Archives : Éditos accueil

Nouvelles

Dans un monde où les Beatles n'existeraient pas

Edito Accueil - Publié le 01 Octobre 2022 par Université de Lausanne

Coup dur pour les sujets de la couronne britannique qui devaient déjà apprendre à vivre sans la reine Elisabeth II : il leur faudra donc se passer aussi des Beatles. Car on s’obstine à porter aux nues les auteurs de chefs-d’œuvre, sans prendre la mesure des dégâts qu’ils provoquent. Et l'on n'y songe pas assez : les génies relèguent en effet dans l’obscurité les autres créateurs, imposent des canons arbitraires à notre sensibilité et déforment notre regard sur le passé. Dans Et si les Beatles n'étaient pas nés ?, qui paraît dans l'indispensable collection "Paradoxe" des éditions de Minuit, Pierre Bayard nous entraîne dans les mondes alternatifs où ils n’existent pas : c'est la seule façon de retrouver toutes les œuvres dont ils nous ont ...

De la reconnaissance

Edito Accueil - Publié le 30 Septembre 2022 par Université de Lausanne

La collection "Théorie de la littérature" des Classiques Garnier accueille la version française, très attendue, de l'essai de Terence Cave : Poétiques de l’anagnorisis. Le poéticien y retrace l’histoire du terme et explore les enjeux théoriques fondamentaux du procédé. La scène de reconnaissance est en effet aussi populaire qu’elle est suspecte aux yeux de la critique. Fabula vous invite à lire la Préface à cette traduction française, signée par Terence Cave… — En mai dernier, Nathalie Kremer faisait paraître avec Kris Peeters et Beatrijs Vanacker le volume La Reconnaissance littéraire. Hommages à Jan Herman dans la collection "La République des Lettres" (Peeters), qui traite de la question de la reconnaissance littéraire sous trois angl...

Mime de rien

Edito Accueil - Publié le 30 Septembre 2022 par Marc Escola

Sobrement intitulé Deburau, le nouvel essai d'Edward Nye (Routledge) explore l’art de Jean-Gaspard Deburau, l’acteur-mime le plus célèbre de l’histoire moderne, avant Marcel Marceau au XXe siècle. Edward Nye s'y propose d'identifier et parfois corriger les traits légendaires de Deburau-Pierrot, mais aussi de les appréhender comme des fictions destinées à promouvoir une série de principes esthétiques et sociopolitiques. La postérité étonnante de l'art de Deburau est aussi l’occasion de s'interroger sur le rôle joué par le théâtre – et plus spécifiquement le théâtre "populaire" –  dans le mouvement romantique, et par extension dans la société et la culture contemporaines.

Nouvelle Nouvelle Revue française ?

Edito Accueil - Publié le 29 Septembre 2022 par Université de Lausanne

"La NRF est une entreprise qui a besoin d’être de temps en temps recommencée", écrivait Jean Paulhan à Gaston Gallimard. Ce bon conseil n’a rien perdu de sa fraîcheur, aux yeux d'Antoine Gallimard au moins, qui a invité Maud Simonnot à faire prendre un nouveau départ à La Nouvelle Revue Française, laquelle paraîtra désormais deux fois l'an, à l'automne et au printemps, dans une pagination conséquente et un format agrandi. Au sommaire de cette nouvelle Nouvelle Revue Française : la question de la Nature et le Centenaire de Marcel Proust, mais aussi un éventail de chroniques confiées exclusivement à des écrivains.

À la recherche d'Elsa Morante

Edito Accueil - Publié le 28 Septembre 2022 par Esther Demoulin

Dominique Peyrache-Leborgne et André Peyronie font paraître aux Presses Universitaires de Rennes À la recherche d'Elsa Morante, le premier livre en français consacré à l'ensemble de l'œuvre d'Elsa Morante. S'appuyant sur les travaux et les témoignages les plus contemporains il fait apparaître toute la richesse et la diversité du travail d'une autrice dont Alberto Moravia disait qu'elle était la plus importante de la seconde moitié du XXe siècle. Expérimentations poétiques, traditions romanesques, féminisme, engagement politique, réception et filiations : tels sont les thèmes qui permettent de comprendre et d'apprécier les nouvelles, les romans, les essais, les poèmes de la célèbre écrivaine italienne. Fabula vous invite à découvrir l'int...

Devenirs de la mélancolie

Edito Accueil - Publié le 28 Septembre 2022 par Université de Lausanne

À l'initiative d' Astrid Chevance et Anaëlle Touboul, la Fondation Singer Polignac accueille le 5 octobre prochain le colloque pluridisciplinaire "Devenirs de la mélancolie" intégralement retransmis en ligne. De la bile noire d’Hippocrate au soleil noir de Nerval, de la Melancholia des gravures d’Albrecht Dürer à celle du cinéma de Lars Von Trier, les territoires de la mélancolie sont vastes et arpentés par de nombreux artistes, écrivains, religieux ou savants, qui donnent sens à cette expérience aux côtés de ceux qui l’éprouvent. Esthétisée, spiritualisée ou médicalisée, la mélancolie en appelle à tous nos savoirs et nos faires pour ne pas rester pétrifié à son contact… — Sous le titre Nostalgie, Thomas Dodman fait de son côté l'Histoir...

