiques. Il s’illustra dans la « saga du Passage du Nord-Ouest » en menant des expériences sur la congélation de l’eau de mer. Il dénonça les pratiques de pêche destructrices de la chaîne alimentaire maritime et de la biodiversité. Auteur d’une œuvre considérable, il développa des thèses démographiques annonçant Malthus.Table des matièresINTRODUCTIONCHAPITRE I — LA JEUNESSE RÊVÉE DE THÉODORE MANNCHAPITRE II — MANN AU COUVENTLa chartreuse de Sheen AnglorumDom Augustinus-Gulielmus MannAnother Traveller!Sédentarité, exemplarité et modernitéCHAPITRE III — L’ÉLECTION DE MANN À L’ACADÉMIEL’institutionRecrutem...

Amia Srinivasan, Le droit au sexe

Questions de société - Publié le 30 Septembre 2022 par Faculté des lettres Université de Lausanne

Comment devrions-nous parler de sexe ? Du nôtre, de celui que l’on pratique ? C’est un acte privé chargé de sens public, une préférence personnelle façonnée par des forces extérieures, un lieu où plaisir et éthique peuvent se dissocier sauvagement. Depuis le mouvement #MeToo, beaucoup se sont attachés à la ques­tion du consentement comme cadre clé pour parvenir à la justice sexuelle. Pour appréhender le sexe dans toute sa complexité (ses ambivalences profondes, son rapport au genre, à la classe, à la race et au pouvoir), Amia Srinivasan souligne pourtant la nécessité d’aller au-delà du « oui et non », de l’acte voulu et du non désiré. Pour y parvenir, elle interroge les relations tendues entre discrimination et préférence, pornographie e...

Taina Tervonen, Les otages. Contre-histoire d'un butin colonial

Questions de société - Publié le 28 Septembre 2022 par Faculté des lettres Université de Lausanne

Derrière les objets issus des guerres coloniales que nous admirons dans les musées se trouve une histoire violente, il est temps de l’écouter. 1890 : un colonel français entre dans Ségou, ville d’Afrique de l’Ouest, et s’empare d’un trésor. Parmi les objets du butin, des bijoux et un sabre. Alors que le Sénégal réclame la restitution du sabre depuis des décennies, symbole de sa mémoire collective, la France peine à répondre, prise dans un carcan idéologique et juridique. Ironie du sort, les bijoux ont, eux, été perdus, oubliés ou volés. Partie sur les traces de ce trésor, T. Tervonen découvre une histoire coloniale violente dont les objets sont les témoins silencieux, une histoire dont nous resterons prisonniers tant qu’elle ne sera pas ...

Giorigo Kallis, Éloge des limites

Questions de société - Publié le 26 Septembre 2022 par Faculté des lettres Université de Lausanne

Héraut de la décroissance, Giorgos Kallis nous propose ici un manifeste en faveur des limites — notion centrale de l’écologie — en les libérant de leur association avec le malthusianisme. La thèse défendue dans cet ouvrage peut sembler paradoxale : le monde est abondant ; ce sont nos désirs illimités qui font surgir les limites. C’est une certaine conception de nous-mêmes et de la nature qui nous a entraînés dans la quête infinie de productivité propre au système capitaliste. Il est donc urgent de sortir de ce cadre de pensée et d’interroger nos besoins et leur prétendue illimitation. Relisant l’œuvre de Malthus en séparant limites et rareté, deux notions souvent confondues, Giorgos Kallis montre que les limites ne nous sont pas extérieu...

Philippe Descola, Alessandro Pignocchi, Ethnographies des mondes à venir

Questions de société - Publié le 25 Septembre 2022 par Marc Escola

Au cours d’une conversation très libre, Alessandro Pignocchi, auteur de BD écologiste, invite Philippe Descola, professeur au Collège de France, à refaire le monde. Si l’on veut enrayer la catastrophe écologique en cours, il va falloir, nous dit-on, changer de fond en comble nos relations à la nature, aux milieux de vie ou encore aux vivants non-humains. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Dans quels projets de société cette nécessaire transformation peut-elle s’inscrire ? Et quels sont les leviers d’action pour la faire advenir ? En puisant son inspiration dans les données anthropologiques, les luttes territoriales et les combats autochtones, ce livre esquisse la perspective d’une société hybride qui verrait s’articuler des ...

Annabelle Bonnet, La barbe ne fait pas le philosophe

Questions de société - Publié le 23 Septembre 2022 par Université de Lausanne

« Femme, être incomplet et condamné à une éternelle enfance, tu prétends t’élever à la philosophie ! Quel aveuglement est le tien ? » Les mots de Victor Cousin, personnage clé de l’institutionnalisation de la philosophie en France au XIXe siècle, donnent le ton. La IIIe République perpétue cette politique d’exclusion : tandis que la philosophie est élevée au rang de couronnement des études secondaires et de pratique culturelle républicaine par excellence, chargée de suppléer la religion dans l’organisation morale de la société, elle se trouve exclue par la loi des cours prodigués aux jeunes filles. Qu’est-ce donc qu’être philosophe en France entre 1880 et 1949 ? C’est d’abord et avant tout porter une barbe : être un homme. Pourtant, Plut...

