Agenda
Évènements & colloques
L’atelier d’écriture : espace de formation à l’écriture créative et fonctionnelle

L’atelier d’écriture : espace de formation à l’écriture créative et fonctionnelle

Publié le par Esther Demoulin (Source : Dr. MEHDI Amir)

                      L’équipe de recherche du projet PRFU organise les 1-2 mars 2023 à l'université de Tiaret 

                                                           un colloque international en hybride intitulé

                        L’atelier d’écriture : espace de formation à l’écriture créative et fonctionnelle

La compréhension et la production de textes sont des tâches très complexes, qui mettent en œuvre de nombreux processus et activent des représentations de niveaux différents, variables selon les contextes et les domaines de connaissances activés (Marin & Legros, 2008 ; Nouredine, & Mehdi, 2017). La réalisation de ces tâches nécessite des conditions et une préparation préalables à l’écrit, ainsi qu’une certaine diversification de situations d’écriture, censées aider l’apprenant à surmonter ses difficultés rédactionnelles (Reuter, 2000).

Parmi ces situations, figure l’atelier d’écriture qui se définit comme un lieu d’échange et de collaboration entre apprentis-scripteurs lors de la réalisation de tâches de production, ce qui contribue par conséquent à dédramatiser leur rapport à l’écrit et leur permet :

- d’enrichir leurs compétences linguistiques

- et de développer leurs compétences scripturales et interculturelles.

Dans ce cadre, l’intégration des ateliers d’écriture dans l’enseignement supérieur peut être considérée comme un moyen pédagogique favorable au développement des compétences scripturales des étudiants. En effet, s’y inscrire pourrait permettre d’améliorer les représentations négatives des étudiants (Activité inhibitrice car sanctionnée par une note). Enfin, l’atelier d’écriture peut contribuer également à la création d’un esprit d’équipe favorable à l’optimalisation du fonctionnement cognitif des rédacteurs grâce à l’échange, l’entraide, la coopération et la collaboration que l’atelier d’écriture permet par définition.

Les ateliers d’écriture dont il sera question sont de deux natures :

Dans un premier lieu, les ateliers destinés à l’écriture créative : l’apprenant-scripteur devenant lui-même le sujet central de sa rédaction manifesterait plus d’intérêt à la réalisation des tâches et moins de blocage par rapport à sa maitrise de la langue. La correction de celle-ci n’est plus un critère important pour la recevabilité de son écrit. Néanmoins, elle passe au second plan et se fera progressivement avec l’aide de l’enseignant et les autres membres du groupe.

L’écriture créative s’inscrit du côté de l’écrit littéraire : outre son inscription dans le discours, l’apprenant sera amené à travailler les potentialités poétiques du signe linguistique. Il apprendra progressivement à étoffer son écrit par des figures de style, des symboles, des tournures connotatives, etc.

Par ailleurs, la production des textes est toujours précédée par une phase de préparation incluant une activité de lecture où on met à la disposition de l’apprenant des textes littéraires pouvant servir de modèle pour la consigne proposée. D’autres références culturelles peuvent être investies dans cette phase préparatoire. L’apprenant peut puiser dans différentes formes artistiques : le cinéma, la bande dessinée, le théâtre ou encore les médias. L’articulation de ces deux activités lire/écrire et l’exploration des arts encourageraient l’apprenant à aller à la découverte de plus de textes, ce qui enrichirait son répertoire et mettrait plus de ressources à sa disposition lors de son passage à l’écriture. Cette articulation permettrait également à l’apprenant de s’ouvrir sur l’interculturel en confrontant deux visions du monde différentes : la sienne à celle de l’Autre.

Dans un second lieu, les ateliers de l’écriture fonctionnelle : ce type d’écrit s’articule autour de certaines techniques comme le compte rendu, le résumé, la synthèse de documents… mais également la production de certains types de texte(s) exigeant du scripteur une posture objective comme les textes de spécialité où il sera appelé à présenter, à définir, à expliquer, à démontrer et à illustrer. Ce type d’écrits est d’autant plus important dans le milieu universitaire où l’étudiant est amené à rédiger des articles scientifiques nécessitant des techniques rédactionnelles spécifiques.

Le colloque en question appelle les chercheurs à approfondir ces pistes de réflexion sur les ateliers d’écriture en se référant à des situations d’enseignement/apprentissage ayant eu recours à ce type d’activités, plus particulièrement celles qui concernent l’écriture créative et l’écriture fonctionnelle. 

