Actualité
Appels à contributions
Jacques Bouveresse et la littérature (revue Klēsis)

Jacques Bouveresse et la littérature (revue Klēsis)

Publié le par Selina Follonier (Source : Florence Vatan)

Jacques Bouveresse et la littérature

Numéro spécial de la revue Klēsis

Le nom de Jacques Bouveresse est associé le plus souvent à l’œuvre de Wittgenstein, à la philosophie analytique anglo-saxonne, à la philosophie du langage ainsi qu’à une tradition philosophique autrichienne longtemps méconnue, de Bolzano à l’empirisme logique du Cercle de Vienne en passant par Brentano et Boltzmann. Outre ce goût des sentiers de traverse, Jacques Bouveresse s’est intéressé de près à la littérature, non pas en amateur éclairé soucieux d’échapper, par intermittences, aux voies ardues de la spéculation philosophique, mais en lecteur attentif pour qui la littérature constitue un espace privilégié d’exploration, de réflexion et de connaissance. On ne peut en effet ignorer le rôle déterminant qu’ont joué certains écrivains dans son œuvre : au premier chef, Robert Musil que Bouveresse a qualifié d'"authentique philosophe", mais aussi Karl Kraus, pourfendeur acharné de la presse, dont Bouveresse n’eut de cesse de célébrer l’importance et l’actualité dans sa critique du pouvoir journalistique; ou encore Paul Valéry, "anti-philosophe" pour qui la "vraie" philosophie se déploie en marge de la discipline académique. Le souci qu’a Jacques Bouveresse de "trouver de la philosophie là où habituellement le milieu philosophique n’en cherche pas", en particulier dans les textes littéraires, s’accompagne d’une méfiance viscérale vis-à-vis de ce qu’il perçoit comme des amalgames douteux entre littérature et philosophie, notamment dans la mouvance post-moderne ou encore dans des formes d’essayisme où la recherche stylistique et les prestiges de la rhétorique l’emportent sur la rigueur du travail de réflexion. Faire dialoguer, comme l’a fait Jacques Bouveresse, la littérature et la philosophie, c’est donc à la fois tenter de définir ce qui constitue leur spécificité, identifier le potentiel ou les dangers de leur alliance, et surtout aborder le problème épineux de la possibilité d’une connaissance littéraire.

Ce numéro spécial de Klēsis se propose d’explorer le rapport de Jacques Bouveresse à la littérature sous ses multiples facettes en s’intéressant – de manière non exclusive – aux pistes de réflexion suivantes :

-       Le dialogue de Jacques Bouveresse avec des auteurs comme Musil, Kraus, Valéry, Keller, Orwell
-       La connaissance littéraire
-       Jacques Bouveresse et les théories de la connaissance littéraire 
-       Jacques Bouveresse et les théories du rapport entre philosophie et littérature
-       Littérature et éthique
-       Fiction et vérité
-       Philosophie, littérature et usages du langage
-       Philosophies du fragment et de l’aphorisme : Lichtenberg, Nietzsche, Wittgenstein
-       Philosophie et essayisme
-       Les tons de la philosophie : ironie, satire…
-       Styles et figures de pensée
-       La philosophie comme art de lire

Les propositions d’articles d’environ 500 mots, assorties d’une courte notice bio-bibliographique, sont à envoyer d’ici le 31 octobre 2022 à l’adresse suivante : fvatan@wisc.edu. Une réponse sera donnée fin novembre. Les articles d’une longueur maximale de 15000 mots devront être remis le 31 mai 2023 au plus tard. Ils doivent être inédits et feront l’objet d’une évaluation en double aveugle avant publication. Les consignes rédactionnelles de la revue Klēsis sont disponibles sur le lien suivant : http://www.revue-klesis.org/publier.html

Calendrier
31 octobre 2022 : date limite pour la proposition d’article
30 novembre 2022 : date de notification
31 mai 2023 : envoi des articles
Juin-décembre 2023 : procédure d'évaluation en double aveugle et révisions
Hiver 2024 : publication du numéro

Pour toute question, prière de contacter Florence Vatan : fvatan@wisc.edu

________________________

Jacques Bouveresse and Literature

Special Issue of the Journal Klēsis

The name of Jacques Bouveresse is usually associated with the work of Wittgenstein, analytic philosophy, the philosophy of language, and a long-overlooked Austrian philosophical tradition that includes Bolzano, Brentano, Boltzmann, and the logical empiricism of the Vienna Circle. In addition to investigating the work of neglected philosophers, Jacques Bouveresse was keenly interested in literature. He did not read literary texts as an enlightened amateur seeking a respite from the arduous path of philosophical speculation. Rather, he drew on literature as a privileged ground for exploring lines of argument and opening up new avenues of knowledge. The key role that some writers played in his work cannot be ignored: most particularly, Robert Musil, whom Jacques Bouveresse hailed as a "true philosopher"; Karl Kraus whom he praised frequently for his trenchant critique of journalistic power; and Paul Valéry, whom he valued as an "anti-philosopher" for whom "true" and "genuine" philosophy was to be found outside the academic discipline. Jacques Bouveresse’s eagerness to "find philosophy in places that usually remained unexplored by philosophers" went along with a deep-seated suspicion toward what he perceived as muddled attempts to blend literature and philosophy, notably those done within the post-modern movement or in forms of essayism that favor stylistic flourishes and rhetorical effects at the expense of rigorous thinking. By bringing literature and philosophy into dialogue, Jacques Bouveresse sought to identify their specific features, to gauge the possible contributions of their alliance, and to highlight the challenges this alliance could face. More importantly, his explorations along these lines tackled the difficult problem of the very possibility of literary knowledge.

This special issue of the journal Klēsis will explore Jacques Bouveresse's multifaceted dialogue with literature. Possible topics include but are not limited to the following:

-       Jacques Bouveresse’s engagement with Musil, Kraus, Valéry, Keller, Orwell, or other authors
-       Literary knowledge
-       Jacques Bouveresse and theories of literary knowledge
-       Jacques Bouveresse and theories of the relationship between philosophy and literature
-       Literature and ethics
-       Fiction and truth
-       Philosophy, literature, and the uses of language
-       Fragments and aphorisms in philosophy: Lichtenberg, Nietzsche, Wittgenstein
-       Philosophy and essayism
-       On various tones in philosophy (such as irony, satire…)
-       Styles and figures of thought
-       Philosophy as an art of reading

Please send abstracts of approximately 500 words and a short bio-bibliography to fvatan@wisc.edu by October 31, 2022. A response will be given by November 30, 2022. Articles should be submitted by May 31, 2023 at the latest. They should not exceed 15,000 words in length, and they should not have been published previously. Articles will undergo a double-blind review evaluation. The editorial guidelines of the journal can be found at http://www.revue-klesis.org/publier.html

Timeline
October 31, 2022: deadline for the submission of proposals
November 30, 2022: notification of acceptance
May 31, 2023: article submission deadline
June-December 2023: double-blind review process and revisions
Winter 2024: publication of the special issue

For further enquiries, please contact Florence Vatan: fvatan@wisc.edu