Fabula-LhT
ISSN 2100-0689

Procédure de sélection des textes

Fabula-LhT est une revue en open access à comité de lecture.


Chaque texte sélectionné est soumis de manière anonyme à un comité de lecture, conformément au protocole habituel des revues savantes.
 

  • Un texte proposé en varia est évalué anonymement par un·e ou deux membres des comités de Fabula-LhT et éventuellement par un·e chercheur·se externe – mais en tout cas par deux chercheur·se·s ne connaissant pas l'identité de l'auteur ou autrice du texte proposé.
     
  • Une proposition envoyée en guise de réponse à un appel doit consister en deux pages rédigées au moins, une ébauche de plan et une bibliographie indicative. Cette proposition est anonymisée par un·e membre du comité de rédaction et évaluée par plusieurs membres du comité de lecture. Les avis sont collectés par un·e autre membre du comité de rédaction qui en synthétise les propos et établit un préavis, ensuite communiqué aux directeur·rice·s des numéros (l'anonymat des contributeur·rice·s potentiels est toujours préservé à ce stade). Cet·te autre membre arbitre les éventuels désaccords afin de parvenir à un consensus au sujet du futur sommaire et communique les résultats aux personnes ayant soumis une proposition. Les propositions retenues donnent lieu à des articles et leur écriture tire parti de l'expertise scientifique des directeur·rice·s du numéro dans lequel elles s'insèrent.
    Une fois les articles terminés, ceux-ci sont vérifiés par deux membres du comité de rédaction (indépendamment l'un·e de l'autre), qui se réservent le droit de commander une ou deux expertises anonymes supplémentaires aux membres du comité de lecture ou du comité scientifique et si besoin à un·e ou deux chercheur·se·s externes.

Le comité de rédaction est responsable de la publication.


Les articles de Fabula-LhT sont mis en page de manière à pouvoir être facilement cités : chaque paragraphe est indexé par un pied de mouche (¶) suivi d’un numéro pour une citation locale ; un cartouche en fin d’article sert au référencement de l’article lui-même.

La revue bénéficie d’un référencement ISSN, grâce à l’usage des normes internationales valables pour les revues électroniques OAI (Open Archive Initiative).