Agenda
Évènements & colloques
Écrire entre les langues : littérature, enseignement, traduction (en ligne)

Écrire entre les langues : littérature, enseignement, traduction (en ligne)

Publié le par Marc Escola (Source : Anne Godard)

Colloque international, 14-15 juin 2021 - en ligne

Écrire entre les langues : littérature, enseignement, traduction

Colloque co-organisé par les équipes

PLIDAM de l’INALCO, DILTEC et THALIM de l’Université Sorbonne Nouvelle, LPL et SUFLE de Université Aix-Marseille, CIRPALL de l’Université d'Angers,

avec le soutien de l'OIF, de l'UNESCO, de l'Institut du Tout-Monde, de la Maison des Ecrivains et de la Littérature et de la Maison de la Poésie

 

Ce colloque international explore l’imaginaire des langues dans l’écriture à travers des dispositifs littéraires, d’enseignement des langues et de traduction créative.

Associé au Concours Inalco & OIF de la nouvelle plurilingue, sur le thème Langues en dialogue, qui imposait comme contrainte linguistique d’employer au moins une autre langue ou variété en plus du français standard (ou français de Paris), il propose, sur une journée et demie, une série de conférences, une table ronde autour de l’axe plurilinguisme de l’UNESCO, suivie de la soirée de remise des prix du Concours à la Maison de la Poésie, ainsi qu’une rencontre avec Zeina Abirached autour de son œuvre Le Piano oriental, suivi de trois ateliers d’écriture/création autour des langues.

Le colloque est gratuit mais ouvert sur inscription :

https://ecrire.sciencesconf.org/registration

*

Programme

Lundi 14 juin 2021

 

8h45 Accueil des participants

9h Mots de bienvenue par Isabelle Cros (LPL, AMU / PLIDAM, INALCO) et Anne Godard (DILTEC, USN)

Ouverture institutionnelle par Claudia Pietri (Programme Langues en dialogue, OIF) et Thomas Szende (PLIDAM, INALCO / Chaire Unesco)

 

Conférences

Modération : Farbod Farahandouz (PLIDAM, INALCO)

9h15 Les temps de l’anéantissement et les langues étrangéisées du roman de l’étrangéisation, par Frosa Pejoska (PLIDAM, INALCO)

10h La traduction du texte polyphonique les Galaxies, de Haroldo de Campos (1999), par Inès Oseki-Despré (CIELAM, AMU)

 

10h45 Pause

 

Modération : Amélie Leconte (LPL, AMU)

11h Transcrire la parole en langues : Kourouma, Hampaté Bâ, Miano, par Pierre-Yves Dufeu (SUFLE, AMU)

11h45 óor-jigeen, fam é mininga L'imaginaire sexiste des langues africaines dans De purs hommes (2018) de Mbougar Sarr, Herencia de Bidendee (2016) et La bastarda (2016) de Trifonia Melibea Obono, par Ferdulis Zita Odome Angone (Univ. Cheikh Anta Diop, Dakar)

 

12h30 Déjeuner

Modération : Anne Godard (DILTEC, USN)

14h Performer les mots en langues et en langages pour tramer sa pensée par Anne-Sophie Cayet (DILTEC, USN / SUFLE, AMU)

14h45 Trouver sa « voix peau », entre langue maternelle et langue étrangère : la traduction créative pour anglicistes par Sara Greaves (LERMA, AMU)

 

Modération : Marielle Anselmo (PLIDAM, Inalco)

15h30 Tan fè tan, Édouard Glissant et le génie du créole. De la digenèse à la diglossie par Loïc Céry (Institut du Tout-Monde)

 

16h15 Pause

 

16h30-18h30 Table-ronde : Littératures du monde et plurilinguisme : vers un nouvel axe de la Chaire Unesco

Modération : Anuradha Kanniganti (Chaire Unesco et INALCO)

Inauguration de l’axe 8 : « Plurilinguisme et Lettres » de la Chaire Unesco du Plurilinguisme dans le cadre de la décennie des langues indigènes (IFAP-UNESCO, 2021) avec Iman Massoud Sridi, Pascal Bacuez, Michel Liu (Plidam, Inalco), Gilvan Müller d'Oliveira (UFSC, Brésil et Chaire Unesco) et Jyldyz Bakashova (Bibliothèque Nationale de la République Kyrgyz)

