Essai
Nouvelle parution
Peter Szendy, Pouvoirs de la lecture. De Platon au livre électronique

Peter Szendy, Pouvoirs de la lecture. De Platon au livre électronique

Publié le par Marc Escola

Lorsque je lis, une voix en moi m’intime de lire (« lis ! »), tandis qu’une autre s’exécute, prêtant sa voix à celle du texte, comme le faisaient les antiques esclaves lecteurs que l’on rencontre notamment chez Platon. Lire, c’est habiter cette scène qui, même lorsqu’elle est intériorisée dans une lecture apparemment silencieuse, reste plurielle : elle est le lieu de rapports de pouvoir, de domination, d’obéissance, bref, de toute une micropolitique de la distribution des voix.

L’écoute attentive de la polyphonie vocale inhérente à la lecture conduit vers ses zones sombres : là où, par exemple chez Sade ou dans des jurisprudences récentes, elle peut devenir un exercice violent, punitif. Mais en prêtant ainsi l’oreille aux rapports conflictuels des voix lisant en nous, on est aussi conduit à revisiter l’idée, si galvaudée depuis les Lumières, selon laquelle lire libère. Les zones sombres de la lecture sont ses zones grises : là où lectrices et lecteurs, en faisant l’épreuve des pouvoirs qui s’affrontent dans leur for intérieur, s’inventent, deviennent autres. Aujourd’hui plus que jamais, à l’ère de l’hypertexte, lire, c’est faire l’expérience des puissances et des vitesses qui nous traversent et trament notre devenir.

Cette archéologie du lire dialogue avec nombre de théories de la lecture, de Hobbes à de Certeau en passant par Benjamin, Heidegger, Lacan ou Blanchot. Mais elle s’attache aussi à ausculter, d’aussi près que possible, de fascinantes scènes de lecture orchestrées par Valéry, Calvino ou Krasznahorkai.

Feuilleter le livre et lire un extrait…

Peter Szendy, philosophe et musicologue, est professeur de littérature comparée à l’université Brown et l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Écoute. Une histoire de nos oreilles (2001), Tubes. La philosophie dans le juke-box (2008) et Pour une écologie des images (2021).

Table des matières

… as-tu commencé à lire ?
Une voix étrangement familière (L’Homme au sable)
L’anagnoste et l’archonte
Aimer-lire (Phèdre)
Le lecteur sans nom (Théétète)
L’impératif catégorique de la lecture (La Philosophie dans le boudoir)
Au tribunal (Madame Bovary)
Les genres de la lecture (Si une nuit d’hiver un voyageur)
Lire, lier, délier
La machine à lire (Léviathan)
Lire vite (trois fois Faust)
Le courrier des lecteurs (Guerre et guerre)
L’archilecture

On peut lire sur en-attendant-nadeau.fr un article sur cet ouvrage :

"Lire !", par Pierre Senges (en ligne le 24 septembre 2022).

Dans son dernier ouvrage, le philosophe et musicologue Peter Szendy propose une analyse novatrice de l’acte de lire, en s’appuyant sur un ensemble très éclectique d’écrivains et de penseurs. Pour En attendant Nadeau, Pierre Senges disserte sur ces Pouvoirs de la lecture.

Podcast : "Qu’est-ce que lire ? Lire libère-t-il toujours ?". Peter Szendy, invité de Charles Pépin dans Sous le soleil de Platon sur France Inter (11 juillet 2022)