Collectif
Nouvelle parution
I. Alphandéry (dir.), La littérature sans condition

I. Alphandéry (dir.), La littérature sans condition

Publié le par Marc Escola

Isabelle Alfandéry

La littérature sans condition

Le Bord de l'eau éd., 2020

EAN : 9782356877185 — 242 p. 

 

 

Avec les contributions de : Samuel Weber (Northwestern University), Jean-Luc Nancy (Université de Strasbourg), Ginette Michaud (Université de Montréal), Jonathan Culler (Cornell University) Mireille Calle-Gruber (Sorbonne Nouvelle), Marc Porée (ENS, Sorbonne Nouvelle), Marc Amfreville (Sorbonne Université), Susan Bernstein (Brown University), Isabelle Alfandary, Jean-Michel Rabaté (University of Pennsylvania), Marie Gil (Ciph), Axel Nesme (Université Lyon 2), Marc Goldschmit (Ciph), Chantal Delourme (Université de Nanterre), Anne-Emmanuelle Berger (Université Paris 8), Richard Pedot (Université de Nanterre), Jean-Michel Ganteau (Montpellier 3), Laurent Milesi (Shanghai Jiao Tong University), Cécile Wajsbrot, Gisèle Berkman (Ciph), Hèlene Merlin Kajman (Paris 3).

La littérature occupe dans le champ du savoir et l’institution universitaire une place instable et singulière. Elle n’est pas réductible à un discours, son rapport à la science et à la vérité est difficilement tenable. Depuis l’Antiquité, elle est un sujet de débat pour une autre discipline — autre discipline justement née de la séparation épineuse d’avec elle : la philosophie. La littérature brouille les frontières ontologiques et catégorielles, rend indécidables les identités.
tout sauf intemporelle, la transmission de la littérature est aujourd’hui en question à l’heure où les enseignements de littérature diminuent, où des départements de lettres ferment dans le mouvement plus général de recul des sciences humaines. Même dans les lieux où elle continue d’être enseignée dans des cadres institutionnels, sa lecture et sa valeur posent problème. Comment aborder la littérature ? Peut-on tout donner à lire ? Quelle est son exemplarité documentaire, culturelle ou historique ?
L’enjeu du présent ouvrage collectif qui réunit d’éminents lecteurs et des enseignants de littérature et de philosophie sera d’interroger l’hypothèse d’une littérature entendue dans son inconditionnalité. C’est de l’exceptionnalité de la littérature, de la singularité de son geste, de l’énigme de son impouvoir qu’il est ici question.

*

Professeur de littérature américaine et de théorie critique à l’Université Sorbonne Nouvelle, psychanalyste et philosophe, Isabelle Alfandary est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Derrida-Lacan : l’écriture entre psychanalyse et déconstruction (Hermann, 2016).

*

Voir le livre sur le site de l'éditeur…