Actualité
Appels à contributions
La recherche en didactique des langues-cultures : aspects méthodologiques et neurocognitifs

La recherche en didactique des langues-cultures : aspects méthodologiques et neurocognitifs

Publié le par Esther Demoulin (Source : Mahmoudi Said )

 

Appel à contributions pour un ouvrage collectif intitulé 

 La recherche en didactique des langues-cultures : aspects méthodologiques et neurocognitifs 

Argumentaire :

La recherche en didactique des langues-cultures a avancé de manière considérable, tant au niveau méthodologique qu’au niveau interdisciplinaire. Aujourd’hui, on parle d’une didactique spécifique, d’une didactique comparée et d’une didactique générale. Dans le même domaine de la didactique, nous recensons plusieurs spécialités : didactique du FLM, didactique du FLE, didactique du FOS, didactique du FOU, etc. De même, la didactique entretient désormais avec les neurosciences cognitives une relation disciplinaire contributoire. Neuroéducation, neuropédagogie, neurodidactique, et même neuroclasses. Les termes eux-mêmes en disent long sur un pari audacieux : enseigner en se fondant sur les données des neurosciences ; les connaissances sur le cerveau progressent à une vitesse fulgurante, notamment grâce aux techniques d’imagerie cérébrale ; ces connaissances sur l’architecture et le fonctionnement cérébraux doivent être prises en compte par les enseignants pour concevoir leurs enseignements et remédier aux difficultés de certains élèves (Stéphanie & Daniel, 2017 : 112).

 Les didactiques sont des disciplines de recherche qui analysent les contenus (savoirs, savoir-faire…) en tant qu’ils sont objets d’enseignement et d’apprentissage, référés/référables à des matières scolaires (Reuter, 2011 : 69). L’enseignement/apprentissage des contenus disciplinaires repose sur des méthodes efficaces, choisies en fonction de la nature du contenu à enseigner. Dans le cadre de l’enseignement/apprentissage de la langue française, le statut de cette langue est très important pour le choix de la méthode didactique à mettre en œuvre. Les méthodes mises en œuvre pour enseigner/apprendre le français langue maternelle, ne sont pas les mêmes que celles pour enseigner/apprendre le français langue étrangère.

  Les méthodes constituent des données relativement permanentes, parce qu’elles se situent au niveau des objectifs techniques inhérents à tout enseignement des LVE (faire accéder au sens, faire saisir les régularités, faire répéter, faire imiter, faire réutiliser...) (Puren, 2012 : 11). Les méthodes d’enseignement/apprentissage des langues évoluent grâce à la recherche empirique qui consiste en les travaux d’enseignants praticiens en classe des langues, les didacticiens en tant que spécialistes et les spécialistes de certaines disciplines comme les neuroscientifiques, par exemple. En effet, plusieurs méthodes d’investigation (le questionnaire, l’entretien, l’observation, l’analyse, l’expérimentation…) se révèlent importantes pour dégager des données qualitatives/quantitatives au service des méthodes didactiques. Les principaux moyens d’investigation ou techniques de recherche propres aux sciences humaines, mis à part les diverses adaptations particulières possibles, peuvent se réduire à six : l’observation en situation, l’entrevue de recherche, le questionnaire ou le sondage, l’expérimentation, l’analyse de contenu et l’analyse des statistiques (Angers, 2015 : 162).

 La didactique est aussi une discipline des sciences humaines et sociales qui entreprend des relations théoriques avec des disciplines contributoires, nous citons à titre d’exemple, les neurosciences cognitives qui ont contribué à la compréhension de certains processus neurocognitifs d’apprentissage et de dysfonctionnements cognitifs. Les travaux de Stanislas Dehaene (2007)  ont permis de mettre au clair certains processus cérébraux mis en œuvre lors de la lecture. L'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique (IRMf) permet aujourd'hui de visualiser l'activité du cerveau au cours de nombreuses activités cognitives. Pour visualiser le circuit cérébral de la lecture, il suffit de placer un adulte volontaire dans le champ de l'aimant et de mesurer  son débit sanguin cérébral alors qu'on lui présente des mots sur un écran d'ordinateur. La présentation de chaque mot s'accompagne d'une augmentation rapide du débit sanguin dans un vaste réseau d’aires cérébrales qui sous tendent les différentes étapes de la lecture. Il serait erroné de penser qu'une seule aire cérébrale se charge d’une opération aussi complexe que la lecture. La reconnaissance visuelle, l'accès au lexique mental, la récupération du sens de chaque mot, leur intégration dans le contexte de la phrase, et enfin leur prononciation mobilisent plus d'une dizaine d'aires cérébrales réparties dans les régions occipitales, temporales, pariétales et frontales (Dehaene, 2007).

Cet appel à contributions pour un ouvrage collectif se veut ouvert sur l’interdisciplinarité, est destiné exclusivement à des experts dans le domaine de la didactique des langues-cultures, de la pédagogie, de la cognition, des sciences de l’éducation, des neurosciences cognitives et médicales, et les sciences du langage... Nous sollicitons des experts pour des réflexions scientifiques au service de la recherche en didactique des langues-cultures. Nous avons prôné une réflexion inter/transdisciplinaire vue l’importance des disciplines contributoires sur la didactique des langues-cultures. La didactique se voit promouvoir au sein de l’interdisciplinarité, et surtout  à l’ère des progrès scientifiques, où il est devenu facile de visualiser les aires corticales responsables des fonctions cognitives,  et de comprendre les méandres du cerveau, ainsi que les changements que subit celui-ci au cours de l’apprentissage.

Nous précisons que les travaux réalisés en collaboration sont acceptés, et les chercheurs sont priés d’assurer une large diffusion de cet appel à contribution, notamment auprès de leurs collègues dont les domaines convergent vers la thématique de l’argumentaire. Leurs travaux peuvent nous être utiles. L’aboutissement de ce projet ne peut avoir lieu sans vos efforts consentis.

Thématiques de la contribution :

  • La didactique des langues-cultures
  • La notion de culture en didactique des langues
  • Sociodidactique / sociolinguistique
  • Interculturalité et didactique des langues-cultures
  • Dialogue entre didactique et sciences du langage
  • La didactique du FLE (ou FLM / FOS / FOU…)
  • Problématique des statuts de la langue française
  • La recherche en didactique des langues-cultures
  • Outils et moyens d’investigation en didactique des langues-cultures
  • Apports des neurosciences cognitives à la didactique des langues-cultures
  • Neurosciences et apprentissage
  • La compréhension / production du langage et les neurosciences cognitives
  • (Neuro) cognition et apprentissage
  • Aphasies en apprentissage (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie…)
  • Neurosciences et lecture
  • Le langage décrit par les neurosciences cognitives
  • Mémoire(s) en apprentissage et neurosciences …, etc.
  • La neuroscience et son apport à l’éducation par et aux médias
  • Didactique des langues étrangères et intelligence artificielle
  • Apprentissage du lexique thématique et professionnel par le numérique
  • Discours numérique au service de la didactique des langues étrangères
  • Les auteurs peuvent proposer d’autres thématiques à condition qu’elles convergent vers le contenu de l’argumentaire.

Axes des thématiques :

Axe 1 : Aspects conceptuels relatifs à la didactique des langues-cultures

Axe 2 : Aspects méthodologiques de la recherche en didactique des langues-cultures

Axe 3 : Aspects cognitifs en didactique des langues-cultures

Axe 4 : Aspects neuroscientifiques en didactique des langues-cultures

Axe 5 : Discours numérique et intelligence artificielle en didactique des langues étrangères

Modalités de soumission :

Les contributions doivent être envoyées accompagnées d’un fichier séparé indiquant votre notice biobibliographique (cv. & travaux scientifique) avant le : 30 avril 2023, aux adresses e-mail : s.talbi@univ-chlef.dz ou mahmoudi.said@univ-oran2.dz  

Le texte doit suivre les consignes de rédaction indiquées dans la feuille de style (Normes APA).

Lien de téléchargement de la feuille de style :

https://cutt.ly/LCzoB7H

Lien de téléchargement de la fiche de renseignements de l’auteur (e) ou des auteurs (es) :

https://cutt.ly/VCzpz9j

La publication de cet ouvrage est prévue en décembre 2023.

Comité scientifique :

Pr. Boutaleb Djamila – Université d’Oran 2

Dr. Harig-Benmostefa Fatima Zohra – Université d’Oran 2

Dr. Mireille Naturel – Université Sorbonne Nouvelle

Pr. Yves Reuter – Université de Lille

Pr. Ouardi Brahim – Université de Saïda

Pr. Meskine Mohamed Yacine – Université de Saïda

Pr. Denis Legros – Université Paris 8

Pr. Bertrand Schneuwly – Université de Genève

Pr. Christian Puren – Université de Bourgogne

Pr. Nadia Grine – Université d’Adrar

Directeurs de l’ouvrage :

Dr. TALBI Sidi Mohamed – Université Hassiba Benbouali de Chlef – Laboratoire LOAPL

Dr. MAHMOUDI Said – Université Ahmed Ben Ahmed d’Oran 2 – Laboratoire LOAPL

Bibliographie indicative :

Agnès, F. (2021). Chapitre 24. Évolution didactique du logiciel de détection des similitudes : l’exemple de Compilatio. Dans : Michelle Bergada à éd., L'urgence de l'intégrité académique (pp. 414-427). Caen: EMS Editions. https://doi.org/10.3917/ems.berga.2021.01.0414

Bonin, P. (2007). Psychologie du langage. Belgique : De Boeck.

Boutaleb, D. (2011). Neurosciences : Langage et Surdité, Quelques Recherches. Revue Sciences de l’homme. Volume 4, numéro 3, pp. 99-106.

Carmela Lettieri, « Éducation « aux » médias et éducation « par » les médias. Un retour d’expérience », Transalpina [En ligne], 23 | 2020, mis en ligne le 01 novembre 2021, consulté le 03 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/transalpina/656 ; DOI : https://doi.org/10.4000/transalpina.656

Christian, P. (2012). Histoire des méthodologies de l’enseignement des langues. Paris : Nathan.

Chuquet, J. (2011). Le langage et ses niveaux d’analyse. Rennes : Presse universitaire.

Colles, L. & Geron, G. et al. (2006). Didactique du FLE et de l’interculturel. Perpignan : Marie Christine et Couet Lannes.

Cuq, J Bertrand, O. (2012). Diversités culturelles et apprentissage du français. Plaiseau Cedex : École polytechnique.

Cuq, J-P. (2003). Dictionnaire de didactique du français langue étrangère et seconde. Paris : Jean Pencreac’h.

Cuq, J-P. & Gruca, I. (2003). Cours de didactique du français langue étrangère et seconde. Grenoble : PUG.

Dehaene, D. (2007). « Les bases cérébrales d’une acquisition culturelle : La lecture ». Unité INSERM 562 Neuroimagerie cognitive, pp. 1-16.

Dortier, J. (2014). Le cerveau et la pensée: Le nouvel âge des sciences cognitives. Éditions Sciences Humaines. https://doi.org/10.3917/sh.dorti.2014.01

François, J. & Denhière, G. (1997). Sémantique linguistique et psychologie cognitive. Grenoble : Presse universitaire.

Giasson, J. (1990). La compréhension en lecture. Québec : Gaëtan Morin.

Gineste, M-D. & Le Ny, J-F. (2005). Psychologie Cognitive du langage. Paris : Dunod.

Harig-Benmostefa, F-Z., Mahmoudi, S., & Talbi, S-M. (2022). Pour un enseignement alternatif de l'oral par l'image à l'ère de la covid-19 en contexte universitaire algérien. Studii de gramatică contrastivă- Studies in Congtrastive Grammar (37), 107-120

Hervé, C. & J. Rozenberg, J. (2009). Psychose, langage et action: Approches neuro-cognitives. De Boeck Supérieur. https://doi.org/10.3917/dbu.dagog.2009.01

Lecocq, P., (1992). La lecture : processus, apprentissage, troubles. France : presses universitaires de Lille.

Mahmoudi, S. (2021). Discours et représentations iconiques en contexte publicitaire algérien : cas d'ooredoo.  Thèse de doctorat, Université d'Oran 2- Mohamed Ben Ahmed, Algérie.

Masmoudi, F. & Legros, D. (2021). Cognition et compréhension du texte en L2 en contexte plurilingue. Revue des Sciences Humaines, volume 8, numéro 1, pp.  1210-1222.

Mendelsohn, P. & Dillenbourg, P. (1993). Le développement de l’enseignement intelligemment assisté par ordinateur. Dans : Jean-François Le Ny éd., Intelligence naturelle, intelligence artificielle: Symposium de l'Association de Psychologie Scientifique de Langue Française (Rome, 1991) (pp. 231-256). Paris cedex 14: Presses Universitaires de France. https://doi.org/10.3917/puf.lenyj.1993.01.0231

Norbert, S. (2003). Dictionnaire de psychologie. Montréal : Larousse- VUEF.

OCDE (2002). Comprendre le cerveau. Vers une nouvelle science de l’apprentissage. Paris : Service des publications de l’OCDE.

Platon, S. & Démonet, J-F. (2012). « Neurophysiologie du langage : apport de la neuro-imagerie et état des connaissances ». Revue de neuropsychologie (John Libbey Eurotext). Volume 4, n° 4, pp. 255 à 266.

Queffélec, A. & Derradji, Y. et al. (2002). Le français en Algérie lexique et dynamique des langues. Bruxelles : Duculot.

Raynal, F. & Rieunier, A. (2007). Pédagogie : dictionnaire des concepts clés : apprentissage, formation, psychologie cognitive. Paris : ESF.

Reuter, Y. et al.  (2010). Dictionnaire des concepts fondamentaux des didactiques. Algérie : El-Mihad.

Roy, J., Putois, B., Maïonchi-Pino, N., Pénicaud, F., Bault, N. & Chambon, V. (2011). Peut-on se passer de représentations en sciences cognitives ? De Boeck Supérieur. https://doi.org/10.3917/dbu.putoi.2011.01

Siouffi, G. & Raemdonck, V. (2012).  100 fiches pour comprendre la linguistique. (Ed. 4). Paris : Bréal.

Spach, M. (2019). Activités robotiques à l’école : approches de pratiques d’enseignement et effets sur les apprentissages. Recherches en didactiques, 28, 68-87. https://doi.org/10.3917/rdid.028.0068

Stéphanie, R. & Daniel, G. (2017). L’apprentissage des langues. Paris : Retz.

Talbi, S-M. & Khelif, K. (2019). La lecture au carrefour des neurosciences. In Passerelle. Volume 8, n° 1. PP. 98 – 105.

 

Pour toute information, veuillez contacter par mail Dr. TALBI Sidi Mohamed : s.talbi@univ-chlef.dz ou Dr. MAHMOUDI Said : mahmoudi.said@univ-oran2.dz