Fabula fait peau neuve

Edito Accueil - Publié le 24 Septembre 2022 par Marc Escola

On se souvient que le Chat botté a pu craindre un moment que l'on fît un manchon de sa fourrure, mais voilà que Fabula fait peau neuve grâce à un financement du Fonds National pour la Science Ouverte abondé par le CNRS : une salve de nouveautés, qui vont faciliter votre usage du site et de ses ressources, en favorisant les échanges au sein de la communauté Fabula ! Parmi celles-ci, outre un affichage (vraiment) optimisé pour vos différents écrans : une cartographie des tendances globales du site et surtout des outils de recherche avancée (adossés à de nouveaux modes d'indexation) qui offrent la possibilité de fouiller les 150 000 pages et articles du site par catégories et par dates. Mais aussi un annuaire dont le besoin se faisait senti...

Juliette Drouet, compagne du siècle

Edito Accueil - Publié le 23 Septembre 2022 par Esther Demoulin

Contre les clichés misogynes, et à bien des égards contradictoires, colportés depuis le XIXe siècle – qui firent de Juliette Drouet aussi bien une fille légère manipulant vilement le plus grand écrivain du siècle qu'une pauvre esclave soumise aux désirs de ce dernier – Florence Naugrette propose dans Juliette Drouet. Compagne du siècle (Flammarion) de déconstruire les rumeurs infondées pour s'approcher au plus près d'une vie vécue. Florence Naugrette y adopte une méthode historienne qui s'appuie sur des archives tangibles : les 22 000 lettres envoyées à Victor Hugo, ainsi que les lettres, carnets et agendas de Hugo (dont certains inédits). Si l'on a longtemps jugé inconcevable de penser Juliette Drouet sans Victor Hugo, la lecture de cet...

Gadda est de retour

Edito Accueil - Publié le 20 Septembre 2022 par Marc Escola

C'est peu dire que Carlo Emilio Gadda (1893-1973) ne jouit pas de la notoriété qu'il mérite, en dépit du Prix international de littérature qui est venu couronner son œuvre en 1963 : à l'instar de Céline ou Joyce, l'écrivain italien a révolutionné la forme narrative et le langage romanesque. En France, il a sans doute souffert de la première traduction proposée d'un de ses plus beaux livres, qui nous a été heureusement rendu par Jean-Paul Manganaro, en 2016 seulement, sous le titre L'affreuse embrouille de via Merulana (Seuil). Philippe Bordas consacre aujourd'hui à ce géant du XXe siècle un livre inattendu : Le célibataire absolu. Pour Carlo Emilio Gadda (Gallimard). Une biographie de ce "Rabelais transalpin", dont l’œuvre virtuose agrèg...

La meilleure façon d'échouer

Edito Accueil - Publié le 17 Septembre 2022 par Marc Escola

Pierre Bayard nous apprenait naguère à améliorer les œuvres ratées, et Marc Escola nous invitait il y a peu à corriger les chefs-d'œuvre, mais c'est bien Samuel Beckett qui nous a durablement appris à rater mieux. Guillaume Erner vient en faire la démonstration : Rater est un art (Grasset). Car il n’est pas si facile de réussir à échouer. Pour y parvenir (à la perfection), il faut suivre des règles précises, que le journaliste a étudiées, semaine après semaine, dans l’émission  Superfail sur France Culture. On en retiendra que la meilleure façon d’échouer consiste à s’y mettre à plusieurs. "Rassemblez des gens intelligents, compétents, qui ont fait leurs preuves. Ce n’est qu’à cette condition que l’on peut envisager un superfail. D’une ...

Le musée comme un monde

Edito Accueil - Publié le 17 Septembre 2022 par Marc Escola

Krzysztof Pomian achève avec un troisième tome sa monumentale Histoire mondiale du musée entreprise en 2020 sous pavillon Gallimard : intitulé À la conquête du monde, 1850-2020, ce dernier volume s’ouvre sur le long siècle d’or des musées qui débute en 1851, à l’insu de tous, avec la première Exposition universelle organisée à Londres. Deux fois interrompue par les guerres mondiales, sa montée en puissance atteindra son apogée dans la seconde moitié du XXe siècle. Quelque cent mille à l’échelle mondiale aujourd’hui, les musées ont trouvé leur terre d’élection aux États-Unis d’Amérique. Ils ont colonisé, à des degrés fort inégaux, tous les continents habités, ils se sont ouverts à toutes les manifestations de la créativité humaine, les me...

De la dignité des braguettes

Edito Accueil - Publié le 16 Septembre 2022 par Marc Escola

…Par autant que vous mes bons disciples & quelques aultres foulz de seiour lisans les ioyeux tiltres d’aulcuns liures de nostre inuention, comme Gargantua, Pantagruel, Fessepinte, La dignité des braguettes, Des poys au lard cum commento, &c., iugez trop facillement ne estre au dedans traicté que mocqueries, folateries, & menteries ioyeuses : veu que l’ensigne exteriore (c’est le tiltre), sans plus auant enquerir, est communement receu à derision & gaudisserie. Mais par telle legiereté ne conuient estimer les œuures des humains.  Romain Menini n'a pas pu retrouver l'ensemble des titres affichés dans le prologue de Gargantua, mais il a réuni Tout Rabelais au sein d'un gargantuesque volume de la collection "Bouquins", dans ...

Découvrir les Découvrir

Edito Accueil - Publié le 15 Septembre 2022 par Esther Demoulin

L’automne dernier, Les éditions sociales inauguraient trop discrètement une nouvelle collection, « Les propédeutiques ». Consacrée à des penseurs-phares (Gramsci, Weber, Marx, Beauvoir,…) ou à des événements importants des XIX-XXe siècles (la Commune de Paris), la collection se présente sous la forme d’une dizaine de commentaires de textes qui permettent de découvrir et d’approfondir la connaissance que nous en avons (ou pensons en avoir !). Le 9 septembre, a paru, en même temps que le Découvrir Durkheim de Claude Didry, le Découvrir Fanon de Marouane Essadek qui montre toute la richesse de l’œuvre de Fanon, de ses grands textes sur l’expérience du racisme et la violence révolutionnaire à ses écrits moins connus sur la psychiatrie en con...

Homère, pour les temps de détresse

Edito Accueil - Publié le 14 Septembre 2022 par Marc Escola

Née en 1895 dans une famille juive ukrainienne - son père était le théoricien sioniste Daniel Pasmanik -, Rachel Bespaloff (1895-1949) a grandi à Genève. Elle se destinait à une carrière musicale, mais une rencontre avec le penseur Léon Chestov devait l'amener à l'étude de la philosophie. Elle fut l'une des premières lectrices francophones de Heidegger, Bespaloff publie aussi dans les années 1930 des essais sur Kierkegaard, Gabriel Marcel, André Malraux et Julien Green, entre autres philosophes et écrivains. Elle s’est suicidée en 1949 à South Hadley dans le Massachusetts (Etats-Unis) où elle s’était réfugiée après avoir été contrainte de fuir la France. Les éditions des Belles Lettres rééditent aujourd'hui son œuvre maîtresse De l'Illi...

Côté spectatrices

Edito Accueil - Publié le 14 Septembre 2022 par Marc Escola

Les femmes occupent une place continue dans le public du spectacle vivant depuis ses origines. Une équipe (mixte) emmenée par Véronique Lochert s'est mise en quête des traces de cette présence, pour repérer les lieux et genres de spectacles que les femmes ont privilégiés, leurs emplacements dans les gradins et les salles, et tenté de retrouver leurs émotions, décantées des commentaires masculins… Les résultats de cette vaste enquête sont aujourd'hui offerts dans le volume qui paraît aux éditions du CNRS sous le titre Spectatrices ! De l’Antiquité à nos jours, une étude de grande ampleur permet de redonner à ces femmes une parole et une voix, un corps et des gestes, mais aussi des affects contrastés, de l’exaspération au plaisir. Fabula v...

Vingt-cinq ans de théorie littéraire avec Fabula

Edito Accueil - Publié le 13 Septembre 2022 par Esther Demoulin

Depuis 1999, Fabula accompagne le développement de la théorie littéraire francophone. À l’aube de son 25e anniversaire, l'équipe Fabula organise les 2 & 3 juin 2023 un colloque international intitulé Vingt-cinq ans de théorie littéraire avec Fabula. Un abécédaire. Le but ? Inviter les chercheur.se.s à élaborer collectivement un abécédaire des notions forgées au cours de ce premier quart de siècle et de toutes celles qui méritent de l’être dans les années qui viennent. Pour consulter l'appel et soumettre une proposition, individuellement ou collectivement, d'ici le 23 décembre prochain, c'est par là... 

Proust-monde

Edito Accueil - Publié le 10 Septembre 2022 par Marc Escola

Un siècle après sa mort, Proust n’a jamais été autant lu, traduit, commenté. Pourquoi un auteur qui semble si français est-il mondialement connu et reconnu ? À l'initiative de Blanche Cerquiglini et sous le beau titre de Proust-Monde, un volume de la collection Folio Classiques vient proposer de décentrer notre regard, en réunissant quatre-vingt trois textes d’auteurs étrangers qui ont lu Proust, en français ou en traduction. Qui l’ont admiré ou envié, qui s’en sont inspiré ou qui ne l’ont pas compris, tout autour du globe.  Tout en se laissant eux-mêmes déraciner et projeter vers un monde éloigné du leur. Du Japon au Brésil, de la Chine à la Catalogne, on lit Proust partout, dans toutes les langues. Les analyses et témoignages ici réuni...

Des peuples fabuleux

Edito Accueil - Publié le 08 Septembre 2022 par Université de Lausanne

La littérature est remplie de peuples dont l’existence a d’abord été soupçonnée dans l’Antiquité, puis fantasmée au cours du Moyen Âge comme les Amazones, ces guerrières invincibles d’une Europe ravagée par les conflits. Du XVIe au XIXe siècle, de la rencontre avec les indigènes d’Amérique à l’invention des Pygmées par la "science" racialiste, on s’est attaché à attester la réalité de ces peuples avant de les réinventer au XXe siècle ; ainsi des extraterrestres, incarnation de la rencontre "du troisième type"… Dans Géographie des peuples fabuleux (Buchet-Chaste), Olivier Philipponnat a entrepris de recenser et de cartographier l’ensemble de ces êtres dont l’histoire a montré qu’ils n’avaient pas existé, ou que leurs mœurs et leurs carac...

Le style réactionnaire

Edito Accueil - Publié le 01 Septembre 2022 par Marc Escola

Une idée tenace, qui remonte au moins à Stendhal, voudrait qu'en matière de littérature et de style, les conservateurs révolutionnent et les révolutionnaires conservent : les amis du peuple parlent le français de Richelieu, les amis de l’ordre jargonnent comme des Apaches. Houellebecq croit ainsi jouer sur du velours en faisant dire à l’un de ses personnages que tous les grands stylistes sont des réactionnaires. La droite ferait passer le style avant toute chose : à preuve, Céline, dont il serait dès lors possible d’ignorer les idées antisémites et exterminatrices, ou du moins de les dissocier radicalement du style constitutif de sa grandeur… Dans un essai qui paraît aux éditions Amsterdam sous le titre Le Style réactionnaire, de Maurras...

