Agenda
Évènements & colloques
Écritures du travail, écritures politiques ? (1)

Écritures du travail, écritures politiques ? (1)

Publié le par Alexandre Gefen (Source : Maryline Heck )

Écritures du travail, écritures politiques ? (1)

Journées d’études en littérature française contemporaine

3 et 10 octobre 2014

Université Paris 3/Université de Tours

 

Organisation :

Aurélie Adler (université de Picardie Jules-Verne), Bruno Blanckeman (université Paris 3-Sorbonne Nouvelle), Maryline Heck (université François Rabelais-Tours)

Avec le soutien du CERACC (UMR Thalim - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3) et du laboratoire Interactions Culturelles et Discursives (Université François Rabelais, Tours).

 

Vendredi 3 octobre 2014

université François Rabelais, 3 rue des Tanneurs, Tours

Salle des Actes-203 bis

 

10h : Aurélie Adler et Maryline Heck : ouverture des journées

Matinée : critiques du capitalisme néo-libéral

10h20 : Aurore Labadie (université Sorbonne Nouvelle Paris 3) : « La redéfinition du discours de la "crise" chez les écrivains d’entreprise »

10h50 : Olivier Penot-Lacassagne (université Sorbonne Nouvelle Paris 3) : « Guerre au travail »

11h20 : Stéphane Inkel  (université Queen’s, Canada) : « Les formes multiples du litige chez Jean-Charles Massera »

 

12h00 : pause déjeuner

 

Après-midi : le travail des écrivains

13h45 : Cyril Piroux (université de Franche-Comté): « Homo (laborans) sum… Actualités du motif bureaucratique dans la littérature contemporaine »

14h15 : Sylvie Servoise (université du Maine) : « L'écrivain, un travailleur comme les autres? »

14h45 : discussion et pause

15h15 : table ronde avec Thierry Beinstingel et Martine Sonnet

 

 

 

 

 

Vendredi 10 octobre 2014

Maison de la Recherche, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

4 rue des Irlandais (Salle Claude Simon) - Paris 5e  (RER B: Luxembourg)

 

9h45 : accueil des participants et introduction à la journée

 

Matinée : mélancolies du travail (sur la disparition du monde ouvrier et paysan) : quelle dimension politique ?

10h15 : Laurent Demanze (ENS Lyon) : « Le “texte-usine” de Martine Sonnet »

10h45 : Véronique Montémont (université de Lorraine) : « Une vie au travail : représentations ouvrières dans l’autobiographie »

11h15 : Fabien Gris (université de Saint-Etienne) : « Littérature contemporaine et travail agricole : interroger une invisibilité »

 

12h : Pause déjeuner

 

Après-midi : Devenir des écritures du travail aujourd’hui : à propos de quelques auteurs

14h-15h : Mathieu Larnaudie

14h : Jean-Paul Engélibert (université Bordeaux 3) : « L'utopie néolibérale dans quelques écrits de Mathieu Larnaudie »

Suivi d’un entretien avec Mathieu Larnaudie 

15h : pause

15h15-16h30 : La Centrale d’Elisabeth Filhol

15h15 : Anne Roche (université de Provence) : « "Avatar anthropoïde " : neutralité du narrateur dans La Centrale d'Elisabeth Filhol »

15h45 : Pascal Mougin (université Sorbonne Nouvelle Paris 3) : « Enjeux, portée et limites d’une littérature critique du monde du travail : l’exemple de La Centrale, d’Elisabeth Filhol »

16h30 : pause

16h45 : entretien avec Nicole Caligaris et Jérôme Mauche

 

 

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Contacts :

Aurélie Adler aurelieadler@yahoo.fr

Bruno Blanckeman bruno.blanckeman@univ-paris3.fr

Maryline Heck heckmaryline@yahoo.fr