Agenda
Évènements & colloques
Créer encore après (contre) la catastrophe (Séminaire

Créer encore après (contre) la catastrophe (Séminaire "Éthiques & mythes de la création", Paris)

Publié le par Marc Escola (Source : Sylvie Dallet)

Le séminaire ÉTHIQUES & MYTHES de la CREATION, proposé par Sylvie DALLET est produit en partenariat entre le Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines -Université de Paris Saclay  & l’Institut Charles Cros (www.institut-charles-cros.eu). Il émane du programme de recherche interdisciplinaire international « Éthiques de la Création ». 

Le séminaire  reprend son cours en présenciel et se déroule  à nouveau au 24 rue des écoles à Paris (partenariat Harmattan) sur inscription préalable (mail : sylvie.dallet@uvsq.fr

Le lundi 26  septembre de 18 à 21 heures.

“Créer encore après  (et avec) la catastrophe”

 Une séance internationale  qui  relie l’éthique à l’esthétique, dans  la mesure où elle se nourrit des drames contemporains. 

Invités : Aurélie Barjonet (Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines, Université de Paris Saclay), Yves Chemla (Université de Paris), Sabyl Ghoussoul (écrivain et journaliste), Élie Yazbek (Université Saint-Joseph de Beyrouth)

 Introduction :  Pour point de départ, la catastrophe libanaise du 4 août 2020. La double explosion qui  a ravagé la moitié de la ville de Beyrouth,  a plongé la population libanaise en état de sidération : 300 000 personnes sont désormais sans abri et le pays sans ressources. Comment intégrer cette onde de choc, dans cette  expérience diffuse que l’on nomme la culture ?

Un premier séminaire  Éthiques et mythes de la création  a été organisé le 12 juin 2021 en coordination avec Élie Yazbek, professeur à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth qui revient, invité par le CHCSC,  pour une seconde séance de dialogue.

 Ce mois de septembre 2022,  ouvre  en effet, dans ce chaos  contemporain où la guerre rôde, une nouvelle possibilité d’entendre les faits,  attentive à l’urgence de témoigner et porteuse d’une résistance littéraire et artistique qui  exprime, au-delà des larmes et de la colère, des expressions vitales et spirituelles salutaires.

Notre regard, toujours attentif à la créativité s’enrichit de nouvelles approches, celles de Sabyl Ghoussoub pour le Liban, mais aussi d’Yves Chemla pour Haïti et d’Aurélie Barjonet pour la seconde génération des écrivains de la Shoah. 

Intervenants :

 Aurélie BARJONET /  Peut-on réparer le passé par la littérature et se faire le témoin du témoin du passé  ?
CV : maîtresse de conférences  HDR en Littérature comparée  (spécialiste de Zola) à l’Université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, est directrice adjointe du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC) . Dernier ouvrage paru : L’Ère des non-témoins. La littérature des “petits-enfants de la Shoah”, Kimé, Coll. Détours littéraires, 2022.

Yves CHEMLA /  critique littéraire et enseignant, Université de Paris-Cité (IUT Rives de Seine) spécialiste de la littérature et du roman haïtien. Il est intervenu dans différentes universités (Université Saint-Joseph de Beyrouth, École normale supérieure d’Haïti, Université d’État d’Haïti, Faculté des études romanes de Varsovie, Université Jagellon de Cracovie). Dernier ouvrage paru : En cheminant avec Louis-Philippe Dalembert, Port-au-Prince, C3 éditions, 2022

Sylvie DALLET, autrice, professeure des universités (Arts), responsable du programme international interdisciplinaire “Éthiques de la création”, fondatrice du Festival des Arts foreztiers, peintre. 

Sabyl GHOUSSOUB , Né à Paris en 1988, dans une famille libanaise, Sabyl Ghoussoub est un écrivain, journaliste, photographe et commissaire d'exposition. Il tient la chronique littéraire « Quoi qu'on en lise » dans le quotidien francophone libanais L'Orient-Le Jour et écrit pour de nombreux médias (Konbini Arts, Blind Magazine, Libération, Remue...).  Son dernier roman, Beyrouth sur Seine  (Stock) vient d’être sélectionné parmi les nominés du Prix Goncourt.  

Élie YAZBEK : homme de théâtre et de cinéma, professeur des  universités et directeur de l’École doctorale  “Sciences de l'homme et de la société”de l’université Saint Joseph de Beyrouth. Il a publié de nombreux ouvrages  (dont Science-fiction et religion et Regards sur le cinéma libanais (1990-2010) et il est également secrétaire général de la Fondation Liban-Cinéma, dont la mission est le soutien à la production et à la diffusion du cinéma libanais.