L'aventure du Nouveau Roman

Edito Accueil - Publié le 01 Septembre 2022 par Université de Lausanne

Vu de loin sous sa couverture bleue et blanche, on penserait l'ouvrage publié par les éditions de Minuit, qui fut la maison des nouveaux romanciers et de Robbe-Grillet le premier, dont on fête ces jours-ci le centenaire de la naissance. C'est pourtant chez Flammarion qu'on ira chercher (dès le 7 septembre) le nouvel essai de Benoît Peeters : L’aventure du Nouveau Roman. Prenant appui sur les nombreuses traces que la figure controversée de Robbe-Grillet a laissées, Benoît Peeters explore une histoire assez différente de celle que l’écrivain racontait de lui-même. Loin de la sécheresse souvent associée au Nouveau Roman, il retrace une aventure souvent chaotique, des amitiés, des brouilles, des coups d’éclat, des zones d’ombre. Fabula vous ...

L'art de feuilleter

Edito Accueil - Publié le 01 Septembre 2022 par Esther Demoulin

Feuilleter un roman historique nécessite forcément de prêter attention à sa dimension intertextuelle, au croisement de la documentation scientifique, du document d’époque et des best-sellers artistiques. C’est à l’examen des modalités et des enjeux de ce palimpseste que se consacrent les dix-sept contributions réunies par Corinne Saminadayar-Perrin et Claudie Bernard dans L’Histoire feuilletée. Dispositifs intertextuels dans la fiction historique du XIXe siècle (P.U. Rennes). De Flaubert à Judith Gautier, en passant par Lucien Descaves, George Sand, Mérimée et Alexandre Dumas, ce livre traite du démarcage du discours de l’Histoire au sein de plusieurs histoires du XIXe siècle, en jouant sur la métaphore du feuilleté. Amiel le disait en s...

Preuves de motivation

Edito Accueil - Publié le 28 Août 2022 par Université de Lausanne

Sous le titre La Motivation littéraire qui paraît en libre accès intégral aux Classiques Garnier, Hans Färnlöf publie le premier essai à faire le point sur les multiples rapports qu’entretient la motivation littéraire avec le réel et la construction du récit, en dressant l'inventaire des propositions théoriques  afférentes, depuis formalisme russe jusqu’au constructivisme actuel, en passant par la poétique des années 1960 et la théorie des mondes possibles. Passant en revue les théories majeures sur la motivation (motivation comme procédé fictif, comme indicateur historique ou structurel du récit, comme élément "vraisemblablisant", comme intention psychologique à identifier par le lecteur, etc.), il en propose aussi une nouvelle taxonomi...

Illustrer Proust ?

Edito Accueil - Publié le 28 Août 2022 par Marc Escola

"Illustrer Proust m’a toujours paru inconcevable. Comment éviter la représentation prédominante de ce qui n’est qu’un décor, aux dépens de ce qui constitue véritablement la matière d’À la recherche du temps perdu ?", écrivait Yan Nascimbene, illustrateur de Du côté de chez Swann. Mais il s’empressait d’ajouter : "Bien entendu il aurait été absurde de prétendre “enrichir” le texte de mes dessins ! J’espère cependant qu’ils pourront prolonger la rêverie du lecteur…" Dans Illustrer Proust. Histoire d'un défi (Les Impressions Nouvelles), Jan Baetens présente et discute les réponses successives données par les artistes et leurs éditeurs au désir et à la difficulté d’illustrer Marcel Proust, depuis plus d’un siècle. Il en retrace l’histoire, d...

Le Goncourt de l'année

Edito Accueil - Publié le 27 Août 2022 par Université de Lausanne

Pendant que d'autres sites s'adonnent au jeu des pronostics sur les prix littéraires de l'automne, Fabula est fier(e) de dévoiler dès le 1er septembre le Goncourt de l'année : le grand public continue de l'ignorer, mais Edmond et Jules de Goncourt furent d'abord deux immenses romanciers naturalistes, en même temps que les diaristes d'un fameux Journal et les biographes de quelques hautes figures féminines du XVIIIe siècle. Sous le titre Les hommes de lettres et autres romans, Robert Kopp a réuni pour la première fois les six romans écrits par les deux frères entre 1860 et 1870 dans un fort volume de la collection "Bouquins". Les romans des "bichons", comme les appelait Flaubert, leur grand admirateur, sont des études de cas. Ils n’ont, e...

Déjà rentrés !

Edito Accueil - Publié le 20 Août 2022 par Marc Escola

C'est la rentrée sur les tables des librairies et sous les préaux des écoles suisses, et donc aussi sur Fabula ! Dès ce lundi 22 août, Fabula reprend le fil de l'actualité des parutions, dont les principales se trouvent signalées ci-dessous par les premiers éditos. de l'automne, ou sous l'onglet "Débats" qui met en lumière les essais et intiatives en prise sur des questions de société, ou encore sous l'onglet "Web littéraire" qui répertorie les nouveaux sites ou les pages stimulantes glanées par l'équipe sur des sites amis (rappelons que l'ensemble de nos éditos. se trouvent commodément archivés sur une page unique). — Acta fabula, notre revue des parutions, reprendra le 12 septembre ses livraisons hebdomadaires de comptes rendus. Et Fab...

