Colloques en ligne

Écrivains en performances

   

 Actes du colloque tenu à l’Université Paul-Valéry-Montpellier 3

les 31 janvier, 1er et 2 février 2018

 

Performance… le terme, courant dans le lexique des arts du spectacle, a, depuis les années 1970, pris un sens spécifique dans les champs, souvent perméables l’un à l’autre, des arts plastiques et de la poésie où il recouvre des interventions d’artistes ou de poètes relevant de l’art-action. Il est toutefois possible d’y entendre, plus largement, la désignation d’un ensemble de pratiques littéraires (poème-action, lecture publique, interview, interventions publiques atypiques) qui impliquent une mise en scène de l’écrivain et soulèvent diverses questions sur les frontières de la littérature, de l’auctorialité et des genres.


Inassignables à notre immédiate contemporanéité, ces pratiques dont nous ferons commencer l’histoire en 1830, date que l’on peut retenir comme celle de l’entrée des écrivains dans la médiatisation, mettent en vue le corps de l’auteur, incitant à questionner son rapport à l’œuvre, à interroger la relation de la performance d’écrivain à la littérature, à en examiner les poétiques.


Retour au texte ou consentement à sa dilution, revitalisation ou adultération de la littérature, stratégie publicitaire ou geste poétique authentique, qu’en est-il de la performance d’écrivain à l’ère médiatique ?

.

Textes réunis par Catherine Soulier (Université Paul-Valéry - Montpellier3/RIRRA21), 

Marie-Ève Thérenty (Université Paul-Valéry Montpellier3/RIRRA21)

Galia Yanoshevsky (Bar-Ilan University/ADARR)

 

et mis en ligne avec le soutien de l'Université de Lausanne.