Essai
Nouvelle parution
Pierre Lyraud, Figures de la finitude chez Pascal. La fin et le passage

Pierre Lyraud, Figures de la finitude chez Pascal. La fin et le passage

Publié le par Marc Escola (Source : Honoré Champion)

Pascal, auteur funeste et tragique ? Ce livre fait le pari d’une autre lecture. Réexaminant la totalité de l’œuvre pascalienne par le prisme de la finitude, il constate que Pascal est moins attaché à dire les limites de l’homme qu’à montrer et analyser les efforts de ce dernier pour ne pas en rester à ses limites et à ses impuissances. « L’homme passe l’homme », porte un fragment central des Pensées. Mais ce passage n’est pas seulement désaveu de la raison ; il est aussi rappel d’une autre nature et promesse d’un autre destin. Méditation de la mort comme de la joie, du terme inexorable de la vie humaine comme de sa grandeur, l’œuvre de Pascal fait ainsi tomber la finitude de l’homme dans la langue pour mieux en dire l’ambivalence.

Ancien élève de l’ENS de la rue d’Ulm, agrégé de lettres classiques et docteur ès lettres, Pierre Lyraud enseigne actuellement la littérature française du XVIIe siècle à l’université d’Oxford. Ses travaux portent principalement sur l’œuvre de Pascal, sur sa réception dans la littérature du XXe siècle (Malraux, Sartre) et sur la réception de Montaigne dans la littérature du XVIIe siècle.

Lire l’introduction et parcourir la table des matières…