L'adultère ingénue

Edito Accueil - Publié le 18 Août 2022 par Université de Lausanne

En 2019 les éditions Gallimard donnaient à lire la Correspondance de Natalie Clifford Barney avec Liane de Pougy. Les éditions Bartillat révèlent ces jours-ci un roman de la femme de lettres américaine resté inédit depuis 1912 : L'Adultère ingénue, qui écrivait presque toujours en français. Roman moderniste, roman à clefs, roman épistolaire, roman-journal intime, et l’un des premiers romans lesbiens, qui raconte le choc amoureux entre deux femmes et les métamorphoses de leur personnalité. Roman à clefs aussi bien, puisque l'intrigue se trouve semée de lettres authentiques échangées avec Elisabeth de Gramont. Natalie Clifford Barney avait 36 ans : la légende de l’Amazone était en train d’éclore. — Les mêmes éditions Bartillat rémpriment l...

Génération Hussards

Edito Accueil - Publié le 18 Août 2022 par Université de Lausanne

Si la plupart des groupes d’écrivains revendiquent leur appartenance à un mouvement – que l’on songe au naturalisme de Zola et Maupassant, à la Négritude de Césaire et Senghor, ou encore au Nouveau Roman de Sarraute et Robbe-Grillet –, ceux qu'on a désigné comme les "hussards" détonent profondément car leur unité repose plus sur ce qu’ils ne sont pas que sur ce qu’ils sont. Dans Génération hussards. Nimier, Blondin, Laurent... Histoire d'une rébellion en littérature (Perrin), Marc Dambre montrent qu'ils ne constituent pas une école littéraire (tiré du Hussard bleu, leur nom leur a été attribué malgré eux), ils n’épousent pas les idéaux de leur époque (l’humanisme de Camus et l’existentialisme de Sartre), ils ne se reconnaissent pas dans ...

Froissart après Froissart

Edito Accueil - Publié le 17 Août 2022 par Université de Lausanne

Les Chroniques de Froissart forment sans doute l'un des tout premiers classiques de la littérature française. Dans Froissart après Froissart. La réception des Chroniques en France du XVe siècle au XIXe siècle (P.U. Rennes), Patricia Victorin propose une histoire de la réception française des Chroniques du XVe siècle au XIXe siècle, explorant les processus de fabrique de Froissart et de son œuvre, entre érudition et fiction. L'analyse des usages historiographiques, idéologiques et littéraires souligne combien ces Chroniques représentent un riche terrain d'expérimentation, d'interrogation et un lieu commun à partir duquel penser la discipline historique et le roman historique. Et une invitation au voyage dans les bibliothèques intérieures...

La Henriade : un classique déclassé

Edito Accueil - Publié le 17 Août 2022 par Université de Lausanne

On se souvient peut-être que, dans Comment améliorer les œuvres ratées ?, Pierre Bayard avait inscrit La Henriade de Voltaire au panthéon des œuvres ratées (Dimitri Garncarzyk avait alors courageusement tenté de lui donner la réplique à l'entrée "Misologie" de l'Atelier de théorie littéraire). En 2019, Jean-Marie Roulin réunissait avec Daniel Maira une brassée d'études sur cette épopée des Lumières un peu oubliée dans un volume intitulé La Henriade de Voltaire : poésie, histoire, mémoire (Champion), dont François Jacob a récemment rendu compte dans Acta fabula, sous le titre "Que faire de La Henriade ?". Toujours tenaces, Jean-Marie Roulin et son collègue seiziémiste de Göttingen nous ont donné au creux de l'été une nouvelle édition de l...

C'est l'été sur Fabula

Edito Accueil - Publié le 10 Juillet 2022 par Marc Escola

Toute l'équipe Fabula prend ses quartiers d'été à dater du 14 juillet, mais ne vous laisse pas sans idées de lectures : il suffit de feuilleter l'album du printemps pour retrouver sur vos différents écrans, fixes ou mobiles, toutes les actualités, parutions, pages web, signalées semaine après semaine — outre les ressources propres du site : les livraisons hedomadaires de notre revue des parutions Acta fabula et ses dossiers critiques, les numéros de Fabula-LhT, les collections des Colloques en ligne, et les nouvelles entrées de l'Atelier de théorie littéraire. Rendez-vous le 22 août (rentrée suisse romande) pour la reprise du fil des actualités, et le 5 septembre (heure de Paris) pour découvrir un Fabula enfin rénové, grâce à un financem...

Proust du côté intime

Edito Accueil - Publié le 09 Juillet 2022 par Esther Demoulin

L'année 2022, année du centenaire de la mort de Proust, a été et sera riche en événements proustiens. En attendant les parutions à l'automne prochain de la nouvelle édition actualisée et augmentée de la biographie en deux volumes de Jean-Yves Tadié (Gallimard, coll. Folio), de l'enquête de Thierre Laget sur le scandale suscité par l'attribution, en 1919, du prix Goncourt pour À l'ombre des jeunes filles en fleurs (Proust, prix Goncourt. Une émeute littéraire, coll. Folio), du volume Proust-Monde. Quand les écrivains étrangers lisent Proust (coll. Folio classique) et d'un inédit, De l'écolier à l'écrivain (Classiques Garnier), qui regroupera un ensemble d'écrits de jeunesse du jeune Proust, nous pouvons (re)découvrir les Souvenirs de lect...