Les contributions attendues aborderont la question des ateliers d’écriture en essayant d’explorer cette activité dans différentes situations et en s’intéressant aux deux aspects théorique et pratique.

La priorité sera accordée aux communications qui portent sur des expériences relatant des situations authentiques avec tout ce qu’elles impliquent comme enjeux, obstacles, difficultés et investissements.

 

Axes :

  • L’écriture créative de poèmes, de textes narratifs et de contes ;
  • La fonction de la narrativité dans le perfectionnement; d'une écriture créative ;
  • L’écriture créative sur le web, le cas des blogs par exemple ;
  • L’écriture fonctionnelle de textes de spécialité ;
  • L’atelier d’écriture et les constructions phraséologiques : collocations culturelles et collocations spécialisées au service des écrits fonctionnel et créatif ;
  • L’atelier d’écriture et les nouvelles technologies (les nouvelles technologies au service de l’atelier d’écriture et la collaboration scripturale en présentiel ou en ligne - co-écriture / écriture à quatre mains) ;
  • La rature comme manifestation de la compétence métalinguistique chez l'apprenant pendant l’atelier d'écriture ;

 

Envoi des propositions et autres renseignements :

  • colloque-inter-atelier@hotmail.com
  • Résumé de la proposition : 300-400 mots (intitulé, résumé, mots-clés et références bibliographiques récentes)
  • Langues acceptées : français, anglais, allemand et espagnol.

 

Principales échéances et frais de participation :

  • 5 octobre 2022 : soumission des propositions de communication ;
  • 15 novembre 2022 : notification d’acceptation aux auteurs ;
  • 31 décembre 2022 : envoi des textes pour publication selon le template de la revue Fasl-el-Khittab (veuillez consulter la case -instruction aux auteurs-) : https://www.asjp.cerist.dz/en/PresentationRevue/81
  • Les frais de participation seront communiqués ultérieurement.

Président d’honneur : Pr. Belgoumène Berrezoug, Université de Tiaret, Algérie

Coordinateur du colloque : Pr. Zerrouki Abdelkader, Université de Tiaret, Algérie

Président du comité scientifique : Dr. Mehdi Amir, Université de Tiaret, Algérie

 

Comité scientifique :

Dr. Ana-Marina Tomescu, Université de Piteşti, Roumanie

Dr. Aounallah Soumia, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Belarbi Khaled, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Belghitar Imène, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Belkaim Leila, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Benamara Mohamed, Université de Tiaret, Algérie

Pr.  Benbachir Naziha, Université de Mostaganem, Algérie

Pr.  Benselim Abselkrim, Université d’Ain Témouchent, Algérie

Pr.  Boudechine Nawal, Université d’El Taref, Algérie

Dr. Bouzeria Iman, INRE, Alger, Algérie

Dr. Derdour Warda, Université de Chlef, Algérie

Dr. Doulate Serrouri Hamida, Université de Tiaret, Algérie

Pr.  El Gharbi Jalel, Université de Menouba, Tunisie

Pr.  Hemaidia Mohamed, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Hmissi Wafaa, ECOTIDI, Université virtuelle de Tunis, Tunisie

Dr. Issad Djamel, Université de Tiaret, Algérie

Pr.  Kadi Latifa, Université d’Annaba, Algérie

Dr. Kharroubi Siham, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Khelladi Sid Ahmed, Université d’Adrar, Algérie

Dr. Lahcen Chahrazed, Université de Laghouat, Algérie

Pr.  Legros Denis, Université Paris- Est Créteil –UPEC, France

Dr. Malki Benaid, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Mariana Steluţa Coculescu, Université Pétrole-Gaz de Ploieşti, Roumanie

Dr. Medane Hadjira, Université de Chlef, Algérie

Dr. Mekkaoui Mohamed, Université de Mascara, Algérie 

Pr.  M’hand Ammouden, Université de Béjaia, Algérie

Dr. Mokhtari Fatima, Université de Tiaret, Algérie

Pr.  Mostefaoui Ahmed, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Nouredine Djameldinne, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Sayad Kamel, Université de Guelma, Algérie

Dr. Smail Zoubir, Université de Saida, Algérie

Dr. Souam Schahrazed, Université d’El Taref, Algérie

Dr. Soudani Mohamed, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Taleb Abderrahmane Karima, Université de Mostaganem, Algérie

