Agenda
Événements & colloques
Limites et identités (Tunis)

Limites et identités (Tunis)

Publié le par Esther Demoulin (Source : Lilia Beltaïef)

Appel à contributions 

Limites et Identités

Date : 15-16 novembre 2024.

Organisateur : Laboratoire Philab / Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis – Université de Tunis.

Lieu : Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis – Université de Tunis.

 

 « Dépasser les limites n'est pas un moindre défaut que de rester en deçà. »

(Confucius, 55-479 av. J.-C.)

 

À l’ère de la mondialisation, la question des limites et des identités se pose avec beaucoup d’acuité. Au cœur des transgressions, des outrages, des dépassements et de toute œuvre créatrice, discursive ou autre, elle est au croisement de toutes les disciplines. Néanmoins, certains pensent qu’elle relève essentiellement du registre de la politique internationale et les relations entre les pays du Nord et les pays du Sud en sont une parfaite illustration. D’ailleurs, la question de l’immigration illégale et des guerres cycliques est l’une de ses illustrations les plus manifestes.  

Dans un monde dans lequel tout est en mobilité perpétuelle, mobilité qui confine souvent aux conflits, les identités ne peuvent plus se concevoir comme identités dont les limites sont saisissables définitivement. Désormais, ni l’espace temporel d’Einstein, ni la probabilité d’Heisenberg ne peuvent plus définir ni les frontières ni les identités.

Voulant comprendre le caractère problématique de cette question, les chercheurs ont exploré ses différents aspects : culturel, socio-politique, historique, géopolitique, philosophique, linguistique… 

Depuis Socrate, Platon et Aristote, le philosophe s’est soucié de poursuivre les identités et d’en définir les essences et les limites qui, généralement, se révèlent être difficiles à cerner. Socrate apprenait à ses jeunes interlocuteurs à distinguer le vrai du vraisemblable et du faux. C’est d’ailleurs ainsi que Platon a procédé pour faire la différence entre le loup et le renard. De son côté, et en vue de discerner le Vrai du Faux, Aristote a fondé la théorie des catégories et la logique basée sur les trois grands principes, à savoir l’identité, la non-contradiction et le tiers exclu. 

Aujourd’hui, les penseurs n’ont pas abandonné ce souci originaire, celui de nommer les identités et de tracer les limites dans un monde si mouvant et si complexe. Ils ont réfléchi sur les strates, les rhizomes, la différence, la répétition, les surfaces, les espaces clos et leur ouverture sur les espaces infinis. 

C’est de cette réflexion sur les limites et les frontières qu’a émergé l’idée de ce colloque. Dans le cadre d’une visée réflexive et pragmatique, nous vous prions de réfléchir avec nous sur des questions qui invitent à interroger plusieurs niveaux d’analyse interdépendants, puisant dans la transversalité et la transgression, scrutant un dit et un autrement dit politique, philosophique, linguistique, littéraire, culturel, historique... 

-        Qu’est-ce qu’on peut appeler limites et y a-t-il vraiment des limites ? Peut-on les transgresser ? 

-        Qu’est-ce qu’on peut appeler aujourd’hui identité ? Y a-t-il des identités ou plutôt des hétérogénéités qui troublent les identités homogènes ?

-        Quels sont les facteurs qui ont généré la confusion entre les identités et ont bouleversé les limites ?  Est-ce qu’il y a eu un jour des limites et des identités distinctes, pour qu’il soit question de les réhabiliter aujourd’hui ? 

-        Comment dire autrement les identités et les limites ?

La réflexion se répartit selon les axes suivants : 

Axe 1 : Approche philosophique (penser les limites, les identités …)

Axe 2 : Approche politique (émigration, guerre, racisme, lois internationales …)

Axe 3 : Approche linguistique (limites et transgressions langagières : créativité, euphémisme, détournement de sens, jeux de mots …) 

Axe 4 : Approche littéraire (norme, transgression, créativité, parodie, traduction, réécriture …)

Axe 5 : Approche culturelle (norme et transgression dans les différents canaux d’expression : cinéma, peinture, presse, BD, publicité …)

Axe 6 : Approche historique (entre hier et aujourd’hui, d’une civilisation à l’autre : l’évolution des notions de frontière(s), limite(s), identité …)

 

Nous serons heureux d’accueillir vos contributions en français, en arabe et en anglais. 

Les propositions doivent comporter les informations suivantes :

-        Nom et prénom de l’auteur(e)

-        Établissement

-        Statut (enseignant universitaire / doctorant…)

-        Adresse courriel (email)

-        Numéro de téléphone

-        Axe de réflexion 

-        Proposition : 200-250 mots + 5 mots-clés.

Les propositions seront évaluées par des membres du comité scientifique en double aveugle. 

 

Dates importantes : 

-        02 avril 2024 : diffusion de l’appel à communication

-        30 juin 2024 : date limite pour la soumission des propositions

-        16 juillet 2024 : avis aux auteur(e)s sur les propositions retenues.

-        01 novembre 2024 : diffusion du programme.

 

Veuillez envoyer vos propositions à l’adresse suivante : 

limites.identites2024@gmail.com 

 

Comité d’organisation 

Naïma Riahi (IPELSHT/ UT)

Manoubia Ben Ghedahem (ISLT-UCAR)

Lilia Beltaïef (ISLT-UCAR)

Samir Zoghbi (ISAMM / UMA)

Tesnim Bouchereb (ISLT / UCAR)

 

Comité de lecture

Salah Mosbah (FSHST / UT)

Manoubia Ben Ghedahem (ISLT/ UCAR)

Lilia Beltaïef (ISLT / UCAR)

Naïma Riahi (IPELSHT -UT)

Samir Zoghbi (ISAMM-UMA)

Anis Nouairi (FSHST -UT)

Khemaïs Arfaoui (IPELSHT -UT)

 

Coordinatrice générale  

Lilia Beltaïef (ISLT-UCAR)