Jean-François Braunstein, La religion woke

Questions de société - Publié le 23 Septembre 2022 par Marc Escola

Une vague de folie et d’intolérance submerge le monde occidental. Venue des universités américaines, la religion woke, la religion des «  éveillés  », emporte tout sur son passage  : universités, écoles et lycées, entreprises, médias et culture. Au nom de la lutte contre les discriminations, elle enseigne des vérités pour le moins inédites. La «  théorie du genre  » professe que sexe et corps n’existent pas et que seule compte la conscience. La «  théorie critique de la race  » affirme que tous les Blancs sont racistes mais qu’aucun «  racisé  » ne l’est. L’«  épistémologie du point de vue  » soutient que tout savoir est «  situé  » et qu’il n’y a pas de science objective, même pas les sciences dures. Le but des wokes : «  déconstruire  ...

Éducation populaire et université : les sœurs ennemies ? (Bordeaux)

Questions de société - Publié le 21 Septembre 2022 par Justine Brisson

Appel à contribution à l'attention des doctorant.e.sSéminaire d’Initiative Doctorale, à la Maison de la Recherche, Pessac.Les  8 et 16 décembre 2022 Éducation populaire et université : les sœurs ennemies ?un séminaire à l’initiative de Benoist Blanchard, doctorant au laboratoire MICA, Université Bordeaux-Montaigne ___________________ > Présentation du séminaire L’Éducation Populaire, dans son rapport contestataire au politique (Besse et al. : 2016), n’aime pas se savoir examinée : pourtant, en tant que militante, être négligée serait son drame. Pleine de cette vigueur farouche, sa nature rebelle l’enjoint à déplacer les cadres d’analyse d’un modèle universitaire qui prétend, lui aussi, donner aux individus les moyens d’une liberté de...

Les librairies suisses Payot déposent une plainte contre Gallimard pour distorsion de concurrence (Actualitte.com)

Questions de société - Publié le 21 Septembre 2022 par Marc Escola

À lire sur Actualitte.com : Suisse : une plainte contre Gallimard pour distorsion de concurrence On considérerait à tort la Confédération helvétique comme une terre d’excessives conciliations. Depuis ce 1er janvier, est entrée en vigueur une révision de la Loi sur les cartels, portant sur les restrictions de concurrence. Cette dernière, en substance, introduit des dispositions empêchant des fournisseurs de pratiquer des tarifs excessifs, découlant d’une position dominante. En somme, prévenir tout abus de pouvoir de marché relatif. Devinez quoi : le livre est en première ligne… Dans un entretien exclusif, accordé au Temps, le PDG des librairies Payot, Pascal Vandenberghe, annonce la couleur : le dépôt d’une plainte auprès de la Commission...

L. Wacquant, Voyage au pays des boxeurs

Questions de société - Publié le 19 Septembre 2022 par Université de Lausanne

Comment peut-on être boxeur professionnel ? Sociologue initié à l’art de la frappe, « Busy » Louie nous emmène au pays des pugilistes de l’hyperghetto de Chicago pour y goûter la saveur et la douleur de l’action entre les cordes. Loin des clichés journalistiques et littéraires, il nous fait palper la trame du lancinant labeur quotidien dans le gym, îlot d’ordre et de morale dans un océan de destruction et de dangers ; partager la dévotion des boxeurs au catéchisme du « sacrifice », code de vie ascétique qui régule leur relation au monde profane – nourriture, vie sociale, sexe. Et il nous fait vibrer lors des tournois amateurs et entrer dans les coulisses et l’intimité des matches des galas professionnels.Maîtriser un art du corps honorifiq...

Louis Althusser, Socialisme idéologique et socialisme scientifique, et autres écrits

Questions de société - Publié le 17 Septembre 2022 par Marc Escola

En 1966, Louis Althusser a 48 ans. Auréolé de l’énorme succès de Pour Marx et de Lire « Le Capital », il se lance dans une vaste recherche sur la possibilité d’une théorisation de l’idéologie. La thèse qu’il avance se résume en une phrase : l’idéologie est une pratique matérielle dont les fondements sont pour l’essentiel inconscients. L’homme étant un « animal idéologique », il ne peut pas être question d’échapper à l’idéologie. Mais il est possible d’élaborer un savoir scientifique de l’idéologique et du réel, susceptible de nourrir un projet d’émancipation sociale dont le but serait la création d’une société sans classes. Dans Socialisme idéologique et socialisme scientifique et autres textes, le philosophe jette ainsi les linéaments d...

B. Frère, J.-L. Laville, La Fabrique de l'émancipation

Questions de société - Publié le 14 Septembre 2022 par Université de Lausanne

Repenser la critique du capitalisme à partir des expériences démocratiques, écologiques et solidaires Sur fond de haines, de violences, d’inégalités sociales et de dérèglements écologiques, la démocratie paraît menacée.Face à ce risque, la théorie critique (de l’école de Francfort à Bourdieu) reste indispensable pour alerter sur l’ampleur des aliénations et des dominations. Mais elle ne suffit plus. D’autres approches sont à mobiliser.Bruno Frère et Jean-Louis Laville les identifient et soulignent notamment l’apport des pragmatismes et des épistémologies du Sud. Croisant ces analyses, ils concentrent leur attention sur des combats de plus en plus présents (zapatisme, zones à défendre, mobilisation pour le climat, défense des libertés ass...

