Essai
Nouvelle parution
Lucie Thévenet, Phèdre à Hippolyte. Scènes d’aveux antiques et contemporaines

Lucie Thévenet, Phèdre à Hippolyte. Scènes d’aveux antiques et contemporaines

Publié le par Marc Escola

« Phèdre à Hippolyte », trois mots pour évoquer l’aveu amoureux qui, à lui seul, concentre l’épisode joué par ces figures mythologiques. Toujours central au fil des variations, ses conséquences s’avèrent toujours fatales.

Au-delà des références que sont les tragédies d’Euripide et de Sénèque, des repères pourtant contradictoires, la démultiplication des trames s’enclenche dès que l’on ouvre sur les pièces perdues du même Euripide et de Sophocle, à travers les fragments ou un résumé récemment révélé par deux papyrus.

L’ajout d’un texte ancien peu connu, la Description d’une oeuvre d’art de Procope de Gaza, entraîne une nouvelle mise en perspective de l’aveu et une relecture de ces sources à travers la version inédite qu’il propose, mêlant références théâtrales et iconographiques. On le suivra au prisme chronologique de ses temps forts : l’amour / l’aveu / la mort, en élargissant encore à un choix éclectique de trois autres pièces – Phèdre de Tsvetaeva, Phèdre de Ritsos, Gibiers du temps de Gabily – qui servent de révélateur aux potentialités antiques de la trame mythique.

Une vaste enquête autour de la scène d’aveu et de ses possibles, théâtraux et figurés, voilà l’invitation des pages de Phèdre à Hippolyte, dans un pont entre l’antique et le contemporain qui fait le pari de leur enrichissement réciproque.

Feuilleter le livre…

*

Lucie Thévenet, spécialiste de la tragédie grecque, a publié deux ouvrages dans la collection « Vérité des Mythes » : Le Personnage : du mythe au théâtre (2009) et Phèdre à Hippolyte. Scènes d'aveux antiques et contemporaines (2022). Maîtresse de Conférences (HDR) en langue et littérature grecques à Nantes Université, elle est membre du laboratoire LAMO « Littératures antiques et modernes ».

*

TABLE DES MATIÈRES

Introduction
I. De l’aveu et de ses possibles
II. Présentation du corpus

Partie 1 : L’amour

Chapitre 1 : L’amour et la géographie
I. Athènes ou Trézène ?
Réécrire un Nostos

II. La première rencontre
Un coup de foudre pendant les Mystères
Des temples érotisés

III. L’unité de passion
Conclusion : La perte des repères

Chapitre 2 : Où est Thésée ?
I. Absence de Thésée : le héros en quête
Les conquêtes de Thésée
Le piège infernal
Dynastie : le remariage de Phèdre
Une si longue absence

II. Présence de Thésée : le mari endormi
Sous l’égide du Sommeil qui dort
Un sommeil feint ?

Chapitre 3 : Le mal d’amour
I. Poses et attitudes de la Phèdre « malade d’amour »
De l’amoureuse à l’endeuillée
Phèdre insomniaque
Le myrte, « un peu, beaucoup, à la folie »

II. Symptômes et délires : les mots du corps
Signes physiques et jeu des contraires
Imiter Hippolyte
Phèdre en Amazone
Entre folie et raison

Conclusion : Avouer ou mourir

Partie 2 : L’aveu

Modalités introductives : aveu direct/aveu indirect

Chapitre 1 : L’aveu en face
I. Hippolyte comme contre-modèle : la scène d’aveu n’aura pas lieu

II. L’aveu préparatoire à la Nourrice

III. Phèdre pornè – l’obscénité de l’aveu
Une traditionnelle audace
L’inceste ?
L’horizon du parricide
Hippolyte vertueux, trop vertueux

IV. Le déroulement, entre audace et détours
Intrepida verba
La silhouette du jeune Thésée
L’amour au-delà

V. « Elle parle » (Μιλάει) (Ritsos)

VI. Le premier Hippolyte : un face-à-face impossible ?
La chambre interdite
Une scène qui se dérobe
Un récit pendant ou avant la pièce ?

Synthèse : Le fantasme de l’aveu direct

Chapitre 2 : La lettre d’aveu
I. À la recherche de la source perdue
Une lettre dans les tragédies perdues ?
Figurer l’aveu

II. Procope de Gaza : mise en mots d’un motif iconographique
Fresques, mosaïques et sarcophages
Procope – tableau 1 : écrire ?
Procope – tableau 2 : l’après-lecture

III. Marina Tsvetaeva : l’écriture comme déclencheur
L’écriture : « Abrite-toi derrière ton stylet ! »
La réception : sous le sceau du secret
« Apparition de Phèdre »
La lettre et l’écriture poétique

Synthèse sur la lettre

Chapitre 3 : Rejet, calomnie et révélation de la vérité
I. Le rejet en gestes
Schémas figurés
L’affrontement des corps
Hippolyte pétrifié
« Son dos de méprisant »

II. La logique de la calomnie
Le revirement de Phèdre
Crimine verso
La fabrique des preuves
Fragments d’écriture
Une lettre post mortem

III. Ultimes aveux
Un faux Hippolyte voilé ?
Le témoignage d’Artémis
La preuve par la lettre d’amour

Conclusion : Avouer et mourir

Partie 3 : La mort


Chapitre 1 : Les morts d’Hippolyte : de l’immortalité à la mise en pièces
Figuration de la scène manquante

I. La vie après la mort
Le (jeune) dieu qui meurt
Le jeune homme qui meurt trop tôt

II. Atteintes au corps du jeune chasseur
« Tout son corps n’est bientôt qu’une plaie »
Le corps mis en pièces :
Hippolyte en Penthée
Hippolyte en nouvel Actéon

Chapitre 2 : Phèdre, la femme pendue
I. Suspension et balancement
Des déesses, des héroïnes et des arbres
Phèdre, de la corde à la balançoire
La Phèdre de Tsvetaeva comme fruit du myrte

II. Le sexe, le cou et la corde
Athéniennes à la balançoire
Conclusion : Valeur alternative de la balançoire
La femme imaginée : attributs et anatomie
Synthèse : Phèdre et le dérèglement d’Éros
« Elle a encore essayé de se pendre » : le rituel perverti de Gibiers du temps

Conclusion : Le fil de l’araignée
Échappée vers les tarentulées
Arachnè : « Reste pendue ! »

Chapitre 3 : La mort « tragique » de la Nourrice
I. La Nourrice et la trame
« La main, c’est moi »
Cypris/Nourricielle

II. Une tragédie inédite : « la Nourrice au supplice »
La violence faite à la Nourrice
Le pathos
Le drame et les sentiments tragiques
Une incarnation de la Tragédie ?

Conclusion : Dénouer l’aveu
Des mots qui délient
Des rôles entrelacés

Conclusion générale

Annexes
Annexe 1 : Sources anciennes non tragiques
Annexe 2 : Procope de Gaza

Bibliographie

Index des textes
Index iconographique