Agenda
Évènements & colloques
Éthiques et mythes de la création :

Éthiques et mythes de la création : "Matrimoines" (Paris)

Publié le par Université de Lausanne (Source : institut Charles Cros)

Séminaire mensuel "ÉTHIQUES & MYTHES DE LA CRÉATION"

Responsabilité Sylvie Dallet (CHCSC-UVSQ),

Institut Charles Cros, partenariat Harmattan

Lieu : 24 rue des écoles à Paris, de 14 à 17 heures

Entrée libre dans la mesure des places disponibles

Mercredi 2 octobre : Matrimoine et créations littéraires

*

Description :

Le terme de matrimoine (ce qui vient de la mère) est un mot qui ne vient plus aux lèvres, alors que le XIX° siècle l'employait fréquemment. Pourquoi, en ces temps de "libération des femmes", les mots continuent ils à faire barrage aux  aux particularités de la transmission  féminine ?
 La création d'oeuvres et particulièrement de récits littéraires, a constitué une réponse à ce déni de la transmission féminine. Les autrices sont aujourd'hui majoritaires dans le royaume des lettres. Cependant, l'Histoire  menée par les historiens, néantise le plus souvent cette mémoire féminine créative et par là même, en occulte la part d'énergie.

*

Intervenants :

Les intervenants de cette séance d'octobre sont :                                                         

Philippe Gambette(maître de conférences et chercheur en informatique à l'Université de Paris Est-Marne-la-Vallée),  Édith  Vallée (autrice et créatrice d'un parcours ludique corrélé à son ouvrage, le Matrimoine de Paris),  et Aurore Evain  (autrice, metteuse en scène et chercheuse sur l'Histoire matrimoniale du Théâtre)

Sylvie DALLETIntroduction au séminaire à partir de quelques Autrices internationales oubliées : Marie Le Franc (Canada), Elisabeth Goudge (Angleterre) et Odette Keun (Pays Bas) 

Les autrices célèbres des années 1930 aux années 1950 sont oubliées  du grand public, faute de rééditions et de relectures universitaires.  Or ces romans  novateurs, attentifs aux paysages naturels et de l'âme,  apportent sur nos sociétés contemporaines un regard incomparable.

Aurore EVAIN : Matrimoine et créativités théâtrales

Autrice, metteuse en scène et chercheuse, Aurore Evain est artiste associée du Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon et de la Ferme de Bel Ébat – Théâtre de Guyancourt.

Ses recherches et créations sont consacrées à la remise en lumière du matrimoine. Elle co-dirige une Anthologie du Théâtre de femmes de l’Ancien Régime, a publié un essai sur L’Apparition des actrices en Europeet mené une recherche pionnière sur l’histoire du féminin « autrice » (éditions iXe). En novembre 2019, elle mettra en scèneLa Folle Enchèrede Mme Ulrich, première comédie publiée par une autrice et représentée à la Comédie-Française, en 1690.

En savoir plus...

Résumé de l'intervention: Artiste et chercheuse, j'évoquerai les enjeux éthiques et créatifs que constitue aujourd’hui la remise en lumière de notre matrimoine, à travers le cas des premières actrices et autrices du théâtre. Avec ces dernières, résonne un irréductible féminin, “autrice”, auquel on a longtemps fait la guerre, mais qui résiste au fil des siècles, témoignant ainsi de la longue présence des femmes dans la création, et des ressources en légitimité qu’il renferme.

*

Philippe GAMBETTE, "Cité des Dames" ou comment féminiser Wikisource

Maitre de conférences en informatique et chercheur à l'université de Marne la Vallée, Philippe Gambette travaille sur le programme de recherche collectif  et interdisciplinaire  UPEM "Cité des Dames, créatrices dans la cité", inspiré du titre de l'ouvrage de Christine de Pizan (publié en 1405)La programmation informatique  (et mis en place des mots clefs) permet de reconfigurer les informations lacunaires (dont Wikisource) et, ce faisant, rééquilibrer la connaissance des oeuvres littéraires féminines et leurs influences dans la cité.

En savoir plus...

*

Édith VALLÉE: Mutinerie chez les Muses

Edith Vallée a soutenu une thèse de Psychologie sur les femmes qui ne veulent pas être mères. Pionnière sur le sujet, elle a publié mais aussi accompagné comme psychologue des choix de vie. Parallèlement, elle conduit des recherches en Histoire de l’Art. Ses ouvrages portent sur la non-maternité, l’iconographie de la Vierge au musée du Louvre et le Matrimoine. Militante féministe à HF IdF, elle est à l’initiative des «parcours du Matrimoine » lancés en 2015 lors des journées du Patrimoine, soutenus par la Ville de Paris. 

En savoir plus...

Résumé de l'intervention : : le terme de matrimoine permet de nommer l'absence, de travailler sur les représentations et va aux racines du mythe de l'infériorité des femmes. Après avoir  publié le Matrimoine de Paris, un ouvrage sur les femmes autrices qui ont fait Paris, Edith Vallée développe des parcours et un jeu interactif  Matrimoine GOdont la première phase, "Mutinerie chez les Muses", sera expérimenté lors des prochaines Journées du Matrimoine (officiellement du  Patrimoine) les 21 et 22 septembre 2019.

Ce parcours  historique parisien du Matrimoine permet de faire refleurir l'imaginaire et replanter une forêt de femmes remarquables dans la mémoire collective.