K. Laland, La symphonie inachevée de Darwin : comment la culture a façonné l'esprit humain

Questions de société - Publié le 07 Septembre 2022 par Université de Lausanne

La théorie de l’évolution s’est longtemps heurtée à une énigme qui, pour les créationnistes plus ou moins déclarés, avait valeur d’objection : comment les exceptionnelles capacités cognitives, sociales et culturelles des humains sont-elles apparues, démarquant notre espèce de toutes les autres ? Faute d’apporter une réponse étayée à cette question fondamentale, la symphonie de Darwin est restée inachevée. Kevin Laland s’attache ici à compléter les pages manquantes de notre histoire évolutive pour comprendre par quels processus le langage, la technologie, les sciences et les arts ont été possibles.À partir d’études expérimentales étonnantes menées dans le domaine de l’apprentissage social chez les animaux et d’analyses novatrices issues d...

Carole Pateman, Le contrat sexuel (rééd.)

Questions de société - Publié le 25 Août 2022 par Université de Lausanne

Préface de Geneviève Fraisse, Postface de Didier Fassin Par quel étrange paradoxe le contrat social, censé instituer la liberté et l’égalité civiles, a-t-il maintenu les femmes dans un état de subordination ? Pourquoi, dans le nouvel ordre social, celles-ci n’ont-elles pas accédé, en même temps que les hommes, à la condition d’« individus » émancipés ? Les théories du contrat social, héritées de Locke et de Rousseau, et renouvelées depuis Rawls, ne peuvent ignorer les enjeux de justice que soulève le genre. Carole Pateman montre, dans cet ouvrage désormais classique, que le passage de l’ordre ancien du statut à une société moderne du contrat ne marque en rien la fin du patriarcat. La philosophe met ainsi au jour l’envers refoulé du contra...

"Sanctionner la Russie sans bannir sa culture", par P. Assouline (larepubliquedeslivres.com)

Questions de société - Publié le 04 Août 2022 par Université de Lausanne

Sanctionner la Russie sans bannir sa culture, par Pierre Assouline en ligne sur larepubliquedeslivres.com, le 2 août 2022 Comment sanctionner un chef d’Etat sans punir son peuple ? Le dilemme n’est pas nouveau. Le XXème siècle n’ayant pas été avare en systèmes totalitaires et régimes dictatoriaux, il s’est posé notamment aux temps où régnaient Mussolini, Hitler, Staline et de manière plus complexe vis-à-vis de l’Espagne franquiste, de la Grèce des colonels ou du Chili de Pinochet. Comment boycotter les dirigeants sans en faire subir les conséquences à leur population ? L’invasion de l’Ukraine par la Russie vient de réactiver le cas de conscience- car cela en est dans sa dimension culturelle. Les Ukrainiens ne réclament pas seulement à ra...

"Genèse d’un best-seller. Quelques hypothèses sur un prétendu ‘roman inédit’ de Louis-Ferdinand Céline", par Giulia Mela et Pierluigi Pellini

Questions de société - Publié le 29 Juillet 2022 par Université de Lausanne

Genèse d’un best-seller. Quelques hypothèses sur un prétendu ‘roman inédit’ de Louis-Ferdinand Céline[1] par Giulia Mela et Pierluigi Pellini 1. Les raisons de la philologie ne font pas toujours bon ménage avec celles des maisons d’édition, des ayants droit, bref du commerce. Il était impératif de transformer en série de best-sellers les manuscrits céliniens, confisqués en 1944 dans l’appartement de l’écrivain à Montmartre, longtemps disparus et finalement conservés pendant quinze ans par Jean-Pierre Thibaudat, qui en a révélé l’existence en août 2021. L’ébauche d’un épisode du Voyage – même surprenante, et par endroits magnifique – ne faisait pas l’affaire ; il fallait bien un roman autonome et inédit (ou, mieux encore, plusieurs roman...

"Sylvie Germain cible de la haine de la culture", par Pierre Assouline (larepubliquedeslivres.com)

Questions de société - Publié le 29 Juillet 2022 par Université de Lausanne

Sylvie Germain cible de la haine de la culture, par Pierre Assouline en ligne sur larepubliquedeslivres.com, le 25 juillet 2022 La vie littéraire est pleine de surprises mais toutes ne sont pas heureuses. Vous êtes un écrivain connu, loué et respecté ; vous vous tenez à l’écart des vaines polémiques du petit milieu tant par goût que par tempérament ; vous vous contentez de vous consacrer à votre œuvre à l’écart du microcosme en toute sérénité ; et en publiant en 1989 un livre intitulé Jours de colère couronné du prix Femina, vous n’imaginez pas un instant que plus de trente ans après il vous reviendrait en pleine figure comme un boomerang à retardement historique accompagné d’un flot de haine, de violence, d’insultes dont Twitter, Instag...

1848, le tournant technocratique de l’Europe ? Une conversation avec Christopher Clark et Jonathan Sperber (legrandcontinent.eu)

Questions de société - Publié le 21 Juin 2022 par Université de Lausanne

« Les États-nations ont trouvé le moyen de raconter l'histoire de 1848 comme si elle ne s'était passée que dans un seul pays. »  Les deux grands historiens Jonathan Sperber et Christopher M. Clark brossent une perspective continentale de 1848 et montrent comment la dimension technocratique de l'Union européenne actuelle est, aussi, un héritage de ce moment. Un entretien réalisé par le Groupe d'études géopolitiques de l'École normale supérieure pour le site legrandcontinent.eu. Pourriez-vous nous présenter brièvement la chronologie des révolutions de 1848 et peut-être certaines des causes qui les ont motivées1 ? JONATHAN SPERBER Commençons par les deux causes principales. La première fut la crise économique qui a émergé à partir de 184...

