Édition
Nouvelle parution
O. Neveux, Contre le théâtre politique

O. Neveux, Contre le théâtre politique

Publié le par Aurelien Maignant

Le présent ouvrage a fait l'objet d'un article 

dans le dossier critique d'Acta fabula (vol. 21, n° 6, juin 2020)

« Les études théâtrales, à l’intersection des disciplines »,

sous la direction de Romain Bionda et Aurélien Maignant

 

Olivier Neveux

Contre le théâtre politique

La Fabrique

320 pages

ISBN : 9782358721738

14,00 €

 

Un impératif politique pèse sur le théâtre public contemporain. Il est sommé de créer du « vivre ensemble » et de parler du monde. Le théâtre doit s’impliquer dans la réalité, la documenter voire la critiquer.

Ce livre s’intéresse à la multiplication de ces spectacles citoyens ou engagés. Il tente d’en cerner les enjeux et, par là, de réfléchir au statut et au devenir de l’art par gros temps néolibéral. Non pas que la politique serait préjudiciable au théâtre ; Olivier Neveux prend le parti inverse : celui de la rencontre possiblement fructueuse des deux. « Contre le théâtre politique » signifie contre ce qui neutralise le théâtre et la politique dans le conformisme de leur alliance.

L’ouvrage saisit l’occasion de spectacles contemporains, mais aussi l’histoire, pour réfléchir à la possibilité qu’ont les œuvres de porter quelques coups à la réalité de la domination tout autant qu’à la domination de la réalité. Des coups incomparables, propres à ce que seul le théâtre permet.

Olivier Neveux est professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à l'ENS de Lyon et membre de l'Unité mixte de recherche 5317 (IHRIM). Il est notamment l’auteur de Politiques du spectateur : les enjeux du théâtre politique aujourd’hui (2013).

*

On peut lire sur nonfiction.fr un article sur cet ouvrage :

"Le théâtre peut-il (et doit-il) être politique ?", par C. Ruby.

Et sur en-attendant-nadeau.fr:

"Le théâtre et son trouble", par Ulysse Baratin (mis en ligne le 4 juin 2019)

« Même le plus apolitique des théâtres reste encore plus politique que la plupart des déclarations du monde consumériste. » C’est ce que liront les festivaliers d’Avignon cet été dans l’éditorial d’Olivier Py. Quant à Jean-Marc Dumontet, fidèle soutien du régime actuel et entrepreneur de spectacles, il a lancé son festival « Paroles citoyennes ». Alors, toujours « politique » et « engagé », le théâtre français en 2019 ? L’historien et philosophe Olivier Neveux jette un petit pavé dans ce ronronnant « citoyennisme ». Parfois injuste, sa mise au point esthétique peut néanmoins séduire, au moins comme une photographie exacte du champ théâtral hexagonal.