Agenda
Évènements & colloques
La souffrance : pratiques et remèdes (UPEC, Créteil)

La souffrance : pratiques et remèdes (UPEC, Créteil)

Publié le par Vincent Ferré (Source : Pôle recherche UFR LLSH / LIS, UPEC)

La souffrance : remèdes et pratiques

Université Paris-Est Créteil

61, avenue du Général de Gaulle - 94000 Créteil, France

Campus Centre, Bât I, salle 1-223

> Métro ligne 8 - Créteil Université. voir le plan d'accès

 

Les expériences de la souffrance sont multiples : souffrances événementielles (deuil, échec, humiliation, peine…) ou structurelles (angoisse, phobie, traumas, mélancolie…), souffrances morales, psychiques ou physiques (culpabilité, remords, mauvaise conscience ; pathologies mentales, douleurs corporelles, handicaps), souffrances intimes ou politiques, souffrances en amour ou dans la guerre, souffrances familiales, sociales, religieuses, souffrances à l’hôpital, à l’école, au travail… Nous avons décidé de distinguer deux approches de ce phénomène complexe qu’est la souffrance : l’une qui envisage les représentations de la souffrance, l’autre qui porte sur les pratiques et les remèdes de la souffrance . Un premier colloque international « Représentations de la souffrance » a été organisé à l’Université Paris-Est Créteil en mai 2016, réunissant une trentaine d’intervenants autour d’approches à la fois trans-séculaires (de l’antiquité à nos jours) et pluridisciplinaires (littérature, philosophie, psychanalyse, médecine, sciences humaines et sociales).

La seconde approche proposée par ce colloque part du constat que la souffrance, en plus d’être un objet privilégié d’analyse théorique, est indissolublement un objet de pratiques multiples, sur lequel les techniques littéraires, philosophiques, psychanalytiques, médicales s’agencent et se déploient, afin sinon de l’annihiler, du moins d’en diminuer la force ou de l’apprivoiser, d’en contrarier les effets ou de les sublimer. Qu’il s’agisse de pratiques littéraires (d’écriture ou de lecture), philosophiques (d’exercices spirituels, de sagesses), psychanalytiques (de cures), médicales (de soins), une attitude face à la souffrance (la sienne ou celle de l’autre) est à chaque fois requise, qui déploie des pensées et des paroles, des gestes et des regards, et dont l’objectif est d’instaurer une autre mode d’être au monde, une nouvelle allure de vie.

Penser la souffrance par les voies de la littérature, de la philosophie, de la psychanalyse, de la médecine et des sciences humaines et sociales a doncd’emblée un enjeu éthique : il s’agit d’élaborer théoriquement la souffrance pour agir pratiquement sur elle. Notre projet s’interrogera donc sur la pratique de la souffrance – pratique thérapeutique ou instrumentalisante –, en envisageant comment nous pouvons utiliser la souffrance, la modifier ou nous modifier en elle.

 

Jeudi 7 juin 2018

Matin

9h30- Accueil et introduction

Session 1

Présidence : Charles Guérin (Université Paris-Est Créteil, LIS)

10h - A. Gefen (Paris 3 / CNRS) : « Réparer le monde : la littérature française face au XXIe s. »

10h45 - A. Teulade (Nantes) : « Remèdes théâtraux à la peste: guérir les corps et réordonner la société  (Espagne et Italie, XVIIe s.) »

11h 45 - P. Balmond (UPEC, LIS) : « Rhétorique, médecine : quelles stratégies face à la souffrance dans l’Antiquité grecque ? »

Après-midi

Session 2

Présidence : Roberto Poma (Université Paris-Est Créteil, LIS)

14h - M.-A. Polomeni (Assistance Publique- Hôpitaux de Paris) : « Soigner la souffrance psychique des patients atteints de cancer ? Enjeux éthiques. »

14h45 – P. Launay (Caen) : « De la guérison à l’accompagnement des souffrances. La configuration thérapeutique de la

médecine palliative et son retentissement sur le champ médical contemporain »

15h30 – M. Gomes (Bordeaux) : « La médicalisation  de la souffrance : remède ou aliénation ? »

Session 3

Présidence : Charlotte Murgier (Université Paris-Est Créteil, LIS)

16h30 - Cl. Etchegaray (Paris Ouest Nanterre) : « Souffrance et grande dépendance »

17h15 – R. Poma (UPEC /LIS) : « Quelques paradoxes sur la douleur : de l’acceptation à l’acceptabilité »

Vendredi 8 juin

Matin

Session 4

Présidence : Pascal Sévéarc (Université Paris-Est Créteil, LIS)

10h – I. Ledoux (Lyon) : « Guérir la mélancolie : vie, mort et renaissance animiques. Avec Spinoza et Freud »

10h 45 - L. Andrei (Clermont-Auvergne) : « Quelle issue face à la souffrance ? Réponses bouddhiste et stoïcienne »

 

11h45 - J.-Ch. Courtil (Toulouse 2) : « Les exercices spirituels contre la douleur dans l'épicurisme et le stoïcisme »

 

 

12h 30             Déjeuner

 

Après-midi

 

Session 5

Présidence : Yolaine Parisot (Université Paris-Est Créteil, LIS)

 

14h -  Bl. Cuny-Le Callet (UPEC, LIS) : « Le tombeau de Tullia : Cicéron et la mort de sa fille »

14h45 – C. Ruchon (Montpellier 3) : « La perte de l’enfant : pratiques discursives, pratiques  de deuil »

 

15h30 Pause

 

Session 6

Présidence : Vincent Ferré (Université Paris-Est Créteil, LIS)

 

15h45 Bérengère Kolly (UPEC, LIS) : « Une controverse autour du surmenage de l’enfant au début du XXe siècle :

Enjeux philosophiques et solutions pratiques »

16h 30 Ali Benmaklouf (UPEC, LIS) : « Les psychotropes pour quelle souffrance ? »