Editos
Actualités
Dans les couloirs du Louvre

Dans les couloirs du Louvre

Publié le par Marc Escola

Le Louvre, avant d’être musée, fut atelier d’artistes. Il demeure aujourd’hui encore leur résidence. Pendant plusieurs mois, Hans Ulrich Obrist cheminé au travers des collections avec de grandes figures de la création actuelle. Celles-ci évoquent les œuvres qui les ont marquées, les espaces qui, encore maintenant, les saisissent d’admiration. Ses déambulations se trouvent aujourd'hui réunies dans Les Conversations du Louvre (Seuil). L'initiative n'était pas sans exemple : en 1971, Pierre Schneider s'était rendu au Louvre avec une douzaine d'artistes de son temps pour des Dialogues du Louvre, d’abord édité aux à New York, parut l’année suivante en français aux éditions Denoël. En 1991, l’auteur en acceptait la réédition chez Adam Biro, sans chercher à l'augmenter de nouveaux dialogues, mais en l’agrémentant d’un "Avertissement" et surtout d’une importante postface. Les éditions rennaises La Barque rééditent Les dialogues du Louvre de Pierre Schneider. Depuis mai dernier et jusqu'au 23 mai prochain, c'est Antoine Compagnon qui est l'écrivain en résidence du Louvre : chaque semaine, il publie une photographie commentée sur les réseaux sociaux du musée.

Rappelons à cette occasion le volume issu d’une journée d’étude organisée par Jessica Desclaux en 2019, dans le cadre du programme de recherche "Passage des disciplines : histoire globale du Collège de France, XIXe-XIXe s." dirigé par le même Antoine Compagnon : Louvre. Le Collège de France et le musée du Louvre, désormais directement accessible en ligne sur Fabula via OpenEdition. Et signalons au sommaire du centième numéro de Recherches & travaux consacré aux "Arts littéraires : transmédialité et dispositifs convergents", de l'article de David Martens, "Un écrivain dans les couloirs du Louvre. Les pas de côté du commissaire Toussaint".