Fabula, la recherche en littérature (agenda)

Comptes à rebours: la fin du monde e(s)t la fin du film (séminaire Anachronies)

Evénement

Information publiée le mardi 25 septembre 2012 par Frédérique Fleck

Vendredi 11 janvier 2013, Paris, ENS


_blank

Séminaire « Anachronies : textes anciens et théories modernes »

Séminaire transversal DSA - LILA (ENS), en collaboration avec l’Atelier de théorie littéraire de Fabula

 

Lire les actes du séminaire dans l'Atelier de Fabula: Anachronies.

 

 

Séance 4 : Comptes à rebours : la fin du monde e(s)t la fin du film

 

Vendredi 11 janvier 2013, 14h-16h

ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris

amphithéâtre Rataud

 

Coordination : Claire Paulian, Laurent Zimmermann.

Intervenants : Claire Paulian, Peter Szendy, Laurent Zimmermann. 

 

Peter Szendy, philosophe, auteur de nombreux ouvrages, notamment sur la musique, aux éditions de Minuit (Tubes. La philosophie dans le juke-box, 2008,  Sur écoute. Esthétique de l'espionnage, 2007, Membres fantômes. Des corps musiciens, 2002,  Écoute, une histoire de nos oreilles,  2001), présentera l’argument de son livre sur la temporalité du cinéma comme compte à rebours : L'Apocalypse-cinéma. 2012 et autres fins du monde (Capricci 2012).

   Le livre récent de Peter Szendy envisage l’histoire du cinéma comme une histoire de sa fin à chaque fois rejouée. Si la fin est ainsi toujours remise en jeu, si le temps n’est plus envisagé de façon croissante mais comme un compte à rebours, c’est alors la question de l’anachronie qui se pose, puisque le présent se trouve à lire en fonction d’un avenir posé comme déjà connu. La fin du monde et la fin du cinéma inscrite dans chaque film ne peut pas se penser dans la perspective d’un temps linéaire, mais dans une perspective nécessairement différente, que la séance, après l’exposé détaillé de la thèse de l’ouvrage, aura pour but de préciser.
 

Bibliographie :

Szendy, Peter, L'Apocalypse-cinéma. 2012 et autres fins du monde, Nantes, Capricci, 2012, p. 1-24 et 99-104.

Lyotard, Jean-François, Des dispositifs pulsionnels, Paris, Galilée, coll. "Débats", 1994, p. 57-69 ("L'acinéma").

Nancy, Jean-Luc, "Cinéfile et cinémonde", Trafic, n°50, Paris, P.O.L., mai 2004, p. 183-190.

 

NB : La bibliographie est restreinte à dessein pour que les participants puissent prendre connaissance de l’ensemble de ces textes, qui serviront de base commune à la discussion.

***

 

Au programme du séminaire Théorie littéraire et littérature antique organisé parallèlement au séminaire Anachronies: 15 janvier 2013, Lecture des Considérations intempestives (3)

 

illustration: Melancholia, Lars von Trier, 2011.




Dernières annonces d'événements :

Fabrique européenne des traducteurs : lecture publique française // italienne le 2 juin à la Maison de la Poésie (Paris)

Littérature et totalitarisme. Vers une conceptualisation du phénomène

Entre liberté et contrainte: la traduction et la question du choix

Traduire, transposer, transmettre 2. Les études classiques à l’ère numérique

Lire & publier en temps de guerre

Séminaire "Science et littérature", séance 22 avril 2014, Biosémiotique : vivre, signifier, lire

"Chercheurs en chantier" : Doctoral Day on Vladimir Nabokov

Jean de Meun et la culture médiévale : littérature, art, science & société aux derniers siècles du Moyen Âge

Le latin chez les philosophes du XVIIème siècle (Conférence de J.-R. Armogathe)

Séminaire Philoséries “Lost in Philosophy” (printemps 2014)

« La fabrique du grand homme ». La carrière posthume d'Agrippa d'Aubigné

Space, Time and Language in Plutarch's Visions of Greek Culture

Les processus de création au théâtre

Le style de la science

La Première Guerre mondiale et la langue. Approches croisées  

"Vita nova - la vie comme texte"

Jean Giono : le discours du roman & ses figures

L'histoire du concept d'imagination en France (1945-2014)

Les migrations littéraires (Séminaire)

Conférence de Roberto Calasso "La superstition de la société" dans le cadre des "Conférences René Girard"

Formes et dispositions d’écriture dans le théâtre contemporain.Gestes et écritures dans les arts contemporains #2

Création artistique et (in)achèvement

Aspects de la fête dans les années 1920 et 1930

Esthétique de la ruine, poïétique de la destruction. La ruine faite œuvre ou l’œuvre en ruine

Mondes possibles, mondes numériques : enjeux et modalités de l’immersion fictionnelle   

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter