Actualité
Appels à contributions
Représentations de la mort dans la littérature et les arts (Carnet critique)

Représentations de la mort dans la littérature et les arts (Carnet critique)

Publié le par Esther Demoulin (Source : Paula Cohen- Eisenberg)

Appel à contributions pour Carnet critique

Représentations de la mort dans la littérature et les arts



De l’antiquité à l’époque moderne, la mort et ses représentations ont occupé une place centrale dans la littérature et les arts. Placée dans un système de représentations complexes, la mort soulève des questions d'ordre éthique et symbolique. Représentée comme une épreuve extrême à affronter, un acte de protestation ou de désespoir et comme un refuge, la mort est à la fois damnation et rédemption.
Évoquée jadis pour rappeler la solidarité et l'humanité profonde unissants les hommes dans les tranchées, apparue à Pétrarque comme le port où accoste le navire d'une existence tourmentée, la mort est ainsi désirée et recherchée, tout comme Shakespeare invoquant la mort qui sanctionne alors l'impossible tentative de supporter l’atrocité d’un monde injuste et l'espoir du salut éternel.
Entre la représentation allégorique ou réaliste de la mort et son esthétisation, comment la littérature a-t-elle traité les questions propres à l’esthétique, l’éthique et le pathologique soulevées par l’écriture de la mort ?

Mots clefs : Corps, vieillesse, Maladie, Mort, deuil, représentation, éthique, pathologie, suicide.

Modalités de soumission :

D’une page environ (y compris une brève notice bibliographique et une brève présentation de l’auteur·e), les propositions sont à envoyer jusqu’au 25 avril 2023 à : p.eisenberg@carnet-critique.com et a.briquet@carnet-critique.com


Publication du numéro : 25 mai 2023



Références :


BARTHES, Roland, Journal de deuil, Seuil, Paris, 2009. 
BLONDELOT, Xavier, Une société sans mort, Paris, Champ social, 2020
DESPRET, Vinciane, Au bonheur des morts, La Découverte, 2017
DREYER, Pascal  (dir.), Faut-il faire son deuil ?, Autrement, 2009.
GORER, Geoffrey, Ni pleurs ni couronnes, précédé de Pornographie de la mort, trad. Hélène Allouche, Paris, Éditions E.P.E.L.,1995.  
MOLINIÉ, Magali, Soigner les morts pour guérir les vivants, Les Empêcheurs de penser en rond, Paris, 2006. 
NANCY, Jean-Luc, L’Intrus, Galilée, Paris, 2000. 
NATHAN, Tobie et DAGOGNET, François, La Mort vue autrement, Les Empêcheurs de penser en rond, Paris, 1999.