Actualité
Appels à contributions
Dire la fêlure. La vulnérabilité dans la littérature et les arts contemporains (webinaire Carnet critique)

Dire la fêlure. La vulnérabilité dans la littérature et les arts contemporains (webinaire Carnet critique)

Publié le par Faculté des lettres - Université de Lausanne (Source : Marc Wizemann)

Dire la fêlure. La vulnérabilité dans la littérature et les arts contemporains. 

29- 30 AVRIL 2024 

Qui est vulnérable dans nos sociétés de la « course à la performance » (Gilbert Larochelle et Françoise Courville) et des rapports de luttes nourris de la rationalité scientifique et la technologie ?  Que dit la vulnérabilité sur le corps biologique et social ? Que nous dit l’expérience vécue de la vulnérabilité sur notre rapport à soi et aux autres ? Au centre des débats sur l'éthique du soin, la bioéthique, la justice sociale en passant par la recherche environnementale, la vulnérabilité est aussi au cœur des questions littéraires contemporaines. Qu'elle soit vécue/perçue comme injustice sociale ou culturelle, ou comme l'incarnation de la fragilité et la maladie :  les handicaps, l’exclusion, la précarité, la stigmatisation, auxquelles de nombreuses personnes sont aujourd'hui confrontées, comment la littérature prend-elle en charge la fragilité ? Comment la littérature et les arts accueillent-ils ceux qui incarnent l’imperfection, les laissé(e)s pour compte et les sans voix ? Quels enjeux soulèvent la narration de la vulnérabilité, et de quelle manière la littérature et les arts contemporains ont-ils traité les pathologies, le vieillissement et la maladie ?

Ce webinaire cherche à interroger les représentations de la vulnérabilité dans la littérature et dans les arts contemporains, en accordant une attention particulière à : 

1)     LA VIEILLESSE : 

-        Représentations du corps vieillissant dans la littérature et les arts. 

-        Stigmatisation des personnes âgées. 

-        Solitude, souci de soi, dépendance. 

-        Altération de la mémoire (maladie d’Alzheimer). 

2)     LA QUESTION DE L’EUTHANASIE / LE DROIT DE MOURIR DANS LA DIGNITE...


3)     ÉTHIQUE DU CARE / ÉTHIQUE  DE LA RELATION. 

4)     TRAUMA ET VULNÉRABILITÉ  : 

-   Filiation qui prédispose à l'exclusion et la vulnérabilité. (Épigénétique, trauma…) 

5)     VULNÉRABILITÉ CULTURELLE OU ENVIRONNEMENTALE. 

6)     LE CORPS SOUFFRANT : 

-        Narration de la vulnérabilité du corps malade(santé mentale, douleurs physiques, altération de l’esprit.) 

Bien que le webinaire se concentre principalement sur la littérature et les arts contemporains, nous sommes ouverts à la réception de propositions provenant d'autres disciplines et traitant de ces thématiques.

Propositions de communication (3000 signes, format word), accompagnées d’une brève notice biographique. 

Chaque communication durera 20 minutes, suivie d’une discussion, et donnera suite à une publication.

Propositions à envoyer à : m.wizemann@carnet-critique.com avant le 30 mars 2024.

Langues : Français, anglais, allemand. 

— 

Bibliographie indicative : 

Erving Goffman, Stigmate, Les usages sociaux des handicaps, Paris, Les Éditions de Minuit, 1975. 

Jean-Marie Pelt, La raison du plus faible, Paris, Le livre de poche, 2011. 

D. Fassin, R. Rechtman, L’empire du traumatisme. Enquête sur la condition de victime, Paris, Flammarion, 2007. 

Henri-Jacques Stiker (1982), Corps infirmes et sociétés : essai d’anthropologie historique, Paris, Dunod, 2005. 

Joan Tronto, Un monde vulnérable : pour une politique du care, Paris, La Découverte, 2009. 

Frédéric Worms, Le Moment du soin. Paris, PUF, 2010. 

David Doat et Laura Rizzerio (éd.), Accueillir la vulnérabilité. Approches pratiques et questions philosophiques, Toulouse, Éditions Érès, 2020. 

Martha Nussbaum, Capabilités, Comment créer les conditions d'un monde plus juste ? Paris, Flammarion, 2012.