S. Frederici, Réenchanter le monde

Questions de société - Publié le 20 Juin 2022 par Université de Lausanne

Essai traduit de l’anglais par Noémie Grunenwald Silvia Federici présente une histoire critique de la politique des communs dans une perspective féministe. De son vécu au Nigeria et de ses rencontres avec des militantes d’Amérique latine et du monde entier, Federici révèle les luttes quotidiennes des femmes contre la spoliation de leur terre, de leur logement et nourriture. De ses recherches historiques, elle compare les enclosures, qui ont permis la naissance du capitalisme par la destruction des communs et la prolétarisation des populations rurales, aux « nouvelles enclosures » au cœur de la phase actuelle d’accumulation capitaliste mondiale. Cet ouvrage soutient que les luttes autour de la reproduction sociale sont cruciales à la fois...

Pierre Jourde, La tyrannie vertueuse

Questions de société - Publié le 11 Juin 2022 par Université de Lausanne

On croyait autrefois que la tyrannie future serait fondée sur les modèles des États totalitaires du milieu du xxe siècle. La prophétie était fausse. Ce sont les citoyens eux-mêmes, dans les sociétés démocratiques, qui organisent leur asservissement. Nul besoin de Big Brother : il y a Facebook, où les individus se dévoilent et se surveillent. On croyait aussi que, comme dans les procès faits à des artistes au xixe siècle, la censure continuerait à être l’apanage de l’État. Désormais, ce sont les intellectuels, les étudiants ; ce sont des groupes de femmes, d’homosexuels, de musulmans, de Noirs, qui exigent interdictions, mises au ban, renvois, et jusqu’à des excuses publiques, à la manière des procès de Moscou. On expurge les textes du pa...

Alex Mahoudeau, La panique woke. Anatomie d’une offensive réactionnaire

Questions de société - Publié le 09 Juin 2022 par Université de Lausanne

Encore inconnu il y a peu en France, le terme de « woke » a récemment envahi les réseaux sociaux et les journaux. Né des luttes antiracistes des Afro-Américains dans les années 1950, il revêt alors un sens positif : celui d’être « éveillé », conscient politiquement. Mais il est aujourd’hui utilisé péjorativement pour attaquer toute forme d’engagement contre les discriminations. Pour ses détracteurs, la prétendue « idéologie woke » serait un nouvel avatar du « politiquement correct » ou de la « cancel culture » et infiltrerait les centres de pouvoir, des médias aux grandes entreprises, encourageant une déconstruction du monde par la bouche d’une génération radicalisée. Ainsi va la « panique woke ». Et si cette panique cachait simplement u...

"Céline" après coup. Une lecture de Guerre par Jérôme Meizoz (legrandcontinent.eu)

Questions de société - Publié le 07 Juin 2022 par Université de Lausanne

« Céline » après coup. Une lecture de Guerre par Jérôme Meizoz, professeur à l’Université de Lausanne et auteur de Coulisses du nom propre. Louis-Ferdinand Céline (BSN Press, 2021). mis en ligne sur legrandcontinent.eu, le 5 juin 2022. "Quelle étrange expérience que de lire, huit décennies après sa rédaction, un « ouvrage » inédit de celui qui se fit appeler « Céline ». Roman où se succèdent de brefs épisodes autofictifs (130 pages imprimées), de Ferdinand blessé sur le champ de bataille à la vie d’hôpital dans une ville de l’arrière. Ce manuscrit de premier jet, l’auteur l’aurait abondamment révisé s’il l’avait pu et il nous serait parvenu sous une forme assez différente. La presse et la critique ont déjà commenté la réémergence des ...

Cornelia Möser, Libérations sexuelles. Une histoire des pensées féministes et queers sur la sexualité

Questions de société - Publié le 03 Juin 2022 par Université de Lausanne

Aujourd’hui, la sexualité est une question centrale pour les féministes comme pour les mouvements LGBTQ. Désir, plaisir, maternité, mais aussi violences sexuelles et consentement sont abondamment discutés par les théoriciennes et les militantes. Mais qu’est-ce au juste que la sexualité ? Cette question bien plus complexe qu’il n’y paraît a traversé l’ensemble des pensées féministes et LGBTQ depuis au moins les années 1960 et ce que l’on a appelé la révolution sexuelle. La sexualité a ainsi pu être considérée comme un outil, voire une condition de la libération des femmes, ou comme un simple espace d’épanouissement des plaisirs et des désirs. Elle a également été perçue comme un obstacle, le lieu par excellence de la vulnérabilité des fem...

"L’affaire Louise Labé". Entretien avec Élise Rajchenbach (laviedesidees.fr)

Questions de société - Publié le 27 Mai 2022 par Marc Escola

L’affaire Louise Labé. Entretien avec Élise Rajchenbach  par Sarah Al-Matary, mis en ligne sur laviedesidees.fr le 27 mai 2022 Loin d’une bataille d’ego entre universitaires, les polémiques qui entourent la personne et l’œuvre de Louise Labé révèlent des biais méthodologiques, mais aussi le poids des stéréotypes genrés sur les pratiques scientifiques.  La Vie des idées : Pourquoi Louise Labé a-t-elle suscité, ces quinze dernières années, des polémiques telles qu’on a pu dire qu’elle était un homme, un personnage inventé par un collectif, et de manière plus générale qu’elle restait une « énigme » ? Élise Rajchenbach : Louise Labé fait partie de ces autrices dont le nom est connu du grand public – ce qui n’est pas si courant pour les pério...

