Collectif
Nouvelle parution
Christiane Connan-Pintado (dir.), L'insecte au miroir des livres pour la jeunesse

Christiane Connan-Pintado (dir.), L'insecte au miroir des livres pour la jeunesse

Publié le par Marc Escola (Source : Christiane Connan-Pintado)

L’insecte au miroir des livres pour la jeunesse. Présence, représentations, discours sous la direction de Christiane Connan-Pintado Abeilles, papillons, fourmis, coccinelles..., les insectes investissent les livres pour enfants dès qu’une production spécifique leur est adressée, mais le poids de cette classe du règne animal sur ce domaine éditorial n’a pour l’instant fait l’objet, en France, d’aucune étude monographique.

Cette absence reflète une tendance observable dans l’ample réflexion suscitée, ces dernières décennies, par la question animale : les insectes semblent se trouver à la marge de cette question, comme si ces « vivants minuscules » représentaient la catégorie la plus excentrée de l’animal et du non-humain. D’où l’intérêt de se pencher sur ces figures pourtant si présentes dans toutes les sphères de la représentation et, en l’espèce, dans l’édition pour la jeunesse qui cherche toujours et dans le même temps à éduquer, instruire et divertir.

Les contributions ici réunies convoquent trois siècles de publications pour la jeunesse, et elles remontent parfois bien plus loin pour partir en quête de l’insecte dans l’histoire littéraire. L’organisation de l’ouvrage suit un parcours en cinq étapes, au fil de différentes approches des insectes comme de la littérature. La première partie interroge leur présence dans les livres pour enfants, les trois suivantes les recherchent dans certaines catégories littéraires – fables et contes, classiques pour la jeunesse, livres d’images –, la dernière s’attache aux enjeux symboliques de la rencontre entre l’insecte et l’homme dans la production contemporaine. Qu’il soit héros, compagnon ou comparse, apprivoisé, anthropomorphisé ou maintenu dans sa très étrange altérité, l’insecte nous contraint au décentrement pour soupeser les notions de nature et de culture.

Se pencher sur des êtres si différents et d’une telle diversité dans l’ordre du minuscule et de l’éphémère invite à questionner aussi bien la condition humaine que la condition animale et les modalités du vivant – qui sont devenues une préoccupation cruciale en ce début de XXIe siècle. L’ensemble de l’ouvrage vise à montrer à quel point le chétif animal qui paraissait au premier chef « pauvre en monde » se révèle finalement, sous la loupe de la littérature, « bon à penser ».

Christiane Connan-Pintado Maître de conférences habilitée en langue et littérature françaises, émérite, à l’Université de Bordeaux, membre de l’équipe TELEM (Université Bordeaux-Montaigne) et associée au CELIS, elle a co-écrit Fortune des contes des Grimm en France dans la littérature de jeunesse (Presses universitaires Blaise Pascal), co-dirigé plusieurs ouvrages collectifs et numéros de revue, et publié de nombreux articles sur le conte, la littérature de jeunesse et son enseignement.

SOMMAIRE

INTRODUCTION Christiane Connan-Pintado I- D’hier à aujourd’hui : des livres, des enfants, des insectes 1. Inventaire entomologique dans des territoires littéraires, Camila Leandro et Claire Le Blan 2. « C’est la petite bête qui monte… » : l’insecte dans les livres documentaires pour la jeunesse, Claudine Hervouët et Virginie Meyer 3. Images des coléoptères dans les albums de fiction : ressorts didactiques et mise en perspective historique, Catherine Bruguière et Danièle Vial 4. De la chasse à la protection, la place du papillon dans la littérature de jeunesse (XIXe-XXIe siècle), Vincent Jolivet 5. Sur l’aile du papillon : sciences, politique, esthétique, Jean Perrot II- Insectes affabulés, insectes contés 1- Parcours des insectes dans la fable pédagogique. Perspective diachronique sur une leçon d’humilité en minuscule, Cécile Zaepffel 2- « Io sto dalla parte della cicala » : la cigale dans la littérature de jeunesse, Federico Guariglia 3- Figurations des insectes dans les ethno-contes de randonnée, Bochra et Thierry Charnay 4- Des Abeilles et des Hommes, I Quatre contes d’abeilles au XIXe siècle, Dominique Peyrache-Leborgne III- L’insecte au cœur des classiques pour la jeunesse 1- De l’édification au nonsense : le pouvoir transformatif des insectes dans la littérature britannique de l’Âge d’or, Virginie Douglas 2- L’abeille étendard de la cause des insectes : de Maya à la production contemporaine, Esther Laso y Leon 3- Merveilleux, roman policier et entomologie : Le cas du Papillon Atyria, Bruno Anselmi Matangrano 4- Drôles de petites bêtes de la fiction britannique contemporaine pour la jeunesse : entre diabolisation et réhabilitation, identité et altérité, réel et imaginaire, Virginie Douglas IV- Images d’insectes, jeux de miroir 1- « La Cigale et la Fourmi » illustrée, ou les modes d’anthropomorphisation des insectes de la fable, Ghislaine Chagrot 2- Des Abeilles et des Hommes, II « La Reine des abeilles » des Grimm : illustrations, reformulations, réécritures, Dominique Peyrache-Leborgne 3- Visibilité et invisibilité de l’éphémère dans les albums pour la jeunesse : une présence fugace ?, Florence Gaiotti 4- Biplan, le rabat-joie de Corentin ou l’histoire sans histoire d’un moucheron aboulique. Les mouches font-elles de bons personnages ? Catherine Tauveron V- Insecte et littérature contemporaine : rencontres, hybridations, révélations 1- Escouades de la mort et parrêsia : les insectes, au secours de la Justice ? Isabelle Rachel Casta 2- Ce que cache/reflète la métamorphose dans l’album fictionnel Cigale de Shaun Tan, Priscille Croce 3- Quand l’écriture théâtrale jeunesse figure l’insecte : la sauvagerie dans ses divers états, Marie Bernanoce 4- Une figure d'entomologiste en marge : le Dr Clair à la recherche de la Cicindèle Vampire dans L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet, Alizon Pergher CONCLUSION Christiane Connan-Pintado.