Acta Fabula
ISSN 2115-8037

DOSSIER CRITIQUE n°32

2014Avril 2014 (volume 15, numéro 4)
titre du numéro

Autopsie des émotions

Est-ce avec de belles émotions que l'on fait la bonne littérature? Les travaux sur l'empathie occupent désormais une place importante dans le champ des études littéraires dont Acta fabula a voulu rendre compte dans un nouveau dossier critique (le 32e déjà). Cette "Autopsie des émotions" ouvre un débat épistémologique sur les mérites et les risques d'une critique empathique, et fait la part belle à ces émotions que sont la tristesse, l'ennui, la colère ou encore celle, délicate entre toutes, que la langue du XVIIIe siècle nommait "le sentiment". Il s'agit notamment d'essayer de comprendre ce retournement paradigmatique survenu aux débuts des années 2000, à l'initiative des chercheurs en sciences cognitives aux États-Unis. S’agissait‑il d’un angle mort qui se trouve enfin pris en compte ? D’une manière pour la théorie littéraire d’entrer en dialogue avec un certain courant de la philosophie contemporaine en en faisant fructifier les concepts ? On peut également considérer qu'il s'agit d'un contre-braquet pour une génération, enfant du structuralisme et nourrie de questions formelles, désireuse de couper le cordon, si l'on en parle en termes de sentiment.