Agenda
Évènements & colloques
La Féminisation de l'espace et ses représentations sexuées

La Féminisation de l'espace et ses représentations sexuées

Publié le par Florian Pennanech (Source : Angélique GIGAN)

LA FEMINISATION DE L'ESPACE & SES REPRESENTATIONS SEXUEES


Journée de recherche du CRLHOI organisée par M.- Françoise BOSQUET & Angélique GIGAN

Mots-clés : féminin, genre, espace,représentations, imaginaire

      Notion géographique par excellence, l'espace ainvesti le champ littéraire[1],soulignant l'importance de son rôle dans la configuration d'un texte, tant auniveau du décor, des personnages que de l'intrigue. Bien plus qu'un simplecadre d'ornementation, l'espace cristallise un ensemble de données, dont lessignifications révèlent la façon dont il est perçu ou conçu. Les travaux menésces dernières années en littérature sur les jardins, la littérature viatique,les utopies ou encore les lieux publics, ont largement contribué à mettre enrelief l'importance de la spatialisation. De même, la littératurecontemporaine, notamment la littérature dite postcoloniale, participe à lavalorisation du concept d'espace à travers l'histoire des diasporas, tout commela mondialisation ou la globalisation ont repoussé et redéfini les limitesspatiales et sociales. Dans ce domaine, les femmes occupent une placeimportante, à la fois en tant qu'écrivains et en tant que personnages clés dansles fictions.

Cette journée de recherche se propose donc d'étudier unaspect de la notion d'espace en littérature, en se concentrant sur le caractèreféminin que peuvent revêtir certains lieux présents à l'intérieur des textes.Il s'agit de se pencher à la fois sur les espaces féminins en tant que tels(salons, sociétés gynécocratiques, espaces domestiques, etc.), mais aussi surles archétypes symboliques liés à la féminité (regressus ad uterum, les représentations de l'univers liquide, lanature, l'île, etc.), en établissant une sorte de « géographietextuelle » qui vise à montrer la façon dont est organisée, produite,pratiquée et figurée la féminisation de l'espace. Si, comme l'indique J. Weisgerber, « l'espace n'est jamais quele reflet, le produit d'une expérience individuelle et, dans bien des cas,d'une tentative d'agir sur le monde »[2],que nous apprend cette féminisation de l'espace sur le narrateur, lespersonnages ou l'intrigue ? Comment s'opère-t-elle ? Nous nousinterrogerons également sur les valeurs que cette féminisation peut revêtir etsur les enjeux textuels, philosophiques ou socio-politiques qu'elle implique.Si l'on peut parler d'imaginaire des lieux propre à la féminité, quelles ensont ses particularités ? De même, il serait intéressant de se pencher surla coexistence de l'espace « féminin » avec d'autres univers qui lui sontsupposés liés ou opposés.

<!>

 Programme :

08h45-09h00 :

Accueil – Présentation de la journée

09h00-09h20 :

Claude FERAL (Université de La Réunion) : « Présentation de l'ouvrage de Christine Bard : Le Genre des territoires : féminin, masculin, neutre (2004) »

09h20-09h40 :

Joëlle NICOT (Université de La Réunion) : « Un espace féminin dans le bush australien : Palomino d'Elizabeth Jolley »

09h40-10h00 :

Corinne DUBOIN (Université de La Réunion) : « Espaces au féminin et reconfigurations urbaines : les territoires de l'entre-femmes chez les romancières et nouvellistes de la diaspora noire anglophone »

10h00-10h15 :

ý Débats

10h15-10h35 :

Pause

10h35-10h55 :

Sonia BRABANT (Collège de l'Oasis) : « Cinéma féminin africain américain : transgression des espaces »

10h55-11h15 :

Natasha LAVIGILANTE (Université de La Réunion) : « L'investissement de la femme dans l'espace : la symbolique de vengeance »

11h15-11h35 :

Sylvia BOYER (Université de La Réunion) : « La mort “féminine“ dans les espaces de La Mort à Venise »

11h35-11h50 :

Débats



11h50-14h00 :

Pause-repas



14h00-14h20 :

J.-Louis CORNILLE (University of Cape Town, membre associé du CRLHOI) : « Entre Boudoir et Bibliothèque »

14h20-14h40 :

Alistaire TALLENT (Colorado College, USA) : « La féminisation de l'espace public dans le roman érotique du 18e siècle »

14h40-15h00 :

M.-Françoise BOSQUET (Université de la Réunion) : « Penser le Sexe et ses espaces selon Rétif de La Bretonne »

15h00-15h15 :

Débats

15h15-15h30 :

Pause

15h30-15h50 :

Guilhem ARMAND (Université de La Réunion) : « Les mondes souterrains dans les fictions de la fin du 18e siècle »

15h50-16h10 :

Angélique GIGAN (Université de La Réunion)  : « “Erotisme cloîtré“ : le couvent dans quelques fictions du 18e siècle »

16h10-16h30 :

J.-Michel RACAULT (Université de La Réunion) : « Scabreux jardins : anamorphoses d'un champ métaphorique dans le roman des Lumières »

16h30-16h45 :

Débats