Actualité
Appels à contributions
Médiation littéraire et activité journalistique en France et en Allemagne autour de 1800

Médiation littéraire et activité journalistique en France et en Allemagne autour de 1800

Publié le par Faculté des lettres Université de Lausanne (Source : Nicolas Brucker)

Médiation littéraire et activité journalistique en France et en Allemagne autour de 1800

Colloque international, Université de Lorraine, Metz, 11-12 mai 2023

Org. CEGIL (Centre d’Etudes Germaniques Interculturelles de Lorraine)

Le colloque s’intéresse aux phénomènes d’intermédiation culturelle dans le contexte de la presse littéraire d’Ancien Régime, durant et après la Révolution française, en France et en Allemagne.
La fin du 18e siècle est une période de troubles politiques (Révolution française, excès de la Terreur, annexions napoléoniennes, défaite de la Prusse en 1806, disparition du Saint Empire…) et de grande effervescence intellectuelle ; elle est également marquée par des transferts culturels intenses entre la France et l’Allemagne et par une multiplication des journaux. Ceux-ci sont les miroirs de discussions générées par les événements politiques ou littéraires, ils véhiculent des hétérostéréotypes et sont aussi des outils de lutte pour la légitimation intellectuelle par rapport au pays voisin.

Dans l’espace germanophone, divisé territorialement et privé de centre, les revues relient les écrivains, les critiques et les lecteurs. Au cours du siècle, stéréotypes nationaux, discours gallophiles ou gallophobes alimentent le contenu des journaux allemands. Dans la dernière partie du siècle, à partir des années 1770-1780, les événements qui secouent la France accentuent le phénomène de récusation du paradigme français, dominant depuis le début du 18e siècle, et l’affirmation d’une conscience identitaire.

En France et en Allemagne, les revues ont fait l’objet de nombreuses études. En France, les études récentes ont mis l’accent sur le rôle des journalistes, le mode de construction et la perception des événements (Lüsebrink, Mollier) et la nature de l’information (Duranton, Retat). Elles ont révélé le rôle crucial des périodiques, vecteurs d’information et d’idéologie (Feyel), et elles ont montré qu’ils constituaient des lieux de construction d’identités sociales et culturelles. Elles se sont intéressées aux interactions avec les « spectateurs » (Ertler, Lévrier, Fischer), aux notions d’opinion publique (Farge) et aux controverses journalistiques (Feyel). En Allemagne et dans le domaine de la germanistique française, les études ont eu pour objet les stéréotypes nationaux et leur instrumentalisation (Florak), les discours gallophiles ou gallophobes (Häseler, Meier, Heitz, Mix, Mondot, Birkner). D’autres ont analysé les almanachs francophones (Lüsebrink, Mix) et leur rôle joué dans la médiation interculturelle. Les recherches ont aussi porté sur des figures médiatrices : Wieland, Gatterer, Villers, Grimm, Gentz, Huber, Schubart, Cramer, Cotta, Duvau…

Néanmoins, on constate que les travaux consacrés aux phénomènes de médiation littéraire portent davantage sur la période antérieure à la Révolution française. A l’exception de certaines études, on peut aussi établir la rareté de monographies ou d’éditions scientifiques consacrées aux grandes figures de la médiation culturelle ayant favorisé les échanges entre la France et l’Allemagne au tournant du 18e et 19e siècles.

Le colloque pourrait ainsi être l’occasion d’évoquer ces personnages-clés de la médiation culturelle en France et en Allemagne (libraires, écrivains, éditeurs) à la charnière entre deux siècles et les choix stratégiques ou idéologiques qu’ils ont opérés. Il pourrait aussi permettre d’examiner l’actualité de l’information, la circulation des idées, les formes des transferts culturels réalisés (notamment par la traduction), ainsi que les différentes facettes de l’activité éditoriale. Il pourrait aussi inviter à une réflexion sur la perception de l’altérité et sur l’ambivalence des phénomènes d’attraction ou de répulsion dans la confrontation avec la culture du pays voisin.

Modalités de réponse à l’appel :

Les propositions de contribution (titre et projet d’environ 1500 signes en fichier joint), accompagnées d’une courte bio-bibliographie (incluant adresse mail, adresse postale et numéro de téléphone), sont à adresser en français, au plus tard pour le 30 janvier 2023, conjointement à :

Mme Catherine Julliard (catherine.julliard@univ-lorraine.fr) et à M. Nicolas Brucker (nicolas.brucker@univ-lorraine.fr)

Bibliographie sélective :

