Agenda
Évènements & colloques
La nostalgie au théâtre (Paris)

La nostalgie au théâtre (Paris)

Publié le par Université de Lausanne (Source : Vincenzo Mazza)

LA NOSTALGIE AU THÉÂTRE

Colloque international

Collège d’Espagne (CIUP) & Département des Arts du Spectacle (BnF), Paris

10, 11 et 12 avril 2019

 

Le colloque international qui se tiendra du 10 au 12 avril 2019 vise à établir un nouveau champ de recherche en études théâtrales en définissant comme objet d’étude les manifestations et discours de la nostalgie au théâtre. Les chercheur.se.s sont invité.e.s à identifier et questionner des cas de pratiques nostalgiques dans l’histoire du théâtre et les arts du spectacle contemporains, à étudier dans quelle mesure la pratique théâtrale peut générer une contre-histoire ou des récits historiques alternatifs. Si le théâtre se caractérise par la présence ici et maintenant, quels sont ses rapports avec la nostalgie, cette « petite sœur de l’apocalypse » qui efface le présent ?

 

Le théâtre est nostalgie du présent.

Olivier Py

 

PROGRAMME

Mercredi 10 avril

Collège d’Espagne (salle Louis Buñuel)

14h00                  Accueil des participant-e-s

14h30 – 15h00     Introduction de Laurette Burgholzer (Université de Berne) et Vincenzo Mazza (Université Paul Valéry – Montpellier 3)

15h00 – 15h45     Conférence de Raimondo Guarino (Université Roma Tre), La plénitude du passé. Approches du rituel et archéologie du théâtre du XXe siècle

15h45 – 16h45     Lieux mystiques et présence des absents

Lydie PARISSE (Université Toulouse – Jean Jaurès), Nostalgie du présent à la scène. « The Encounter », par Simon McBurney

Sarah Di Bella (Université Aix-Marseille), La nostalgie mystique dans le théâtre jésuite des martyrs

Présidence de session : Vincenzo Mazza (Université Paul Valéry – Montpellier 3)

16h45 – 17h15     Pause café

17h15 – 18h15     Chœurs et mythes

Estelle Baudou (Université Paris Nanterre), Nostalgie du commun. Mises en scène contemporaines du chœur tragique

Magdalena Bournot (Université Paris Nanterre), Deux nostalgies pour un nouveau théâtre : l’univers précolonial et la mythologie grecque dans le théâtre latino-américain au XXe siècle

                            Présidence de session : Stéphane Poliakov (Université Paris 8)

 

Jeudi 11 avril

Collège d’Espagne (salle Louis Buñuel)

09h00                  Accueil des participant-e-s

09h30 – 10h15     Conférence de Jean-Marie Pradier (Université Paris 8), Le théâtre, ou le rite perdu

10h15 – 11h15     Révolte et sacrifice

Arnaud Maïsetti (Université Aix-Marseille), Nostalgies politiques : les scènes contemporaines de la mélancolie révolutionnaire

Thibaut Julian (EHESS), Les romances de Chérubin : situations du genre troubadour dans le théâtre français au tournant des Lumières

Présidence de session : Jean-Marie Pradier (Université Paris 8)

11h15 – 11h45     Pause café

11h45 – 12h45     Imaginaires du corps

Samantha Marenzi (Université Roma Tre), L’empreinte de l’antique sur les images de la danse moderne

Pierre Philippe-Meden (Université Paris 8), « Mais où sont les dames d’antan ? » : l’érotologie des années 1970-80 contre la nostalgie

Présidence de session : Emanuele De Luca (Université Nice Sophia Antipolis)

12h45 – 14h15     Pause déjeuner

14h15 – 15h45     Langages de l’avant et de l’après

Stéphane Poliakov (Université Paris 8), « La nostalgie d'une vie meilleure » dans le théâtre de Tchekhov

Nathalie Cau (EUR ArTeC), Le monde d’avant dans la langue de personne

Klaas Tindemans (Vrije Universiteit, Bruxelles), La révolution, le corps et le langage : la nostalgie postcommuniste dans l’œuvre de Willem de Wolf

Présidence de session : Laurette Burgholzer (Université de Berne)

15h15 – 16h00     Pause café

16h00 – 17h00     Idoles et modèles

Tiphaine Pocquet (Université Sorbonne Nouvelle), Objets mémoriels dans le théâtre début XVIIe siècle : pour une nostalgie baroque ?

Dario Maria Nicolosi (Université de Pise/Université Paris-Sorbonne), Les « Philoctète » de Chateaubrun et La Harpe : la nostalgie de l’Antiquité au XVIIIe siècle et la métamorphose d’un mythe

Présidence de session Vincenzo Mazza (Université Paul Valéry – Montpellier 3)

 

Vendredi 12 avril

BnF, site Richelieu (salle Richelieu 1)

09h00 – 09h15     Accueil des participant-e-s

09h15                   Mot de bienvenue de Joël Huthwohl (BnF, Arts du spectacle)

09h30 – 10h15     Conférence de Pierre Frantz (Université Paris-Sorbonne), Beaumarchais, ouverture à la nostalgie

10h15 – 11h15     Absences et filiations

Guido Di Palma (Université Roma La Sapienza), La tradition comme nostalgie des origines. L’opéra des pupi

Nicola Pasqualicchio (Université de Vérone), Carmelo Bene et le théâtre comme nostalgie d’une absence

                            Présidence de session : Marco Consolini (Université Sorbonne Nouvelle)

11h15 – 11h45     Pause café

11h45 – 13h15     Corps social et résistance

Vera Nitsche (Université Sorbonne Nouvelle/Université de Hildesheim), Revolution Now ! Or Never ? – La nostalg(iron)ie du collectif d’un théâtre politique

Kiasa Nazeran (Université Bourgogne Franche-Comté), Étienne Decroux et la nostalgie du vieil artisan

Pierre Lesquelen (Université Sorbonne Nouvelle), La nostalgie symboliste de Peter Handke

Présidence de session : Pierre Frantz (Université Paris-Sorbonne)

13h15      Mot de clôture de Laurette Burgholzer et Vincenzo Mazza