"On est pas bien, là ? Paisibles. À la fraîche…"

Edito Accueil - Publié le 09 Juillet 2022 par Marc Escola

Cinquante ans après sa première parution, les éditions Seghers rééditent le livre culte de Bertrand Blier, préfacé par Éric Neuhoff  : Les Valseuses raconte le périple de deux copains, deux petits délinquants, Jean-Claude et Pierrot, sur la route, à travers la France. Objectif principal : échapper à la prison. Objectifs secondaires : conduire des voitures et rencontrer des filles. Ils entraînent Marie-Ange, une shampouineuse, dans leur cavale. Écrit avec une inventivité fougueuse, dans une langue qui doit autant à Céline qu'à la Série noire, Les Valseuses a pu choquer en 1972 : ce roman exprimait surtout un goût absolu pour la liberté, en révélant que Bertrand Blier était aussi un écrivain. Le succès du livre a été éclipsé par celui, enc...

Faire l'acteur

Edito Accueil - Publié le 08 Juillet 2022 par Marc Escola

Les éditions Pygmalion (département de Flammarion) viennent de rééditer (trop discrètement) quatre titres majeurs relatifs à l'art du comédien. À commencer par le séminal La Formation de l'acteur [An Actor Prepares] de Constantin Stanislavski, dans la traduction d'Élisabeth Janvier et avec la préface de Jean Vilar : créateur du Théâtre d’Art de Moscou, Stanislavski fut le premier théoricien à proposer une méthode quotidienne de travail d’une efficacité reconnue mondialement. Son élève, Michael Chekhov, neveu du célèbre écrivain, a créé l’Actors Studio, si bien que c'est le cinéma américain tout entier qui s'est inspiré, après le théâtre, de ses principes. Fabula vous invite à feuilleter l'ouvrage... On pourra aussi (re)découvrir du même ...

Génération Woody

Edito Accueil - Publié le 08 Juillet 2022 par Marc Escola

Woody Allen serait-il mort et enterré ? C’est ce qu’une cabale, venue des États-Unis, voudrait faire croire à ses admirateurs du monde entier. Daniel Bougnoux en démonte ici la fausseté, en déclarant appartenir comme des millions de cinéphiles à la Génération Woody (Le Bord de l'eau). Il montre surtout, film par film, la vigueur et la vivacité d’une œuvre assez comparable aux comédies de Molière, qui comme celles de Woody sondent tant de drames… Et survivent au passage des années. Car Woody Allen est peut-être bien notre Molière. Moraliste, il en a l’envergure, l’acuité du regard, la précision des intrigues nouant le rire au drame… Comme lui aussi, on l’accuse d’inceste : Molière avait épousé Armande la fille de Madeleine, et Woody Soon...

L'éthique littéraire

Edito Accueil - Publié le 07 Juillet 2022 par Marc Escola

Contemporain des écrivains romantiques français, Ralph Waldo Emerson (1803-1882) est le plus important philosophe américain du XIXe siècle. Son œuvre très tôt traduite eut une influence considérable en Europe comme aux États-Unis, sur Baudelaire, sur Nietzsche, sur Proust comme sur Thoreau et Whitman. La collection “Le Goût des idées” des éditions Les Belles Lettres réédite cinq conférences qu'il a prononcées entre 1838 et 1844, dont la plus célèbre d'entre elles, L'Éthique littéraire. Précédé d’un portrait de l’auteur par le romancier Henry James, ces conférences sont introduites et nouvellement traduites par Jean Pavans.  On y retrouve la pensée puissante d'Emerson, reflet de l’idéal démocratique des « pères fondateurs » . Au jeune Am...

Littératures francophones et écologie

Edito Accueil - Publié le 06 Juillet 2022 par Marc Escola

Si la réflexion sur la nature apparaît en Europe au XVIIIe siècle, la conscience de la précarité de la nature et surtout la conscience de l’impact néfaste des industries humaines sur la planète est plus récente. Or, le caractère global des altérations et des risques écologiques, la circulation des pollutions et des contaminations, la répartition inégale des "ressources" engagent nécessairement des regards croisés sinon transversaux. Si l’écopoétique est "l’étude de la littérature dans ses rapports avec l’envi­ron­nement naturel", la dernière livraison de la revue électronique de littératures française et francophone Relief part de cette définition liminaire pour envisager quelques problématiques complexes, dans une perspective transcult...

Nadja, un itinéraire surréaliste

Edito Accueil - Publié le 01 Juillet 2022 par Marc Escola

Du 24 Juin au 6 novembre 2022, le Musée des Beaux-Arts de Rouen consacre une exposition à Nadja, un itinéraire surréaliste, l’un des livres phares d’André Breton, du surréalisme et de la littérature du premier XXe siècle, rédigé au cours de l'été 1927, au manoir d’Ango en Normandie. Parsemé d’images, l’ouvrage, qui met en scène les hasards, les pérégrinations, les coïncidences, comme déterminants de l’aventure amoureuse, de l’écriture et des arts, s’inscrit tout autant dans l’histoire littéraire que l’histoire de l’art. Le catalogue, qui paraît le 7 juillet sous le même titre aux éditions Gallimard, propose une déambulation à travers l’univers unique de Nadja, du surréalisme alors à son acmé, et lève le voile sur celle qui en fut l...

L'art avant l'art

Edito Accueil - Publié le 01 Juillet 2022 par Marc Escola

Les peintures, gravures, sculptures et objets mobiliers découverts, en particulier depuis Altamira, célèbre grotte ornée d'Espagne et véritable chef-d’œuvre de l’art paléolithique, ne cessent d’interroger chercheurs, artistes et grand public. Comment penser cet "art avant l’art", ces œuvres des origines auxquelles nous attribuons une valeur esthétique mais dont la réalisation est antérieure et irréductible au concept d’art qui est le nôtre aujourd’hui ? Les auteurs réunis par Audrey Rieber pour le volume L'art avant l'art (ENS éditions) tente de dégager les traits fondamentaux du paradigme préhistorique qui a paradoxalement résonné avec l’art moderne. S'y trouve examiné le traitement du geste, de la figuration, de l’espace et du mouveme...

