Acta Fabula
ISSN 2115-8037

DOSSIER CRITIQUE n°43

2017Janvier 2017 (volume 18, numéro 1)
titre du numéro

Pensées du pouvoir au XVIIe siècle

On trouvera rassemblés dans Pensées du pouvoir au XVIIe siècle les recensions de quelques-uns des ouvrages récemment parus sur l'imaginaire monarchique : apogée et déclin de l'idée du Prince absolu, avec la somme d'A. Jouanna ; Princes en figures, avec l'essai de L. Michel sur la tragédie politique ; critiques et protestations contre la propagande artistique de Louis XIV, avec le livre de H. Ziegler. La réflexion s'étend aux rapports entre littérature et politique, avec le volume collectif de M. Stefanovska et A. Pascoud sur le discours sur les factions, de la Ligue à la Fronde, ou celui dirigé par N. Grangé, Penser la guerre au XVIIe siècle. On peut ainsi apprécier, au cours du siècle classique, les constructions intellectuelles, théologiques, philosophiques de la pensée du pouvoir, ses avatars, ses infléchissements, ses excès ou ses tribulations. De l'art de gouverner à la cabale, ce sont différentes formes du pouvoir qui sont ici mises en débat.Illustration

© Cy Twombly, Like a fire that consumes all before it