J. Walvin, Histoire du sucre, histoire du monde

Questions de société - Publié le 23 Mai 2022 par Université de Lausanne

Suivre le sucre pour éclairer l’histoire du monde : tel est le stupéfiant voyage auquel nous invite James Walvin. Tout commence avec la colonisation des Caraïbes et des Amériques, puis avec l’essor des plantations. C’est la naissance d’un nouvel ordre, fondé sur la déportation de millions d’Africains réduits en esclavage. Après l’extermination des populations indigènes et la destruction des paysages, les premières usines polluantes sont implantées pour fabriquer du sucre et du rhum. Se met en place une organisation du travail implacable qui inspirera Henry Ford. Mais il fallait aussi que ce sucre, quasiment inconnu jusqu’au XVIIe siècle, soit consommé. D’abord réservé à la table des élites, il devient, avec la révolution industrielle, l’a...

Antoine Fenoglio, Cynthia Fleury, Ce qui ne peut être volé. Charte du Verstohlen

Questions de société - Publié le 23 Mai 2022 par Marc Escola

S’est fait ressentir le besoin de disposer d’un manifeste qui viendrait poser sans hiérarchie ce qui ne peut nous être volé, du silence à l’horizon, de la santé au temps long, de même que les méthodes et approches qui permettraient d’éviter que ce vol ait lieu. Cette charte aurait vocation à inspirer tous ceux qui ont besoin de réarmer leur désir, de s’appuyer sur quelques compagnons déjà constitués, de partager des méthodes de conception et de déploiement et d’arpenter ensemble les chemins de la « vie bonne ». Car nous sommes des hommes dont l’humanisme est fragile ; et chacun d’entre nous tisse dans la matière de sa vie des façons de se lier à des collectifs plus régulateurs, tout en assumant un principe d’individuation digne de ce ...

P. Hansen, S. Jonsson, Eurafrique. Aux origines coloniales de l'Union Européenne

Questions de société - Publié le 20 Mai 2022 par Université de Lausanne

Préface E. Balibar, traduction C. Habart Alors que l’Europe, jadis triomphante, se trouve ravagée, appauvrie et divisée au sortir de la Première Guerre mondiale, un concept prometteur se diffuse dans les milieux dirigeants et intellectuels du Vieux Continent : l’Eurafrique !Faire du continent africain le ferment de l’unité européenne : tel est le projet de Richard Coudenhove-Kalergi, chantre du mouvement paneuropéen, et de nombre de ses contemporains dans l’entre-deux-guerres. Le salut de l’Europe, affirment-ils, repose sur sa capacité à exploiter en commun les richesses des colonies africaines. Rivalisant avec la puissance montante des continents américain et asiatique, l’Eurafrique deviendra ainsi le pôle dominant de la géopolitique mo...

Quinn Slobodian, Les globalistes

Questions de société - Publié le 13 Mai 2022 par Université de Lausanne

Traduit par C. Le Roy Quinn Slobodian retrace dans ce livre les chemins parcourus par un groupe d’intellectuels, les « néolibéraux », depuis les cendres de l’empire des Habsbourg jusqu’à la création de l’Organisation mondiale du commerce, montrant que l’objectif qui a accompagné l’émergence du néolibéralisme n’était pas tant la réduction de la taille de l’État ou l’abolition des réglementations que leur redéploiement à l’échelle mondiale.Son récit débute en Autriche dans les années 1920. Les Empires sont en train de se dissoudre et le nationalisme, le socialisme et l’autodétermination démocratique menacent la stabilité du système capitaliste. Face à cette situation, des intellectuels autrichiens en appellent à une nouvelle façon d’organi...

Anne Akrich, Le Sexe des Femmes. Fragments d’un discours belliqueux

Questions de société - Publié le 12 Mai 2022 par Université de Lausanne

« Si l’on veut comprendre quand l’embrasement a commencé, il faut se souvenir que la cigarette responsable des flammes a été jetée, il y a plusieurs années, dans un trou. C’est d’ici que le grand incendie du début du XXIe siècle est parti. Du sexe des femmes. C’est de cette tranchée même que nos contes de guerre et de vengeance se racontent désormais. Encore faudrait-il les écouter. » Dans ce livre iconoclaste, l’autrice dit tout haut, avec une audace rare, ce que beaucoup de femmes pensent tout bas et que beaucoup d’hommes se refusent à concevoir. Désir féminin, maternité, viols, prétendue « zone grise » du consentement, dialogue impossible entre les sexes sont au coeur de ce petit traité à l’humour ravageur. Et si le rire était l’ar...

"Qu’est-il-arrivé à la Liseuse de Vermeer ?", par Wioletta Miskiewicz (en-attendant-nadeau.fr)

Questions de société - Publié le 12 Mai 2022 par Université de Lausanne

Pendant plus de deux siècles, La liseuse à la fenêtre représentait la quintessence de l’intériorité. Mais en faisant réapparaître le visage d’un Cupidon au-dessus de la jeune fille, la restauration récente a complètement changé le sens du tableau qui, désormais, ne parle que d’amour : ou comment une vérité de l’histoire de l’art l’a emporté sur la continuité des rencontres d’une œuvre d’art avec son public. Lire la suite…

D. Letourneur, On ne naît pas mec. Petit traité féministe sur les masculinités.

Questions de société - Publié le 11 Mai 2022 par Université de Lausanne

Pourquoi parler encore des mecs ? Quand tout se passe comme si les humains étaient hommes par défaut et femmes par exception, il semble qu’on n’en parle déjà que trop.À y regarder de plus près, cependant, on parle beaucoup d’hommes mais plus rarement des hommes. On parle d’individus en particulier, bien peu de la classe des hommes dans son ensemble.On parle des Grands Hommes, moins de tous ceux qui envoient des photos de leur pénis sur Internet. On parle plus des ministres que des violeurs (sauf quand il s’agit du même type).Alors, si nous retournons le regard féministe vers les hommes, que voyons-nous ? Soudain, on comprend comment les hommes sont construits et les histoires qu’on se raconte sur la « nature masculine » se révèlent menso...

