Essai
Nouvelle parution
Marc Douguet, Composition dramatique et liaison des scènes dans le théâtre français du XVIIe siècle

Marc Douguet, Composition dramatique et liaison des scènes dans le théâtre français du XVIIe siècle

Publié le par Faculté des lettres - Université de Lausanne

Aux alentours de 1640, l’art de faire se rencontrer les personnages sur le plateau en un certain ordre pour raconter une histoire, ce qu’on nomme la composition dramatique, est révolutionné, en France, par l’instauration de la règle de la liaison des scènes : à l’intérieur d’un acte, un personnage au moins doit être commun à deux scènes successives. Cette règle a totalement et durablement changé l’aspect des pièces de théâtre : une esthétique de la continuité détrône l’esthétique de la discontinuité qui prévalait jusqu’alors. Comment fait-on pour écrire une pièce de théâtre dans l’un et l’autre cas ? Comment cette révolution s’est-elle déroulée et quelles en ont été les origines et les conséquences ?

Cet ouvrage s’intéresse à la fois aux enjeux propres à la liaison des scènes et propose, plus généralement, une théorie du « montage » dramatique auquel le dramaturge se livre pour donner à la fiction une forme visuelle et spécifiquement théâtrale.

Lire sur Fabula l'introduction de l'ouvrage…

Sommaire

Introduction

PREMIÈRE PARTIE Rapports syntaxiques

CHAPITRE PREMIER. Technique

Aspect perfectif de la liaison

Entrée

Protocole

Motivation

Sortie

Protocole

Motivation

Aspect duratif de la liaison

Critères : les différents degrés de coprésence

Le rapport de coprésence dans sa dimension unilatérale

Le rapport de coprésence dans sa dimension réciproque

Typologie : le processus de transition

Liaisons de présence

Liaisons de perception

Scènes de transition

Cas particuliers et théoriques

CHAPITRE II. Régulation

Antiquité : l’invention du vide

xvie siècle et début du xviie siècle : de la définition de l’acte à la règle de la liaison des scènes

1630-1640 : « embellissement » ou « vaine curiosité » ?

1640-1650 : de l’ornement à la règle

1650-1660 : une règle et des exceptions

SECONDE PARTIE Rapports sémantiques

CHAPITRE III. Rapports focaux

Fonctionnement focal des ruptures

Ruptures dues à la présence d’une scène de confidence

Ruptures dues à l’impossibilité d’une scène de confrontation

Fonctionnement focal des liaisons

Modèles de base

Accumulation d’entrées ou de sorties

Alternance des entrées et des sorties

Modèles globaux

Confrontation unique

Confrontations multiples

CHAPITRE IV. Rapports temporels

Contradiction des marqueurs temporels

Cohérence des marqueurs temporels

CHAPITRE V. Rapports logiques

Dispositio et interversion

Dépendance

Indépendance

Inventio et suppression

Indépendance réciproque

Indépendance unilatérale

CHAPITRE VI. Rapports spatiaux

Espace et rupture

Le problème des entrées initiales et des sorties finales

Les changements de lieu

Espace et liaison

Décor non unifié

Décor unifié

Conclusion

Annexes

Schémas

Données quantitatives

Bibliographie

Œuvres étudiées

Textes dramatiques

Anthologies

Éditions séparées et œuvres complètes

Textes théoriques antérieurs à 1900

Anthologies

Éditions séparées et œuvres complètes

Critiques

Index des notions

Index des noms et des œuvres

Table des figures