 

19h30 Soirée à la Maison de la Poésie, à Paris et en livestream

https://www.maisondelapoesieparis.com/events/remise-des-prix-du-concours-inalco-de-la-nouvelle-plurilingue-2020/

 

Remise des prix du concours Inalco de la nouvelle plurilingue 2020 avec les étudiants lauréats, les membres du jury et les écrivains parrains du concours : Yasmine Khlat et Jean-Simon DesRochers

Lecture par Cécile Dominjon et les auteurs

 

Mardi 15 juin 2021

8h45 Accueil des participants

9h-10h Entretien avec Zeina Abirached, auteure du Piano Oriental, Casterman, 2015.

Animation : Donatienne Woerly (DILTEC, USN)

En partenariat avec la Maison des écrivains et de la littérature (Mél)

 

10h15 Ateliers parallèles

Présentation : Liliane Hodieb (PLIDAM, INALCO)

  • Atelier 1 Modéré par Nadja Maillard

(CIRPALL, UA)

Kit de désapprentissage de « la langue » : atelier d’élaboration et d’expérimentation par Myriam Suchet (THALIM, USN-IUF)

  • Atelier 2 Modéré par Catherine David (LPL, AMU)

Atelier d’écriture à la croisée des langues : pratique et réflexivité, par Noëlle Mathis (Les mots voyageurs)

  • Atelier 3 Modéré par Aline Marchand (THALIM, USN)

Avoir la plume entre deux chaises : jeux de traduction et écriture (ch)orales par Katharina Stalder (Maison Antoine Vitez)

 

12h15 Clôture slamée du colloque par Sibylline Dangers

12h30 Mots de la fin par Isabelle Cros (LPL, AMU / PLIDAM, INALCO) et Anne Godard (DILTEC, USN)

 

NB :

Un deuxième volet du colloque Écrire entre les langues Littérature, enseignement, traduction aura lieu les 16 et 17 juin 2022 à Aix-Marseille Université, Aix-en-Provence.

 

Cadrage théorique :

 

Axe 1 : Le plurilinguisme en littérature : situations, représentations, traductions

La dimension plurilingue de la création littéraire fait l’objet d’études de plus en plus nourries, que ce soit du côté de la littérature comparée (Grutman 2019), des études littéraires du champ contemporain francophone en France (Ausoni 2018), en Europe (De Balsi 2019) ou dans l’espace postcolonial (Moura 1999) ou encore de la génétique textuelle (Anochina et Sciarrino 2018) et des études d’orientation discursive (Suchet 2014), sociolinguistique ou sociologique (Porra 2011). Les écrivains, qu’ils aient grandi dans un environnement plurilingue et diglossique ou qu’ils aient changé de langue à l’occasion d’une migration ou d’un exil, peuvent adopter des postures diverses, adoptant une seule langue écrite ou se partageant entre deux – ou plus – langues d’écriture de poids différents, voire en s’autotraduisant ((Ferraro et Grutman 2016), (Marchand et Roux 2019)). Leurs textes font résonner et tissent la pluralité des langues de façon diverses (Gauvin 1999), en fonction de projets esthétiques, poétiques et/ou politiques qui sont à contextualiser. Ils témoignent de parcours qui peuvent être exemplaires et formateurs (Godard et Suchet 2015). Découvrir ces auteurs et leurs œuvres, éclairer leurs pratiques de création avec/dans/ entre la/les langue/s, donner des outils d’analyse, de compréhension et de réflexion, tels sont les objectifs de ce premier axe, prolongé par un entretien avec Zeina Abirached, autrice notamment du Piano oriental (Casterman, 2015)

 

Axe 2 : Créations plurilingues en didactique des langues : démarches, objectifs, expériences

L’expérience plurilingue, considérée comme un ferment de créativité dans le domaine littéraire et artistique (Anokhina 2012) se trouve, dans le domaine de la didactique des langues, nourrir de nombreux projets artistiques qui visent à développer les compétences langagières à travers un usage sensible et esthétique des langues. A distance des approches fonctionnelles et commnicatives, ou de manière complémentaire avec elles, les ateliers de création – écriture créative, improvisation, théâtre, poésie, slam, kamishibaï, vidéo ou chanson – font souvent du plurilinguisme une thématique ou une ressource, privilégiant une vision de la langue comme expérience plutôt que comme système ou comme outil (Castellotti 2017).

