Acta Fabula
ISSN 2115-8037

DOSSIER CRITIQUE n°31

2013Novembre-Décembre 2013 (volume 14, numéro 8)
titre du numéro

1966, annus mirabilis

L'année 66 a-t-elle plus à nous dire que les multiples histoires des sciences humaines de la Libération à la fin des années 70 ? Entrer dans le complexité d'un moment particulier, dont le découpage obéit certes à l'arbitraire de toute chronologie, mais qui vit paraître coup sur coup Critique et vérité de Barthes, Figures de Gérard Genette, Les Mots et les Choses de Foucault, Problèmes de linguistique générale de Benveniste, ou les Ecrits de Lacan, et qui vit sortir sur les écrans Masculin féminin de Godard,  La Guerre est finie de Resnais, La Religieuse de Rivette, ou encore Au hasard Balthazar de Bresson : tel était l'objet du cours d'Antoine Compagnon au Collège de France durant l'année 2010-2011. Fabula-LTH et Acta Fabula s'associent pour publier les actes du séminaire lié à ce cours "1966, annus mirabilis" (LHT, n° 11)  et pour relire aujourd'hui quelques-unes des plus importantes publications ou des sorties les plus marquantes de cette année analytique ("Dossier critique, n° 31). On y verra que la révolution théorique alors à l'oeuvre y a sans cesse croisé de profondes mutations sociologiques : 66 fut notamment l'année où entra en vigueur la réforme des régimes matrimoniaux qui rendait effective la capacité juridique de la femme mariée (égale avec son mari dans la gestion des biens) - les femmes et la jeunesse, auscultées par Godard, étaient bien les agents de la modernisation alors en cours.