Angelike, Karin : Louis-François Mettra. Ein französischer Zeitungsverleger in Köln (1770-1800). Köln 2002.
Baudry, Samuel, Reynaud, Denis : Nouvelles formes du discours journalistique au XVIIIe siècle. Lettres au rédacteur, nécrologies, querelles médiatiques. Lyon 2018.
Beermann, Matthias : Zeitung zwischen Profit und Politik : Der Courrier du Bas-Rhin (1767-1810) : eine Fallstudie zur politischen Tagespublizistik im Europa des späten 18. Jahrhunderts. Leipzig 1996.
Bois, Pierre-André, Krebs, Roland, Moes, Jean : Les lettres françaises dans les revues allemandes du XVIIIe siècle / Die französische Literatur in den deutschen Zeitschriften des 18. Jahrhunderts. Berne 1997.
Brinkmann, Richard : Deutsche Literatur und französische Revolution : 7 Studien. Göttingen 1974.
Brucker, Nicolas, Meier, Franziska : Un homme, deux cultures. Charles de Villers entre France et Allemagne (1765-1815). Paris 2019.
Duranton, Henri, Retat, Pierre : Gazettes et information politique sous l’Ancien Régime. Saint-Etienne 1999.
Ertler, Klaus-Dieter, Lévrier, Alexis, Fischer, Michaela : Regards sur les « spectateurs ». Berne 2012.
Espagne, Michel, Werner, Michael : Transferts – Les relations interculturelles dans l’espace franco-allemand (XVIIIe-XIXe siècles). Paris 1988.
Espagne, Michel : Les transferts culturels franco-allemands. Paris 1999.
Farge, Arlette : Dire et mal dire. L’opinion publique au XVIIIe siècle. Paris 1992.
Favre, Robert, Gasc, Michèle, Labrosse, Claude, Retat, Pierre : Etudes sur la presse au XVIIIe siècle. Lyon 2021.
Feyel, Gilles : L’annonce et la nouvelle : la presse d’information en France sous l’Ancien Régime (1630-1788). Oxford 2000.
Feyel, Gilles : Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution, 1789-1799. Ferney-Voltaire 2005-2018.
Fischer, Michaela : Die Figur des Lesers im Kommunikationssystem der Spectateurs. Bern 2014.
Florak, Ruth : Tiefsinnige Deutsche, frivole Franzosen. Nationale Stereotype in deutscher und französischer Literatur. Stuttgart, Weimar 2001.
Florak, Ruth : Bekannte Fremde. Zu Herkunft und Funktion nationaler Stereotype in der Literatur. Tübingen 2007.
Häseler, Jens, Meier, Albert : Unter Mitarbeit von Olaf Koch : Gallophobie im 18. Jahrhundert. Berlin 2005.
Heitz Raymond, Mix, York-Gothard, Mondot, Jean, Birkner, Nina : Gallophilie und Gallophobie in der Literatur und in den Medien in Deutschland und in Italien im 18. Jahrhundert / Gallophilie et gallophobie dans la littérature et les médias en Allemagne et en Italie au XVIIIe siècle. Heidelberg 2011.
Kimpel, Dieter : Mehrsprachigkeit in der deutschen Aufklärung. Hamburg 1985. 
Knabe, Peter Eckhard : Die Rezeption der französischen Aufklärung in den Göttingischen Gelehrten Anzeigen (1739-1779). Frankfurt am Main 1979.
Knopper, Françoise, Mondot, Jean : L’Allemagne face au modèle français de 1789 à 1815. Toulouse 2008.
Kölving, Ulla, Tilkin, Françoise (dir.) : Correspondance littéraire, philosophique et critique par Grimm, Diderot, Raynal, Meister, 1748-1793. Tome 10, 1763. Ferney-Voltaire 2016.
Labrosse, Claude, Retat, Pierre, avec la collaboration d’Henri Duranton : L’instrument périodique. La fonction de la presse au XVIIIe siècle. Lyon 1985.
Lüsebrink, Hans-Jürgen, Reichardt, Rolf : « Kauft schöne Bilder, Kupferstiche…»- Illustrierte Flugblätter und französisch-deutscher Kulturtransfer 1600-1830. Mainz 1996.
Lüsebrink, Hans-Jürgen, Reichardt, Rolf : Kulturtransfer im Epochenumbruch Frankreich-Deutschland 1770 bis 1815. Leipzig 1997.
Lüsebrink, Hans-Jürgen, Mollier, Jean-Yves, avec la collaboration de Susanne Greilich : Presse et événement : journaux, gazettes, almanachs (XVIIIe-XIXe siècles). Berne, Francfort sur le Main 2000.
Mondot, Jean, Valentin, Jean-Marie, Voss, Jürgen : Deutsche in Frankreich, Franzosen in Deutschland, 1715-1789. Institutionelle Verbindungen, soziale Gruppen, Stätten des Austausches / Allemands en France, Français en Allemagne, 1715-1789. Contacts institutionnels, groupes sociaux, lieux d’échanges. Sigmaringen 1992.
Retat, Pierre : La Révolution du journal 1788-1794. Paris 1989.
Schönpflug, Daniel, Voss, Jürgen : Révolutionnaires et émigrés. Transfer und Migration zwischen Frankreich und Deutschland 1789-1806. Stuttgart 2002.
Sgard, Jean (dir.) : Dictionnaire des journaux (1600-1789). Paris 1991.
Sgard, Jean (dir.), avec la collaboration de Michel Gilot et Françoise Weil : Dictionnaire des journalistes (1600-1789). Oxford 1999.
Volmer, Annett : Presse und Frankophonie im 18. Jahrhundert. Studien zur französischsprachigen Presse in Thüringen, Kursachsen und Russland. Leipzig 2000