"Les salopes", par Kathleen Evin (Diacritik.com)

Questions de société - Publié le 10 Mai 2022 par Université de Lausanne

Mis en ligne sur Diacritik.com, le 10 mai 2022 "Les salopes", par Kathleen Evin "Ce sont deux petits livres qui, en un bizarre carambolage, figurent sur la même table, celle des parutions récentes, chez vos libraires.  Étrange, en effet, de lire dans le même élan Misogynie, une nouvelle de l’irlandaise Claire Keegan (traduit par Jacqueline Odin chez Sabine Wespieser) et Nous ne vieillirons pas ensemble, réédition en poche (L’Olivier) du récit largement (totalement ?) autobiographique du cinéaste Maurice Pialat. Car, même si celui-ci a été écrit voici un demi-siècle et celui-là publié en février dernier par le New Yorker, tous deux parlent exactement de la même chose : qu’attendent les hommes, la plupart d’entre eux au moins, des femmes ...

"Encadrer des thèses : d’abord, ne pas nuire. État d’un champ de recherche", par M. Houssay-Holzschuch, R. Le Goix et C. Noûs (revue EchoGeo)

Questions de société - Publié le 10 Mai 2022 par Vincent Ferré

"Encadrer des thèses : d’abord, ne pas nuire. (1) État d’un champ de recherche" par Myriam Houssay-Holzschuch, Renaud Le Goix et Camille Noûs Résumé : La relation entre l’encadrant·e et le·la doctorant·e est une dimension importante de notre activité professionnelle, et pourtant peu analysée. Cette première contribution ouvre une réflexion sur le vocabulaire (directeur·ice, encadrant·e, patron·ne, supervisor…), les textes réglementaires (arrêté de 2016, qui redéfinit profondément ses modalités), la littérature scientifique existante, et l’importance qu’il y a d’inscrire la thèse dans une trajectoire professionnelle.Une deuxième contribution (à suivre) partira d’une expérience réflexive sur nos pratiques pédagogiques d’encadrant·e, à des ...

"Les leçons de l’histoire n’existent pas". Entretien avec Sarah Gensburger, par Jules Naudet & Pauline Peretz (laviedesidees.fr)

Questions de société - Publié le 07 Mai 2022 par Marc Escola

"Les leçons de l’histoire n’existent pas". Entretien avec Sarah Gensburger, par Jules Naudet & Pauline Peretz, mis en ligne le 6 mai 2022 sur laviedesidees.fr La mémoire n’est pas qu’un phénomène cognitif, linguistique et social. Elle est aussi une catégorie d’action publique qui fait l’objet de vives controverses politiques. Il est donc impératif de se demander à quoi et à qui servent les différentes commémorations du passé. La vie des idées : Comment les chercheuses et les chercheurs en sciences humaines et sociales parviennent-ils à objectiver un fait social aussi évanescent et difficile à saisir que la mémoire ? Ont-ils réussi à identifier les mécanismes sociaux par lesquels se construit une mémoire collective ? Sarah Gen...

"Où délibérer en démocratie ?", par Pierre-Étienne Vandamme (laviedesidees.fr)

Questions de société - Publié le 07 Mai 2022 par Marc Escola

Où délibérer en démocratie ? À propos de : Loïc Blondiaux, Bernard Manin (dir.), Le tournant délibératif de la démocratie, Presses de Sciences-Po, 2021.  par Pierre-Étienne Vandamme, en ligne le 4 mai 2022 sur laviedesidees.fr Comment réaliser l’idéal d’une démocratie délibérative ? Un ouvrage collectif revient sur le « tournant délibératif » de la pensée démocratique et esquisse les voies de sa mise en œuvre, dans des démocraties de masse où l’opinion publique continue d’être cristallisée par les médias et les partis. Le « tournant délibératif » désigne un basculement théorique dans l’étude des institutions démocratiques qui s’est opéré dans les années 1980 sous l’impulsion de figures comme Jürgen Habermas, Bernard Manin ou Jon Elster ...

Socio n° 16, 2022 "Soulèvements sociaux. Destructions et expérience sensible de la violence"

Questions de société - Publié le 30 Avril 2022 par Marc Escola

Sous la direction de Pauline Hachette, Romain Huët Depuis 2010, des contestations d'ampleur ont agité bon nombre de contextes nationaux. Si elles renvoient à des situations et des enjeux politiques à chaque fois spécifiques, il existe des expériences partagées et des récits concordants entre eux. Aux ressources argumentatives classiques (lutte contre la précarité, l’injustice, les inégalités économiques, etc.) s’ajoute une revendication àl’élargissement des orientations du vivre, des formes de vie, en somme à une transformation existentielle des manières d’être. Ce retour du registre culturel, éventuellement romantique, dans la scène politique interroge tant du point de vue de ce qu’il dit de notre époque que dans sa capacité à tracer un...