Ces démarches de création entrent en résonnance avec les corpus littéraires plurilingues, soit parce qu’elles s’en inspirent directement, dans un mouvement de lecture-écriture, soit qu’elles en rejoignent les présupposés, les enjeux ou les effets. Selon les cas, il s’agira de développer une relation sensible à une langue nouvelle ou de jouer avec les contraintes linguistiques et les passages de langue, articulant conscience linguistique et expérience langagière (Aboab, Allaneau-Rajaud, Godard, Woerly à paraître 2020). Ou bien encore il s’agira d’insérer les ateliers d’écriture plurilingue dans les démarches biographiques ((Mathis 2016), (Dompmartin-Normand 2016)) pour inaugurer une forme de réflexivité sur le parcours langagier ou migratoire. Les contributions de ce deuxième axe consacré aux créations plurilingues en didactique des langues permettront d’en explorer le fonctionnement à travers des analyses de dispositifs et de productions aussi bien que des restitutions de projets ou la participation à des ateliers.

Bibliographie :

 

Abirached, Zeina. 2015.Le piano oriental, Casterman.

Aboab Deborah, Allaneau Rajaud Virginie, Godard Anne, Woerly Donatienne, 2020. « Des ateliers littéraires et plurilingues en FLE : de la conscience linguistique à l’expérience langagière », Écritures créatives : représentations contemporaines, processus créatifs, nouveaux enjeux professionnels, Jun 2018, Angers, France, à paraitre P. U. Rennes.

Anochina, Olga, et Emilio Sciarrino, éd. 2018. Entre les langues. Genesis, 46 (18). Paris: PUPS.

Anokhina, Olga, éd. 2012. Multilinguisme et créativité littéraire. L’Harmattan.

Ausoni, Alain. 2018. Mémoires d’outre-langue : l’écriture translingue de soi. Genève: Slatkine érudition.

Castellotti, Véronique. 2017. Pour une didactique de l’appropriation: diversité, compréhension, relation. Langues & didactique. Paris: Didier.

De Balsi, Sara. 2019. Agota Kristof: écrivaine translingue.

Dompmartin-Normand, Chantal. 2016. « Écrivains plurilingues et étudiants de FLE: Rencontres et résonances ». Carnets, no Deuxième série-7 (mai). https://doi.org/10.4000/carnets.1070.

Ferraro, Alessandra, et Rainier Grutman, éd. 2016. L’autotraduction littéraire: perspectives théoriques. Rencontres, 154. Série Théorie littéraire ; 5. Paris: Classiques Garnier.

Gauvin, Lise, éd. 1999. Les Langues du roman : du plurilinguisme comme stratégie textuelle. Montréal: Presses de l’Université de Montréal.

Godard, Anne, éd. 2015. La Littérature dans l’enseignement du FLE. Paris: Didier.

Grutman, Rainier. 2019. Des Langues qui résonnent. Hétérolinguisme et lettres québécoises. 1re éd. 1997 (Montréal, Fidès). Paris: Classiques Garnier.

Marchand, Aline, et Pascale Roux, éd. 2019. « Entre deux langues : l’écrivain-traducteur et le bilinguisme aux XXe et XXIe siècles ». Recherches & travaux, no 95. https://doi.org/10.4000/recherchestravaux.1652.

Mathis, Noëlle. 2016. « Écrire (entre) ses langues en atelier d’écriture: Une approche plurilingue des textes de Driss Chraïb, Wajdi Mouawad et Nancy Huston ». Carnets, no Deuxième série-7 (mai). https://doi.org/10.4000/carnets.1080.

Moura, Jean-Marc. 1999. Littératures francophones et théorie postcoloniale. Écritures francophones. Paris: Presses universitaires de France.

Porra, Véronique. 2011. Langue française, langue d’adoption: une littérature « invitée » entre création, stratégies et contraintes (1946 - 2000). Passagen 12. Hildesheim: Olms.

Suchet, Myriam. 2014. L’Imaginaire hétérolingue. Paris: Classiques Garnier.

 

Comité d’organisation :

Marielle Anselmo, Isabelle Cros, Catherine David, Farbod Farahandouz, Anne Godard, Liliane Hodieb, Anuradha Kanniganti, Amélie Leconte, Najda Maillard, Aline Marchand, Donatienne Woerly.