L'Internationale noire

Edito Accueil - Publié le 30 Juin 2022 par Marc Escola

Une jeune maison suisse, les éditions Sans Soleil, donne à lire dans une traduction de Julien Guazzini l’un des textes les plus déroutants de la littérature africaine-américaine du XXe siècle, rédigé par l'un des plus controversés intellectuels afro-américains : L'Internationale noire, initialement publiée par George S. Schuyler (1895–1977) sous forme de feuilleton dans le Pittsburgh Courrier entre 1936 et 1937. Années 1930 : l’Afrique est sous la férule des puissances impérialistes européennes et la domination blanche s’est étendue à toute la planète. C’est sans compter avec la conspiration tramée par la diabolique Dr Belsidus : son organisation, véritable machine de guerre savamment bâtie grâce aux cerveaux noirs les plus ingénieux, c...

Nostalgie de Georges Steiner

Edito Accueil - Publié le 30 Juin 2022 par Marc Escola

Deux ans après de la disparition de Georges Steiner, plusieurs publications viennent nous offrir des textes restés inédits en français ou devenus difficiles d'accès. Les éditions 10/18 font ainsi paraître La Nostalgie de l'absolu, où le philosophe et historien s'interrogeait sur le déclir des systèmes religieux institutionnalisés et les "mythologies de substitution offertes" par le programme philosophico-politique de Marx, la psychanalyse freudienne et l'anthropologie structurale de Lévi-Strauss. S'intéressant à leur dimension rédemptrice ou apocalyptique, il s'interroge également sur les racines juives de ces trois grands mouvements prophétiques qui ont pris la relève d'un christianisme qui avait voulu supplanter l'héritage du judaïsme...

Tristan Corbière "repolitiqué"

Edito Accueil - Publié le 22 Juin 2022 par Marc Escola

Les Cahiers Tristan Corbière (Classiques Garnier) publient annuellement des articles, notes et comptes rendus critiques relatifs à l’œuvre, la vie et l’actualité de l’auteur des Amours jaunes. Pour sa quatrième livraison, la revue livre une découverte importante : les dessins réalisés par Tristan Corbière lors de la Commune de Paris. Appelé "Album des communards", cet ensemble de 24 planches fut composé vers 1871. Tristan Corbière avait manifestement l'intention de vendre ces planches à des journaux mais elles ne furent jamais publiées jusqu'à ce jour. Fabula vous invite à lire l'Éditorial, signé par Benoît Houzé…, ainsi que la Note sur les caricatures retrouvées à l'Université de Bologne, par Federica Rossi… —  On pourra également lire ...

Mythographie de Colette

Edito Accueil - Publié le 22 Juin 2022 par Marc Escola

Il nous a fait passer de lumineux étés avec Montaigne, Pascal ou Baudelaire, dans de brèves chroniques radiophoniques quotidiennes, ultérieurement réunies dans de petits livres qui furent aux éditions des Équateurs autant de best sellers (mais aussi de long sellers, ce qui est meilleur signe encore) : désormais coutumier de l'exercice, Antoine Compagnon livre ces jours-ci Un été avec Colette, issu d’une série d’émissions diffusées pendant l’été 2021 sur France Inter toujours. Pourquoi Colette ? Un grand écrivain, c’est aussi un écrivain qui crée des mythes, qui renouvelle notre mythologie ("Créer un poncif, c’est le génie", disait Baudelaire). Colette a créé quatre mythes : Claudine ; Sido, Gigi, et Colette, elle-même, grand écrivain na...

Le monde de Pinget

Edito Accueil - Publié le 16 Juin 2022 par Université de Lausanne

Pour le centenaire de sa naissance de Robert Pinget en 2019, Nathalie Piégay et Eric Eigenmann réunissaient à Genève, la ville natale de l'écrivain, des lecteurs et critiques qui ont su ouvrir d’autres voies d’accès à l’univers de Pinget, et ainsi permettre à de nouveaux lecteurs la découverte de cette œuvre majeure du XXe siècle. Souvent qualifié d’écrivain "discret" comme si dans ce groupe du Nouveau Roman auquel il a appartenu, Robert Pinget (1919-1997) n'a peut-être pas su se faire (re)connaitre à sa juste valeur : ses lecteurs comme ses traducteurs n’ont aujourd’hui aucun doute sur la place de premier plan qu’il occupe dans le champ littéraire. Les actes du colloque genevois sont aujourd'hui réunis dans La Fabrique d’un monde, d’Aga...

Voir et regarder

Edito Accueil - Publié le 15 Juin 2022 par Université de Lausanne

"Comment regarder les tableaux pour y voir la peinture ?" La question est au cœur de la pratique de l'histoire de l'art de Daniel Arasse, qui n'a pourtant jamais écrit d’ouvrage purement théorique. De son propre aveu, il n’aimait tout simplement pas la pure théorie. Or un livre, L’art dans ses œuvres. Théorie de l’art, histoire des œuvres, était en préparation lors de sa disparition, et entendait combler cette lacune. Il en reste une esquisse, sur laquelle Sara Longo se penche dans Daniel Arasse et les plaisirs de la peinture (Éd. de la Sorbonne). Si la méthode de Danielle Arrasse n’a jamais été explicitée, c'est que, pertinente sur le plan de l’interprétation comme sur celui de l’iconographie, elle ébranle les fondements de la discipli...

