Colloques en ligne

Création, intermédialité, dispositif

 

 

Organisé en février 2014 à l’Université Jean Jaurès par l’équipe Lettres Langage et arts (LLA), le présent colloque explore deux notions qu’il tente de relier entre elles, celle d’intermédialité, promue par Jürgen E. Müller à la fin de années 1980 et celle de dispositif, issue de ce qu’on a appelé rétrospectivement la French theory.

Toujours vivante en philosophie, soit qu’on en fasse l’exégèse (chez Foucault, Lyotard ou Deleuze), soit qu’on la retravaille à partir de notions connexes comme celle d’appareil, récemment proposée par Jean-Louis Déotte, la notion de dispositif est aussi susceptible d’apporter à la critique littéraire une méthode d’analyse stimulante, moyennant des aménagements dont la nature varie selon les contributeurs qui s’en saisissent.

À travers plusieurs ouvrages collectifs, depuis la fin des années 1990, l’équipe LLA a ainsi tenté d’esquisser une poétique des dispositifs en repensant les notions de scène et d’écran ainsi que de ces envers infigurables de la mimésis que sont l’incompréhensible et la brutalité.

 Alors que les sciences de la communication explorent intermédialité et dispositifs dans leurs usages sociaux, le présent colloque les envisage du point de vue esthétique. Une telle limite n’a pas de valeur absolue ; elle évite simplement une trop grande dispersion des questions abordées tout en ouvrant à une grande variété d’objets, de la chronique de mœurs au XIXe siècle à la bande dessinée en passant par le cinéma et les arts du spectacle. D’étude en étude les mêmes interrogations émergent : quelles relations entre médias et milieu ? Quels décloisonnements résultent de leur cohabitation sur la même scène ? Ou encore : à quelle nécessité expressive, idéologique ou philosophique leur collaboration répond-elle dans un roman, un film ou un spectacle ?  

 

 

54028.jpg

 

 

(Image : ©Damien Beyrouthy)

Réunies par Philippe Ortel,

les communications qu’on va lire sont librement regroupées

par affinités génériques et chronologiques. 

L'ensemble est mis en ligne avec le soutien de l'Université de Lausanne.