Édition
Nouvelle parution
Sophocle, Aïas / Ajax (Paul Demont, éd.)

Sophocle, Aïas / Ajax (Paul Demont, éd.)

Publié le par Perrine Coudurier (Source : Paul Demont)

Texte établi par : Alphonse Dain

Révisé par : Jean Irigoin, Paul Demont

Introduction de : Paul Demont

Traduit et commenté par : Paul Demont

Résumé de la pièce:
Aïas (ou Ajax) est un soldat perdu. À Troie, Ulysse et les Atrides n’ont pas reconnu sa valeur : il a voulu les tuer pour venger son honneur, mais la déesse Athéna l’a rendu fou. Dans le prologue, Athéna montre sa folie à Ulysse terrorisé. Puis Sophocle met en scène son désespoir quand il revient à la raison. Pour restaurer son honneur, il ne voit qu’une solution : le suicide, malgré les objurgations du chœur de ses marins et de Tecmesse, sa compagne. Il en assure la réalisation par une feinte qui les trompe, et se donne la mort, seul, devant le public. Son cadavre est découvert par les siens, qui étaient partis en désordre à sa recherche, et par son demi-frère Teucros, arrivé trop tard. Celui-ci veut l’ensevelir malgré l’interdiction des Atrides. Il obtient l’appui inattendu d’Ulysse : on rend donc son honneur au héros, dont un convoi funèbre, accompagné par son jeune fils, emporte le corps.


Présentation du livre:
 Cette édition de la pièce de Sophocle propose un texte revu, une traduction nouvelle et un commentaire suivi, qui discute les nombreux problèmes qu’elle pose, en particulier pour sa mise en scène. L’introduction explique pourquoi est choisie ici la graphie Aïas, expose l’arrière-plan homérique et post-homérique du mythe, et l’importance du « héros » pour l’île d’Égine, l’île de Salamine et pour les Athéniens eux-mêmes. Elle analyse le rôle de la noblesse transmise par filiation patrilinéaire, même chez ceux qu’on traite de « bâtards », et la place laissée aux femmes. Cette terrifiante et pitoyable tragédie de l’honneur et de la mort, qui n’est pas, contrairement à d’autres pièces, encombrée par sa postérité, aide à comprendre le « personnage tragique » et « l’effet tragique » selon les Anciens, et pour Sophocle.
 
Table des matières:
Remerciements
Introduction
Ce dont Aïas est le nom
Aïas et Ulysse
Le « héros » Aïas
Naissance, filiation et la date de l’Aïas
La leçon tragique de l’Aïas
Résumé de la pièce et distribution des rôles
Texte grec et traduction
Personnages de la pièce
Prologue
Parodos
Premier « épisode »
Premier « stasimon »
Second « épisode »
Second « stasimon »
Troisième « épisode »
Épiparodoset kommos
Quatrième « épisode »
Troisième « stasimon »
Exodos
Illustration :Tecmesse recouvre le cadavre d’Aïas
Commentaire
Le prologue
                  Fonctions du prologue
                  La construction de l’espace scénique
                  La leçon religieuse
                  L’héroïsme humain : Aïas
                  L’héroïsme humain : Ulysse
                  Remarques sur la langue et la versification du prologue
La parodos
                  Quelques indications techniques
                  L’inquiétude du chœur
                  Le rapport du chœur à Aïas et aux spectateurs
Le premier « épisode »
                  Tecmesse et le chœur
                                    Le kommos
                                    Les trimètres iambiques
                  Aïas, Tecmesse et le chœur
                                    Le kommos
                                    La scène de débat
                                    La tirade d’Aïas
                                    La tirade de Tecmesse
                  Aïas, Tecmesse, Eurysacès (muet) et le chœur
Le premier stasimon
Le deuxième « épisode »
                  Mise en scène et choix dramaturgiques
                  La réflexion sur l’univers
                  Le plan d’Aïas
                  Les adresses finales
Le deuxième stasimon
Le troisième « épisode »
                  La scène de messager
                  Le rôle de Tecmesse et la sortie du chœur
                  La scène du suicide
                                    Le lieu de l’action
                                    La réalisation du suicide
                                    Aïas et « l’immolateur »
                                    Aïas et son environnement imaginaire
L’épiparodos et le kommos (v. 866-973)
                  La remise en ordre du chœur et l’entrée de Tecmesse
                  La découverte de la mort d’Aïas
                  La préparation de la suite de la pièce
Le quatrième « épisode » (v. 974-1184)
                  Le chœur – Tecmesse - Teucros (v. 974-989)
                  Le chœur – Teucros (v. 990-1041)
                  Le chœur – Teucros – Ménélas (v. 1042-1162)
                                    Les accusations de Ménélas
                                    La plaidoirie de Teucros
                                    La stichomythie
                                    Les deux fables
                  Le chœur – Teucros – Tecmesse et son fils (v. 1163-1184)
Le troisième stasimon (v. 1185-1222)
Exodos (v. 1223-1420)
                  Teucros – Agamemnon – Le chœur – Tecmesse et son fils – Le chœur (v. 1223-1315)
                                    Les menaces d’Agamemnon
                                    La réplique de Teucros
                  Teucros – Agamemnon – Ulysse – Tecmesse et son fils – Le chœur (v. 1315-1373)
                                    Ulysse parvient à se faire entendre
                                    L’argumentation d’Ulysse
                                    La stichomythie
                                    Agamemnon cède
                  Ulysse, Teucros, Tecmesse et son fils, le chœur (1374-1401)
                  Teucros, Tecmesse et son fils, le chœur (1402-1420)
Annexe : le résumé ancien de l’Aïas
Bibliographie
Index
 
L'auteur:
Paul Demont est professeur émérite à Sorbonne Université, où il a dirigé l’Institut de Grec et l’École doctorale « Mondes antiques et médiévaux ». Il a publié La cité grecque archaïque et classique et l’idéal de tranquillité (Les Belles-Lettres, seconde édition en 2009) et de nombreuses autres études, dont, au Livre de Poche, souvent rééditées, une présentation de l’Antigone de Sophocle et, avec Anne Lebeau, une Introduction au théâtre grec antique.

Les contributeurs :

Alphonse Dain, helléniste ; Professeur ; Membre de l'Institut ; Directeur d'études à l'Ecole des hautes études, Paris.

Jean Irigoin, philologue ; Professeur honoraire au Collège de France ; Membre de l'Institut, Académie des inscriptions et belles-lettres (élu en 1981).