Essai
Nouvelle parution
G. Dessons, La Manière folle

G. Dessons, La Manière folle

Publié le par Alexandre Gefen (Source : Chloé Laplantine)

Gérard Dessons, La Manière folle. Essai sur la manie littéraire et artistique

Houilles : Éditions Manucius, collection "Le marteau sans maître", 2010

  • 15x24cm - 272p - 22€
  • Isbn 13: 9782845781191

*

Introduction en ligne, dans l'Atelier de théorie littéraire de Fabula:

"Qu'est-ce qu'une oeuvre folle"

Compte rendu publié dans Acta fabula :

"Le poème est le nom de la folie dans le langage" par Chloé Laplantine.

*

Qu’est-ce qu’une œuvre folle ? Qu’est-ce qui fait qu’une œuvre se voie qualifiée de démentielle, même – et surtout – lorsque son auteur est apparemment indemne de toute pathologie psychique ?

Le jugement se retournant sur le juge lui-même, la question de l’œuvre folle devient finalement la question de l’œuvre affolante. Comment expliquer qu’une œuvre soit à ce point inacceptable que la critique, inquiète, la déclare « impossible » ? En fait, la singularité des œuvres souvent déconcerte. La manière n’est jamais très loin de la manie, et l’histoire de l’art, de ce point de vue, ressemble à une histoire de fous.

Mais autre chose s’exprime à travers l’accusation de manière folle, c’est la peur de la contagion ; cette capacité de l’art, de la littérature à se répandre en inventant des publics. La folie de l’art est d’abord politique.