Nos classiques et ceux des autres

Edito Accueil - Publié le 11 Juin 2022 par Université de Lausanne

Comment sont nés les chefs d’œuvre hexagonaux, ces rares ouvrages qui ont été sans cesse réédités depuis leur parution pour accéder au rang de classiques ?  Dans La fabrique du chef-d'œuvre. Comment naissent les classiques ? (Perrin), Sébastien Le Fol a retenu une vingtaine de titres, en demandant à des spécialistes de raconter leur genèse, leur publication, la première réception critique souvent féroce qui ne laissait bien souvent présager en rien de leur triomphe posthume. De Gargantua à La Peste, le lecteur partira à la rencontre de l’histoire méconnue des Essais de Montaigne (Antoine Compagnon), des Fables de La Fontaine (Jean-Michel Delacomptée), du Mémorial de Sainte-Hélène (Thierry Lentz), du Rouge et noir (François-Guilllaume Lor...

Avec l'Esclandre

Edito Accueil - Publié le 11 Juin 2022 par Université de Lausanne

Avec L’Esclandre, Jean Frémon, Nicolas Pesques et Dominique Viart ont réuni l’ensemble des poèmes de Jacques Dupin (1927-2012) qui restaient à rassembler en recueil, parachevant ainsi l’édition des œuvres de Jacques Dupin. La plupart de ces textes sont issus de plaquettes ou de livres déjà publiés mais épuisés, ou de poèmes publiés dans des revues et qui n’avaient jamais été repris. Le titre du recueil, L’Esclandre, n’est donc pas de Jacques Dupin mais il suit l’usage établi par l’auteur de donner au titre d’un recueil le titre de l’une des suites de poèmes, différent des titres des plaquettes préalablement parues. Ce nouveau recueil, comme tous ceux qui jalonnent le parcours poétique de Dupin, Gravir(1963), L’Embrasure (1969), Dehors (1...

Les œuvres de jeunesse : un air de famille ?

Edito Accueil - Publié le 11 Juin 2022 par Université de Lausanne

La catégorie littéraire, stylistique et éditoriale d’"œuvres de jeunesse" est d'usage courant, mais n'a guère fait l'objet d'une élaboration théorique. Peut-on échapper à l’automatisme finaliste qui assigne les juvenilia à la marge du canon, en les réduisant au rang d’étape négligeable au sein d’une carrière d’écrivain, et essayer de retracer des tendances générales, des invariants, ou du moins certaines caractéristiques qui seraient propres à "l’écriture-de-jeunesse comme catégorie spécifique de l’écriture", selon le mot de Claude Duchet ? La question sera posée lors des journées d'étude qui se tiennent les 14 & 15 juin prochain à l'Université de Lausanne, à l'initiative d'Ilaria Vidotto, sous le titre Les "œuvres de jeunesse". Enje...

Cult-surréalisme

Edito Accueil - Publié le 10 Juin 2022 par Marc Escola

Auteur en 2019 d'un essai consacré à Roland Barthes lecteur dont Fabula avait donné à lire un extrait, Daniele Carluccio fait paraître aux mêmes éditions Hermann un nouvel essai efficacement titré par ce mot-valise: Cult-surréalisme. Qu’est-ce qu’un livre culte ? La question n'avait guère été frayée jusqu'ici par la critique et la théorie littéraire. D. Carluccio tente une première réponse, en réinterprétant dans cette perspective l’une des grandes étapes de l’histoire littéraire du XXe siècle : la naissance du surréalisme. Les jeunes poètes à l’origine du mouvement surréaliste ont célébré les écrivains qui les ont précédés et inspirés, en particulier Rimbaud et Lautréamont. Or, la forme de cette célébration n’est pas sans rapport avec l...

L'enfant et les sortilèges

Edito Accueil - Publié le 08 Juin 2022 par Université de Lausanne

Sous le beau titre de L'Enfant rêvé, on dispose désormais grâce à l'équipe réunie par Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval d'une Anthologie des théâtres d’éducation du XVIIIe siècle (Classiques Garnier), soit de toutes les pièces de théâtre destinées à la jeunesse composées et jouées durant le Siècle des Lumières, lequel s'est passionné comme on sait pour la question pédagogique. Ce répertoire, réuni ici en deux forts volumes, éclaire la révolution qui s’opère autour de la figure enfantine et adolescente, ses relations avec le monde, ses apprentissages dans un siècle passionné par la pédagogie. Fabula vous invite à découvrir la Table des matières… — La 71e livraison de la revue Études théâtrales s'attache quant à elle à "L’enfant qui nous ...

La question anthropologique, en trois actes

Edito Accueil - Publié le 08 Juin 2022 par Université de Lausanne

Qu’est-ce que l’homme ? Au mitan des années 1950, le jeune Michel Foucault consacrait une partie de son enseignement, dispensé alors à l’Université de Lille en même temps qu'à l’École normale supérieure, à comprendre comment cette interrogation a traversé et transformé la philosophie. Ces leçons, rassemblées par l'auteur dans un manuscrit resté inédit, sont désormais éditées sous le titre La Question anthropologique. Cours, 1954-1955, qui déroule un parcours selon une dramaturgie impeccable. Premier acte : montrer pourquoi la philosophie classique (Descartes, Malebranche, Leibniz) demeurait sourde à cette question. Son idée infinie de « nature » empêchait que l’homme puisse nouer un rapport immédiat à sa propre vérité. Deuxième acte : e...