Agenda
Évènements & colloques
Lire, voir, penser l'œuvre de Jean-Philippe Toussaint (Bordeaux)

Lire, voir, penser l'œuvre de Jean-Philippe Toussaint (Bordeaux)

Publié le par Université de Lausanne (Source : Jean-Michel Devésa)

Lire, voir, penser l'oeuvre de Jean-Philippe Toussaint

 

Avec le cycle romanesque de Marie (M.M.M.M., Éditions de Minuit), il est possible que Jean-Philippe Toussaint ait franchi une étape importante dans l’élaboration d’une œuvre qui, demain, sera identifiée comme une œuvre majeure de la littérature en français de la charnière des XXe et XXIe siècles, laquelle sollicite le regard et invite le lecteur à une expérience de pensée.

Perçu depuis ses premiers ouvrages comme un écrivain de l’exigence formelle, Toussaint déploie une écriture tout autant étrangère à une expression du vécu qu’à une tentative de radiographier et de réfléchir la société. De roman en roman, il construit un univers et façonne un objet qui indépendamment de leurs sources d’inspiration n’ont d’autre réalité que dans l’espace littéraire.

Ce faisant, sa poétique semble entretenir une certaine parenté avec l’acte dont on dit souvent qu’il a fondé l’art contemporain, celui de Marcel Duchamp signant un ready made. Dans ses romans, les références à l’héritage artistique et à l’art contemporain sont nombreuses. Par ailleurs sa production littéraire est accompagnée d’un travail et d’une réflexion touchant au visuel qui mobilisent le cinéma, la vidéo, la photographie. Le caractère intermédial de ses créations suggère qu’à ses yeux l’existence d’une continuité de l’art, un invariant de l’art correspondant à l’invariant de l’amour et des hommes.

Liste des intervenant.e.s au Colloque

Arcana Albright (Albright College, États-Unis)

Yves Baudelle (Université de Lille, France)

Pierre Bayard (Université de Paris VIII, France)

Béatrice Bloch (Université Bordeaux Montaigne, France)

Luciano Brito (Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, France)

Hervé Castanet (École de la Cause freudienne, France)

Laurent Demoulin (Université de Liège, Belgique)

Jean-Michel Devésa (Université de Limoges, France)

Johan Faerber (Diacritik et Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, France)

Brigitte Ferrato-Combe (Université Grenoble Alpes, France)

Aurélia Gaillard (Université Bordeaux Montaigne, France)

Timea Gyimesi (Université de Szeged, Hongrie)

Sjef Houppermans (Université de Leyden, Pays-Bas)

Sophie Jaussi (Université de Fribourg, Suisse / Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, France)

Franz Johansson (Sorbonne Université-ITEM)

Morgane Kieffer
(Université Paris X-Nanterre, France)

Daniel Laforest (University of Alberta, Canada)

Arnaud Laimé (Université de Paris VIII, France)

Joël Loehr (UBFC, France et SISU, Chine)

Christophe Meurée (Archives & Musée de la Littérature, Bruxelles)

Yann Mevel (Université du Tohoku, Japon)

Warren F. Motte (University of Colorado, États-Unis)

Kai Nonnenmacher (Université de Ratisbonne et Université d’Aix-la-Chapelle, Allemagne)

Claire Olivier (Université de Limoges, France)

Patricia Oster-Stierle (Université de la Sarre, Allemagne)

Benoît Peeters (Écrivain, essayiste, biographe).

Maria Giovanna Petrillo (Université de Naples, Parthenope)

Lidwine Portes (Université Bordeaux Montaigne, France)

Thangam Ravindranathan (Brown University, États-Unis)

Maïté Snauwaert (University of Alberta, Canada)

Ulrike Schneider (Freie Universität, Berlin, Allemagne)

Jovanka Sotola (Université Charles, Prague, Tchéquie)

Hannah Steurer (Université de la Sarre, Allemagne)

Frédérique Toudoire-Surlapierre (Université de Haute-Alsace, France)

Christian von Tschilchke (Université de Siegen, Allemagne)

Bertrand Westphal (Université de Limoges, France)

*

Ce colloque entend contribuer à un renouvellement des modes de partage et de transmission de la pensée dans le domaine de la littérature de l’extrême contemporain et de sa critique.

Il s’agit de conduire une aventure humaine au cœur de la Cité en articulant un « espace académique », un grand colloque international consacré à un écrivain majeur (Les Colloques de Bordeaux), et un « espace de découverte, d’expérimentation et de création » (Les Soirées de création). 

Si le succès de l’événement « Toussaint » l’autorise, sera proposée tous les deux ans une manifestation autour d’un(e) écrivain(e) ou d’un(e) artiste de premier plan.

Les séances du Colloque « Jean-Philippe Toussaint » (09h30-12h30 et 14h30-17h30) auront lieu à Mollat-Station Ausone, du mardi 18 au samedi 22 juin 2019.

Les Soirées de création se déroulent dans plusieurs institutions culturelles de Bordeaux et de sa très proche banlieue : Mollat-Station Ausone, le Musée des Arts Décoratifs et du Désign (MADD), le Rocher de Palmer et le Cinéma « Utopia ».