Dr. Yahiouaoui Asmaa kheira, ENS d’Oran, Algérie

Dr. Yzidi Fatima, Université Oran 2, Algérie

Pr.  Zekri Abderahmane, Université de Tiaret, Algérie

 

Organisateurs :

M. Amara Sofiane, Université de Tiaret, Algérie

Mme. Ayad Amina, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Aounallah Soumia, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Belkaim Leila, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Belmekki Mekkia, Université de Tiaret, Algérie

M. Benyoucef Mahfoudh, Université d’Oran 2, Algérie

Mlle. Bettane Aicha, Université de Tiaret, Algérie

M. Boubekeur Abed, Université de Tiaret, Algérie

M. Bridja Rachid, Université de Tiaret, Algérie

M. Damine Samir, Université de Tiaret, Algérie

Mme. Degaguera Hayat, Université de Tiaret, Algérie 

Mme. Falà Rosa Maria, ICS Jean Paul II, Catane, Italie

Mme. Ibnou Zekri Leila, école PEG, Genève, Suisse

M. Kasmi Tahar, Université de Tiaret, Algérie

M. Kheir Abdelkader, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Lahmar Rabea, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Mehdi Amir, Université de Tiaret, Algérie

Mlle. Malki Dina, Université de Tiaret, Algérie

Mme. Mihoub Kheira, Université de Tiaret, Algérie

M. Nahel Amine, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Nourredine Djameldinne, Université de Tiaret, Algérie

Mlle. Rais Hiba, Université de Tiaret, Algérie

Mme. Sehari Aicha, Université de Tiaret, Algérie

Mlle. Zeghlache Lina, Université de Tiaret, Algérie

Dr. Ziane Naciba, Université de Blida 2, Algérie

  

Références bibliographiques :

  • Barré-De Miniac, C., Vers une didactique de l’écriture. Pour une approche pluridisciplinaire, Bruxelles, De Boeck, 1996.
  • Bretand, D., Précis de sémiotique littéraire, Paris, Nathan, 2000.
  • Boch, F., Tutin, A., & Grossmann, F., Analyse de textes réécrits à partir de prise de notes. Intérêts de la méthode RST (Rhetorical Structure Theory), 2003.
  • Bouchard, R., & Mondada, L., Les processus de la rédaction collaborative, Paris, L'Harmattan, 2005.
  • Fabre-Cols, C., Réécrire à l'école et au collège. De l'analyse des brouillons à l'écriture accompagnée, Issy-les-Moulineaux, ESF, 2002.
  • Fayol, M. (dir.), Production du langage. Traité des sciences cognitives, Paris, Hermès / Lavoisier, 2002.
  • Fayol, M., La production de textes et son apprentissage. Les journées de l’ONL, Écrire des textes, l’apprentissage et le plaisir, 2007.
  • Legros, D., Hoareau, Y., Boudechiche, N. Makhlouf, M., & Gabsi, A., (N)TIC et aides à la compréhension et à la production de textes explicatifs en Langue seconde. Vers une didactique cognitive du texte en contexte plurilingue et pluriculturel, 2007, en ligne : https://journals.openedition.org/alsic/570?lang=en
  • Marin, B., & Legros, D., Introduction à la psycholinguistique cognitive de la lecture, de la compréhension et de la production de textes, Bruxelles, De Boeck Université, 2008.
  • Nouredine, D & Mehdi, A., « Effet de la planification lors de l’élaboration d’une séquence didactique sur la production écrite en classe de FLE», STUDII ŞI CERCETĂRI FILOLOGICE. SERIA LIMBI STRĂINE APLICATE, n° 18, 2019.
  • Nouredine, D & Mehdi, A., « Impact de la révision collaborative : une recherche en didactique de la production écrite en FLE », STUDII ŞI CERCETĂRI FILOLOGICE. SERIA LIMBI STRĂINE APLICATE, n° 16, 2017.
  • Piolat, A. éd., Écriture. Approches en sciences cognitives, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2004.
  • Kadi, L., Pour une amélioration de la production écrite des étudiants inscrits en licence de français : un autre rapport au brouillon, thèse de Doctorat, université frères Mentouri, 2004.
  • Reuter, Y., Enseigner et apprendre à écrire : construire une didactique de l'écriture, Paris, ESF Editeur, 2004.
  • Responsable :
    Dr. MEHDI Amir
  • Adresse :
    Faculté des lettres et des langues