Édition
Nouvelle parution
Charles Bonn, Les romans et nouvelles tardifs de Mohammed Dib ou la théâtralisation de la parole

Charles Bonn, Les romans et nouvelles tardifs de Mohammed Dib ou la théâtralisation de la parole

Publié le par Marc Escola (Source : Honoré Champion)

Les plus grands textes de Mohammed Dib sont postérieurs à l’indépendance de l’Algérie, mais d’une lecture plus complexe que celle des romans de la trilogie « Algérie » des années cinquante. C’est de cette œuvre tardive qu’on propose ici des clés de lecture, et particulièrement celle de la théâtralisation des langages, car, dès ses premières œuvres, la réflexion de Dib sur les pouvoirs de la parole était centrale, quoique souvent méconnue. Réflexion qui se développe ici dans ce qu’on appelle parfois les « romans nordiques », mais aussi dans une intense production de nouvelles aux horizons géographiques et politiques les plus divers, à côté d’un approfondissement de thèmes aussi éternels que l’amour, la mort, le sens, la folie, la réalité problématique du réel, ou l’écriture.

Charles Bonn, professeur émérite à l’Université Lyon 2, a enseigné dans les universités de Constantine, Fès, Lyon-3, Paris 13, Lyon 2 et Leipzig. Il est le fondateur du programme Limag et du site limag.com. Il a dirigé enfin de nombreuses thèses sur les littératures du Maghreb et de l’émigration, et organisé plusieurs colloques, dont celui de Cerisy-la Salle en septembre 2021 sur La Mise en scène des genres dans l’œuvre de Mohammed Dib.

Table des matières…

Introduction…