Essai
Nouvelle parution
A. Frantz, Violette Leduc : genèse d’une œuvre censurée

A. Frantz, Violette Leduc : genèse d’une œuvre censurée

Publié le par Université de Lausanne (Source : PSN)

Compte rendu publié dans Acta fabula (juin 2020, vol. 21, n° 6) :

"« La guillotine cachée » : Violette Leduc & la censure" par Corentin Zurlo-Truche

*

 

Violette Leduc : genèse d’une œuvre censurée

Sous la direction d'Anaïs FRANTZ

Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2019

253 p.

28,40€

EAN 9782379060236

DESCRIPTION :

L’œuvre de Violette Leduc (1907-1972) a paru amputée. À la censure éditoriale qui affecta le roman Ravages (1955) s’ajoutèrent l’autocensure qui s’ensuivit ainsi que les interventions de Simone de Beauvoir dans le projet et l’édition de la trilogie autobiographique : La Bâtarde (1964), La Folie en tête (1970), La Chasse à l’amour (1973).

 

L’étude des manuscrits de Violette Leduc éclaire la genèse de cette œuvre expurgée, des premiers écrits à l’édition posthume du dernier livre. Composé de documents d’archive, de reproductions de manuscrits et de textes inédits accompagnés d’analyses génétiques et littéraires produites par des spécialistes, ce volume entreprend de « reconstruire Violette Leduc » en proposant de la vie et de l’œuvre de l’écrivaine maudite une approche renouvelée.

*

Voir le site de l'éditeur...

*

On peut lire sur nonfiction.fr un article sur cet ouvrage :

"Violette Leduc, une œuvre censurée", par Vincent Giroud (en ligne le 9 janvier 2020)

Mal connue, la protégée de Simone de Beauvoir fut l’auteure d’une œuvre trop révolutionnaire pour ne pas être censurée par son entourage, ses éditeurs et sa protectrice elle-même.

Lire également sur en-attendant-nadeau.fr…