E. Essono Tsimi, L'antiracisme rend-il heureux ? Race et ethnicité dans les espaces francophones

Questions de société - Publié le 28 Avril 2022 par Université de Lausanne

Comment, dans les espaces francophones, en arrive-t-on  à gérer la saturation de causes contradictoires autour de  la race, de l’ethnicité, de la république  ou de la communauté ? Cet ouvrage examine, plutôt qu'un hypothétique  ressentiment antifrançais,  le possible  sentiment antifrancophone et ses élans sous-jacents. Le propos est politique, spéculatif et  puise dans l'inépuisable actualité,  la littérature africaine, l'histoire postcoloniale et la sociologie.  Éric Essono Tsimi, romancier et professeur d'études francophones à The City University of New York, est, depuis 2016, membre associé du Laboratoire de recherche en psychologie des dynamiques intra- et intersubjectives de l'université de Lausanne. Il a publié  De quoi la littéra...

S. Le Courant, M. Agier (dir.), Babels. Enquêtes sur la condition migrante.

Questions de société - Publié le 20 Avril 2022 par Université de Lausanne

À partir de 2015, une quarantaine de chercheuses et chercheurs en sciences sociales se sont mobilisés pour comprendre la « crise migratoire » en France, en Europe et en Méditerranée. De Lesbos à Calais, de Beyrouth à Berlin, de Lampedusa à Paris, ils ont suivi les parcours des exilé·es poussé·es sur les routes par les troubles politiques, sociaux, environnementaux. Les relations qui lient ces migrante·s aux États, aux villes et aux sociétés d’accueil font naître les Babels de demain. Pour le débat public et au-delà, ce livre offre une nouvelle compréhension de la condition migrante contemporaine. Michel Agier est anthropologue (EHESS et IRD), il a notamment publié L’Étranger qui vient (Seuil, 2018). Stefan Le Courant est anthropologue ...

J. Vioulac, Anarchéologie

Questions de société - Publié le 09 Avril 2022 par Université de Lausanne

La Révolution industrielle a fait basculer l’humanité tout entière dans une période critique qui semble aujourd’hui la destiner à une catastrophe globale. Penser cette catastrophe impose de la situer dans le processus tragique dont elle est le dernier acte, et d’assumer ainsi la tâche d’une philosophie de l’Histoire. Mais la catastrophe n’a pas épargné la philosophie elle-même, qui dans le même moment s’est confrontée à l’obsolescence de toute sa tradition en laquelle elle a reconnu une mystification : d’où la nécessité de sa réinstitution radicale, qui renverse sa structure théologique pour la réélaborer dans une structure archéologique. Cette archéologie cependant découvre l’absence de tout fondement et n’accède qu’à l’abîme : elle ne ...

M. Samuels, Le droit à la différence

Questions de société - Publié le 09 Avril 2022 par Université de Lausanne

L’universalisme français et les juifs Le débat public français charrie une singulière conception de l’universalisme, généralement perçu comme incompatible avec les particularismes : les communautés religieuses ou ethniques, dit-on, doivent renoncer à leurs différences pour entrer dans la communauté nationale. Ce livre important montre que cette conception étroite et rigide est bien plus récente qu’on ne le croit.Grâce à une lecture attentive de la manière dont les responsables politiques, les romanciers, les philosophes ou les cinéastes français ont abordé la question de l’intégration des juifs entre le XVIIIe et le XXe siècle, Maurice Samuels explique que différentes conceptions de l’universalisme n’ont cessé de s’affronter. Et que cert...

Ecologie, existence et démocratie Corine Pelluchon (visioconférence)

Questions de société - Publié le 08 Avril 2022 par Perrine Coudurier

Corine Pelluchon effectura cette conférence à distance par visio-conférence. La salle Germaine Tillon accueillera tout de même le public en présentiel. L'intervention sera diffusée en direct sur la chaîne YouTube du Patronage laïque Jules Vallès : lien Youtube Ecologie, existence et démocratie Corine Pelluchon, Philosophe, professeur à l’université Gustave Eiffel ( ex Marne-la-Vallée). Spécialiste de philosophie politique et d’éthique appliquée (bioéthique, philosophie de l’environnement et de l’animalité). Auteur d’une dizaine d’ouvrages qui sont, pour la plupart, traduits dans d’autres langues, elle a reçu en février 2020 le prix de la pensée critique Günther Anders pour l’ensemble de ses travaux. Dernier ouvrage : Les Lumières à l’âge...

Driss Ksikes , Les sentiers de l’indiscipline

Questions de société - Publié le 30 Mars 2022 par Marc Escola

L’indiscipline, c’est avant tout une quête de liberté et de justesse. Une éthique du décentrement, qui consiste à sortir des chemins balisés, à assumer son autonomie vis-à-vis des pouvoirs et des institutions en place, à oser des pas de côté par rapport aux cadres de savoirs étriqués, à refuser dogmes, identités et traditions figées… Elle est pensée agissante, vécue et transmise par des artistes, artisans, écrivains, scientifiques, travailleurs sociaux et culturels, philosophes, soucieux de l’humain et d’un monde déhiérarchisé. Et ce livre, un voyage sans frontières à travers ce concept aux ramifications infinies. Extrait de la conclusion « En faisant, dans ce livre, un long voyage par l’art, la littérature, les réalités complexes, l’his...

