Agenda
Évènements & colloques
Freud au Collège de France (1885-2016)

Freud au Collège de France (1885-2016)

Publié le par Matthieu Vernet (Source : Antoine Compagnon)

16 et 17 juin 2016

Colloque : « Freud au Collège de France, 1885-2016 »,

Collège de France

Bien entendu, Sigmund Freud n’a pas enseigné au Collège de France, mais il y est venu en 1885, pour rendre visite au « grand embryologiste » Louis Ranvier, professeur d’Anatomie générale (1875‑1911), et il a été un fervent lecteur d’autres professeurs du Collège de France, tels Alfred Maury, Théodule Ribot et Henri Bergson. D’autre part, de nombreux professeurs, outre Pierre Janet, ont débattu des idées freudiennes : notamment Henri Bergson, Henri Piéron, Henri Wallon, Paul Valéry, Maurice Merleau-Ponty, Jean Hyppolite, Michel Foucault, Roland Barthes, Claude Lévi-Strauss, ainsi que, plus récemment, les titulaires des chaires de neurosciences contemporaines et leurs défenseurs devant l’Assemblée des professeurs. Les idées freudiennes, qui ont profondément marqué la vie intellectuelle durant tout le xxe siècle, ont donc pu influer sur le destin de certaines disciplines au Collège de France.

Le colloque est organisé dans le cadre du projet « Passage des disciplines », qui s’intéresse à l’évolution des matières enseignées depuis la fin du xviiie siècle jusqu’aux années 1960, dirigé par Antoine Compagnon, avec la collaboration de Céline Surprenant. « Freud au Collège de France » vise à situer la réception des idées freudiennes en relation avec le développement de quelques-unes des chaires, ou lignées de chaires. Se pencher sur le rejet ou le quasi-rejet des idées freudiennes, commun à plusieurs chaires, vise non pas à reconduire la critique ou la défense de la psychanalyse – ce n’est pas le sujet – mais à préciser notre connaissance de ce qui a présidé à l’institution de certains savoirs plutôt que d’autres au Collège de France.

JEUDI 16 JUIN 2016

 

9h                                               Ouverture

                                                     Antoine Compagnon (Collège de France)

 

Freud lecteur des professeurs du Collège de France

 

9h15                                          « Les bases neurales de l’individuation »

                                                     Alain Prochiantz (Collège de France)

 

10h15                                       « Les sciences des rêves et la Traumdeutung freudienne »

                                                     Andreas Mayer (CNRS, Centre Alexandre Koyré)

 

11h                                            Pause

 

11h15                                       « Pierre Janet : le Freud français »

                                                     Céline Surprenant (Collège de France)

 

12h                                            « La station freudienne au Collège de France : une épistémologie en                                                          germe »

                                                     Paul-Laurent Laurent Assoun (Université Paris-Diderot)

 

12h45                                      Déjeuner

 

 

Les professeurs du Collège de France, les chaires et Freud

De la psychologie aux neurosciences

 

14h15                                      « L’Homme neuronal, trente ans après »

                                                     Jean-Pierre Changeux (Collège de France)

 

15h                                            « Bases neurales de la conscience de soi, de la relation avec autrui et de l’empathie »

                                                                      Alain Berthoz (Collège de France)

 

15h45                                      Pause

 

Littérature/Linguistique :

 

16h                                             « Paul Valéry, le moins freudien des hommes » ?

                                                     William Marx (Université Paris Ouest Nanterre la Défense, Paris 10)

 

16h45                                      « Émile Benveniste, lecteur de Sigmund Freud »

                                                     Julia Kristeva                   (Université Paris-Diderot)

 

 

 

VENDREDI 17 JUIN 2016

 

Psychologie historique et psychologie sociale

9h15                                          « La psychologie collective : Maurice Halbwachs »

                                                     Claudine Haroche (CNRS, Centre Edgar-Morin, EHESS)

 

10h                                             « Avec ou sans complexe ? Vernant, la psychanalyse et la psychologie                                                    historique »

                                                     Frédéric Fruteau de Laclos (Université Panthéon-Sorbonne, CHSPM)

 

10h45                                       Pause

 

Sociologie et anthropologie

 

11h                                            « Totémisme et animisme : une lecture maussienne de Totem et tabou                                                  est-elle possible ? »

                 Bruno Karsenti (EHESS)

 

11h45                                      « Lévi-Strauss et la notion d’inconscient »

                                                     Boris Wiseman (Université de Copenhague)

 

12h30                                      Déjeuner

 

Philosophie

14h                                            « Le parallèle Bergson-Freud »

                                                     Frédéric Worms (ENS-Paris)

                                                      

 

14h45                                       « Phénoménologie, psychanalyse, affectivité : Freud dans les

                                                     enseignements de Merleau-Ponty au Collège de France »

                                                     Thamy Ayouch (Université Lille-3)

 

15h30                                       Pause

 

16h                                            « Foucault et Freud »

                                                     Frédéric Gros (Université Paris-Est Créteil Val de Marne)

 

16h45                                      TABLE-RONDE

                                                     Monique David-Ménard (Université Paris-Diderot)

                                                     et des intervenants au colloque