Agenda
Évènements & colloques
Révoltes, révolutions et performance au Proche et Moyen Orient au XXIe siècle (Inalco, Paris)

Révoltes, révolutions et performance au Proche et Moyen Orient au XXIe siècle (Inalco, Paris)

Publié le par Marc Escola (Source : Pauline Donizeau)

Dans le cadre du cycle de recherches « Révoltes, révolutions et performance au Proche et Moyen Orient au 21ème siècle », nous sommes heureux de vous faire parvenir le programme de la première journée d’études consacrée au thème « Les arts du spectacles dans des sociétés entre révoltes, mutations et agitations ».

Cette journée aura lieu le 19 novembre 2018, à l’INALCO au 2, rue de Lille, Paris 7ème.

*

Depuis près de deux décennies, les régions du Proche et du Moyen-Orient ont connu de nombreux mouvements politiques, de révoltes, et de contestations. A travers des mouvements contestataires sectoriels, souvent réprimés, jusqu’aux grands mouvements sociopolitiques et/ou révolutionnaires (Mouvement vert iranien en 2009, Printemps Arabes en 2011), la société civile s’est dressée contre des régimes politiques autoritaires, inégalitaires et vieillissants. À cela s’ajoute la révolte palestinienne, qu’elle soit latente ou se manifeste à travers des mouvements de rébellion ponctuels.

Dans des sociétés où la liberté d’expression était limitée, le discours contrôlé, l’accès à l’éducation limité, ces mouvements de révoltes se sont accompagnés de l’émergence et d’un renouvellement de la création artistique, notamment dans le domaine des arts de la scène.

Le cycle de recherches que nous mettons aujourd’hui en place a pour objectif d’étudier la trajectoire politique et sociale des pays des régions du Proche et du Moyen-Orient par le biais de la création artistique, en particulier les arts de la scène et de la performance.

Cette première journée d’études a pour objectif de poser le cadre général de notre recherche, en étudiant les liens entre le contexte socio-politique des pays du Proche et Moyen orient et le renouvellement de la création artistique, dans le domaine des arts de la scène : dramaturgies, théâtre et performance.

Les mutations des sociétés orientales ont été, depuis le début du 21ème siècle, soumises à des mutations profondes, qui ont provoqué ou accompagné des mouvements d’agitations et de révoltes dans la sphère civile, lorsqu’elles n’en ont pas transformé la nature et la forme.

Quel lien peut-on entre ces mutations et les mouvements d’agitation et de révolte ? En parallèle, il nous semble nécessaire de nous demander comment ces éléments ont pu influer sur le processus de création artistique et la place des artistes arabes dans leurs sociétés.

 

 

PROGRAMME

9h30 : Accueil des participants

10h : Introduction (Pauline Donizeau, Yassaman Khajehi)

  • 10h30 : Première session (modération : Sobhi Boustani)

- Najla Nakhlé-Cerruti (IFPO Jérusalemn / territoires palestiniens) : Sur la scène palestinienne, la révolte des absents

- Emmanuelle Thiébot (Université de Caen Normandie) « C’est du boulot ça, le théâtre ? ». De la Palestine vers la France : la difficile reconnaissance d’un théâtre palestinien professionnel

- Imad Belghit, (Université Moulay Ismael, Meknès) : Le théâtre marocain, revendications scéniques et Histoire en marche

12h : Bilan et discussion

 

  • 14h : Seconde session (modération : Laetitia Dumont-Lewi)

-Yagoutha Belgacem (directrice de la plateforme Siwa) & Arafat Abdallah (dramaturge et traducteur) : La plateforme Siwa et la création théâtrale irakienne contemporaine

- Yagoutha Belgacem : Le travail de la plateforme Siwa en Tunisie et au Maghreb

 

  • 16h : Troisième session (modération : Pauline Donizeau)

- Klaas Tindemans (RITC Shcool of Arts, Vrije Universteit, Conservatoire de Bruxelle) : Les limites de la métaphore historique : Le passé et le présent dans le théâtre politique de Laila Soliman

- Laila Soliman, dramaturge, metteuse en scène (Égypte) : Évolutions et mutations de la représentation contemporaine de la révolte au théâtre. Entretien.

 

17h30 : Conclusion (Yassaman Khajehi et Sobhi Boustani)

18h00 : Fin de la journée

Nous espérons vous y retrouver nombreux/-ses, afin d’enrichir les moments de discussions que nous avons prévus tout au long de la journée.

 

Le comité d’organisation,

Sobhi BOUSTANI (INALCO/CERMOM)

Pauline DONIZEAU (Université Paris Nanterre / HAR)

Yassaman KHAJEHI (Université Clermont Auvergne / CHEC)