Essai
Nouvelle parution
Atsushi Yamazaki, Bouvard et Pécuchet, roman philosophique : une archéologie comique des idées au XIXe siècle

Atsushi Yamazaki, Bouvard et Pécuchet, roman philosophique : une archéologie comique des idées au XIXe siècle

Publié le par Esther Demoulin

Flaubert, avec Bouvard et Pécuchet, invente un roman singulier, qui met en oeuvre une archéologie ludique de « toutes les idées modernes ». Cette étude s'interroge sur la genèse de ce qu'il nomme le « comique d'idées ».

« Je crois qu'on n'a pas encore tenté le comique d'idées ». Flaubert résumait ainsi le projet de son dernier roman, Bouvard et Pécuchet. L'originalité du projet consiste dans l'invention d'une fable où les idées se rapprochent, se parlent, se contredisent, comme des personnages, avec et contre les deux protagonistes. L'exemple le plus éclatant d'un tel comique des idées est donné par le chapitre VIII du roman, où s'articulent étroitement trois champs aussi hétérogènes que la gymnastique, le magnétisme animal et la philosophie. Véritable travail d'archéologie épistémologique, Bouvard et Pécuchet forme une synthèse comique de l'histoire culturelle, scientifique et philosophique du XIXe siècle.