Agenda
Évènements & colloques
D’un Orphée l’autre

D’un Orphée l’autre

Publié le par Perrine Coudurier (Source : UMR LIRE/CNRS/Lyon 2)

D’un Orphée l’autre

colloque

Présentation

L’Opéra Théâtre de Saint-Étienne monte l’Orphée de Gluck (1768-1774) dans la version Berlioz de 1859. Des musicologues stéphanois et lyonnais du LIRE associés à des collègues de lettres, d’histoire des idées, d’histoire des arts et du spectacle étudient à cette occasion certains aspects du mythe. Orphée, triomphant des Enfers mais vaincu et seul, héraut de l’amour et du désespoir humains brûlé à la flamme des mystères de l’au-delà, touche dans l’oeuvre de Gluck à une perfection plastique, dramatique et musicale indiscutée. Parlant en son hybris à l’âme moderne, le thème fascine aussi les romantiques, mais leur inspiration recherche surtout l’indicible sonore attaché à la mort du poète. Après 1848 Orphée renaît de nouveau à son autorité classique. Quelles voies Orphée/Orphée, changeant mais inchangé, désigne-t-il ? Quelles initiations esthétiques prennent vie à travers lui dans la psyché collective ? Par quels procès de forme et de matière cette récitation d’ombre et de lumière gagne-t-elle sa sublime éloquence ?

Comité scientifique

  • David Charlton (Royal Holloway Londres)
  • Julian Rushton (Université de Leeds)
  • Alban Ramaut (Université Jean Monnet, Saint-Étienne/LIRE)
  • Pierre Saby (Université Lumière Lyon 2/LIRE)

Organisation

  • Alban Ramaut
  • Pierre Saby

Lieux du colloque

Opéra Théâtre de Saint-Étienne, Salle du Centre de musique française, Entrée par le Théâtre Copeau, 25, allée Jules Garnier

Saint-Étienne

et

Université Jean Monnet, Salle du Conseil de la faculté Arts Lettres Langues, bât. G, 33, rue du Onze-Novembre, Saint-Étienne.

Contacts

  • anne.cecile.coulet@univ-st-etienne.fr
  • alban.ramaut@univ-st-etienne.fr
  • pierre.saby@univ-lyon2.fr

Information

http://lire.ish-lyon.cnrs.fr/spip.php?article625

Programme

Mercredi 13 juin

XVIIIe & XIXsiècles

Gluck et Orphée

Centre de musique française de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne

13h30 accueil

14h00  ouverture du colloque puis introduction par Alban Ramaut

14h30 présidence de séance Julian Rushton

- Jean-Philippe Grosperrin (Université Toulouse le Mirail)

Antiquités à l’oeuvre : l’Orfeo de Gluck et la fascination primitiviste dans l’Europe des années 1750-1770

- David Charlton (Royal Holloway, University of London)

Cérémonie et néoclassicisme à Fontainebleau : une vision d’opéra pré-gluckiste

- Oliver J. Vogel (Freie Universität Berlin)

De la pensée de l’origine chez Rousseau au romantisme orphique

15h30 débats

16h00 pause

16h30 présidence de séance Olivier Bara

- Julien Garde (doctorant, Université Jean Monnet, Saint-Étienne)

Gluck et la France, l’Orphée de Paris

- Chantal Cazaux (docteur, L’Avant-Scène Opéra)

La tessiture d’Orphée ou la mue androgyne

- Emmanuel Reibel (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense)

Quelques métamorphoses d’Orphée entre Gluck et Berlioz

17h30 débats

dîner à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne

20h00 représentation d’Orphée et Eurydice de Gluck, version Berlioz

Jeudi 14 juin

XIXe siècle

Mort et transfiguration

Salle du Conseil de la faculté Arts Lettres Langues, Université Jean Monnet

10h10 présidence de séance David Charlton

- Olivier Bara (Université Lumière Lyon 2/LIRE)

Les grandes reprises de Gluck à l’Opéra durant le premier XIXe siècle : revue de presse

- Claude Rétat (CNRS/LIRE)

Littérature initiatique et représentation de la musique : le cas de Ballanche

- Julian Rushton (University of Leeds)

Classique, romantique, gluckiste : Berlioz et Orphée

- Rainer Schmusch (Universität Freiburg)

La mort d’Orphée, le cas de Berlioz

11h30 débats

12h30 déjeuner

XIXe & XXe siècles

Postérité d’Orphée et de Gluck

14h10 présidence de séance Alban Ramaut

- Céline Carenco (doctorante, Université Jean Monnet, Saint-Étienne)

Orpheus de Liszt, aspects de l’écriture orchestrale

- Nicolas Dufetel (Institut für Musikwissenschaft Weimar-Jena, Conservatoire d’Angers)

« Il arrive à lui ce qui arriva à Orphée : d’attirer toutes sortes d’êtres. » Liszt et les métaphores mythologiques

- Pierre Sérié (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand)

Gustave Moreau et le mythe d’Orphée

- Cyrille Delhaye (docteur de l’Université de Rouen)

Pierre Schaeffer et le mythe d’Orphée : adaptations, réminiscences et controverses autour du premier opéra de musique concrète

15h30 débats

pause

16h30 table ronde animée par Pierres Saby et Olivier Bara

17h30 fin du colloque