Agenda
Événements & colloques
Séminaire

Séminaire "Cultures féminines du Grand siècle" (Paris, Sorbonne)

Publié le par Matthieu Vernet (Source : Emmanuel Bury)

Cultures féminines du Grand siècle

Séminaire organisé par Emmanuel Bury, Sorbonne Université

De la savante Marie de Gournay, héritière de l’humanisme tardif, aux inventrices du conte de fées qui, telle Madame d’Aulnoy, ouvrent vers la modernité narrative des Lumières, en passant par l’affirmation d’une culture féminine inédite dont la romancière Madeleine de Scudéry est une des promotrices les plus célèbres, les autrices ont contribué à façonner profondément la culture du XVIIe siècle. Depuis une trentaine d’années, le champ des recherches dix-septiémistes a été renouvelé par la simple prise en compte de cet apport trop longtemps minoré, rejeté dans l’ombre portée du chef-d’œuvre de Lafayette, La Princesse de Clèves. En proposant une série de mises au point sur l’état présent des études consacrées à certaines des figures éminentes de cette culture du Grand Siècle, le séminaire de ce semestre cherchera à esquisser le champ des possibles pour les enquêtes à venir sur ces sujets. On envisagera donc un corpus assez large, qui embrasse aussi bien la culture spirituelle et religieuse (de Barbe Acarie à Jeanne-Marie Guyon) que la culture mondaine (Catherine de Rambouillet, Madeleine de Scudéry, Marie de Sévigné), en pleine résonance avec les enjeux moraux et littéraires du temps (roman, théâtre, poésie, contes de fées).

Programme :

23/09 : Introduction générale et présentation du séminaire

30/09 : Emmanuel Bury (Sorbonne Université, CELLF) : « Les défis du savoir féminin, de Marie de Gournay à Anne Dacier : une place pour les femmes dans la “République des Lettres” ? »

7/10 : Nathalie Grande (Université de Nantes) : « La culture féminine, une sous-culture masculine ? »

14/10 : Myriam Maître (Université de Rouen) : « Lacunaire, hétérogène, hybride et clandestine :  aspects de la culture des femmes au XVIIe siècle »

21/10 : Sophie Tonolo (Académie Française), « D’un siècle à l’autre : Antoinette Deshoulières, une femme poète »

28/10 : Laurence Plazenet (Université Clermont-Auvergne) : « Port-Royal, foyer de culture féminine : anomalie ou exemplarité ? »

18/11 : Agnès Cousson (Université de Bretagne Occidentale, CELLF) : « Mme de Sablé : la Vittoria Colonna française »

25/11 : Camille Esmein (Université d’Orléans) :  « Débat d’attribution, « science du cœur » et écriture féminine: lectures de Lafayette du 17e siècle à nos jours »

2/12 : Constance Cagnat (Sorbonne Université, CELLF) : « “une Fée moderne, plus savante et plus polie que celles de l'Antiquité” (Mme d'Aulnoy) »

9/12 : Aurore Evain (Compagnie La Subversive) (titre à préciser, sur les autrices du Grand Siècle comme enjeu de la mise en scène théâtrale contemporaine)

16/12 : Delphine Reguig (Université de Saint-Etienne) : « Qu’est-ce qu’une “dame de qualité” ? Femme et modernité culturelle à la fin du XVIIe siècle »

Le séminaire se tient le vendredi, de 14h à 16h, dans l’amphithéâtre Michelet,

(accès au 46, rue Saint-Jacques)

  • Adresse :
    Paris, Sorbonne, amphi Michelet