Joëlle Zask, Se réunir Du rôle des places dans la cité

Questions de société - Publié le 30 Mars 2022 par Marc Escola

On connaît les places léguées par Jules César, Louis XIV, Napoléon III, Hitler, Staline ou Mao Zedong. Royales, impériales, nationalistes ou fascistes, elles jalonnent encore aujourd’hui nos villes et nos villages. Mais pourquoi les démocrates n’ont-ils pas, eux aussi, réfléchi au rôle politique des places ? D’où vient cette lacune ? Quelle est la nature de l’inconscient politique qui nous les rend invisibles ? Et comment y remédier, à l’heure où la démocratie a plus que jamais besoin d’être revitalisée ? Joëlle Zask enquête sur les conditions matérielles qui rendent l’exercice de la démocratie possible. Car « en démocratie, plus on se réunit, plus grandes sont nos libertés, plus les institutions qui nous protègent sont fortes ». * « ...

L. Yousfi, Rester barbare

Questions de société - Publié le 28 Mars 2022 par Université de Lausanne

« Je sens que j’ai tellement de choses à dire qu’il vaut mieux que je ne sois pas trop cultivé. Il faut que je garde une espèce de barbarie, il faut que je reste barbare. » Cet énoncé de Kateb Yacine, Louisa Yousfi l’entend comme une formule magique : à la fois mot d’ordre esthétique et fable politique, elle permet de convoquer ensemble Chester Himes, Toni Morrison, Booba, PNL et toute une cohorte ensauvagée à l’assaut de l’Empire. Louisa Yousfi est journaliste. Lire un extrait... Voir la vidéo de présentation... * On peut lire sur Diacritik.com un entretien de Johann Faerber avec l'auteure… Lire aussi sur nonfiction.fr : "Résister à l'Empire par la barbarie", par Christian Ruby (en ligne le 7 mai 2022). Et sur en-attendant-nadeau.fr : "...

"Le style, c’est la droite ?", par Vincent Berthelier (laviedesidees.fr)

Questions de société - Publié le 28 Mars 2022 par Université de Lausanne

Le style, c’est la droite ? par Vincent Berthelier, en ligne sur laviedesidees.fr, le 28 mars 2022. La prétendue supériorité des écrivains de droite est un lieu commun fabriqué autant par les intéressés que par certains adversaires. L’étude des textes prouve en fait qu’au sein de la droite, la diversité des styles littéraires est au service de postures et de stratégies tributaires du contexte. Les écrivains de droite écrivent-ils mieux que les autres ? À en croire certains, il y aurait des affinités électives entre la droite et le style, voire entre la droite et la littérature. En 2016, le journaliste, critique et romancier Bruno de Cessole, alors rédacteur en chef à Valeurs actuelles, situait ainsi « les écrivains à style plutôt...

Paul B. Preciado, Pornotopie. Playboy et l'invention de la sexualité multimédia

Questions de société - Publié le 21 Mars 2022 par Université de Lausanne

Postface inédite de l'auteur Traduit par Serge Mestre « Je voulais faire de ce Manoir une maison de rêve. Un lieu où travailler et aussi s’amuser, sans les problèmes et les conflits du monde extérieur. À l’intérieur, un célibataire avait le contrôle total de son environnement. Je pouvais passer de la nuit au jour, visionner un film à minuit et commander à dîner à midi, avoir des réunions au milieu de la nuit et des rendez-vous galants l’après-midi.» Voici le projet de Hugh Hefner, le créateur du magazine Playboy et concepteur du fameux Manoir à l’intérieur duquel il va se confiner pendant plus de quarante ans. Publié pour la première fois en 1953, Playboy n’a pas seulement été le premier magazine érotique populair...

Elsa Dorlin (dir.), Feu ! Abécédaire des féminismes présents

Questions de société - Publié le 13 Mars 2022 par Marc Escola

« Plutôt que de réduire le féminisme à des revendications faites à l’État, au patron, au chef ou à papa, pour plus de lois, plus de “sécurité”, à n’être que le porte-drapeau ou le cache-misère du capitalisme, de tel ou tel gouvernement nationaliste, ces histoires des féminismes présents rappellent et font résonner ensemble nos vies féministes. Ce livre fonctionne comme un abécédaire, un manuel, une boîte à outils, un dictionnaire amoureux, dans lequel échanger des idées, affûter des armes, écouter des voix, partager des expériences et des pratiques, vibrer pour des luttes présentes. Il s’adresse à tous·tes : il contient à la fois des ressources et foisonne de références utiles, de notions, mais il est fabriqué par des plumes et des voix,...

A. Freudiger, Du Management et autres chroniques

Questions de société - Publié le 08 Mars 2022 par Université de Lausanne

Face à un monde qui devient de plus en plus complexe, il est bon d’avoir des éclairages originaux et singuliers. C’est ce que propose Alain Freudiger avec ce recueil de chroniques. Celui-ci accorde une large place à la description critique du management, logique folle qui a envahi toutes les sphères de nos vies. A la manière d’un Roland Barthes avec ses Mythologies, Alain Freudiger décortique les injonctions à l’évaluation et à l’auto-évaluation, au remplissage de fichiers excel, à la définition d’objectifs de performances que l’individu moderne ne peut atteindre qu’au prix de sa propre auto-aliénation. En adepte de l’art du « braconnage » tel que préconisé par Michel de Certeau, l’auteur propose néanmoins quelques pistes afin ...