Fabula, la recherche en littérature (agenda)

Comptes à rebours: la fin du monde e(s)t la fin du film (séminaire Anachronies)

Evénement

Information publiée le mardi 25 septembre 2012 par Frédérique Fleck

Vendredi 11 janvier 2013, Paris, ENS


_blank

Séminaire « Anachronies : textes anciens et théories modernes »

Séminaire transversal DSA - LILA (ENS), en collaboration avec l’Atelier de théorie littéraire de Fabula

 

Lire les actes du séminaire dans l'Atelier de Fabula: Anachronies.

 

 

Séance 4 : Comptes à rebours : la fin du monde e(s)t la fin du film

 

Vendredi 11 janvier 2013, 14h-16h

ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris

amphithéâtre Rataud

 

Coordination : Claire Paulian, Laurent Zimmermann.

Intervenants : Claire Paulian, Peter Szendy, Laurent Zimmermann. 

 

Peter Szendy, philosophe, auteur de nombreux ouvrages, notamment sur la musique, aux éditions de Minuit (Tubes. La philosophie dans le juke-box, 2008,  Sur écoute. Esthétique de l'espionnage, 2007, Membres fantômes. Des corps musiciens, 2002,  Écoute, une histoire de nos oreilles,  2001), présentera l’argument de son livre sur la temporalité du cinéma comme compte à rebours : L'Apocalypse-cinéma. 2012 et autres fins du monde (Capricci 2012).

   Le livre récent de Peter Szendy envisage l’histoire du cinéma comme une histoire de sa fin à chaque fois rejouée. Si la fin est ainsi toujours remise en jeu, si le temps n’est plus envisagé de façon croissante mais comme un compte à rebours, c’est alors la question de l’anachronie qui se pose, puisque le présent se trouve à lire en fonction d’un avenir posé comme déjà connu. La fin du monde et la fin du cinéma inscrite dans chaque film ne peut pas se penser dans la perspective d’un temps linéaire, mais dans une perspective nécessairement différente, que la séance, après l’exposé détaillé de la thèse de l’ouvrage, aura pour but de préciser.
 

Bibliographie :

Szendy, Peter, L'Apocalypse-cinéma. 2012 et autres fins du monde, Nantes, Capricci, 2012, p. 1-24 et 99-104.

Lyotard, Jean-François, Des dispositifs pulsionnels, Paris, Galilée, coll. "Débats", 1994, p. 57-69 ("L'acinéma").

Nancy, Jean-Luc, "Cinéfile et cinémonde", Trafic, n°50, Paris, P.O.L., mai 2004, p. 183-190.

 

NB : La bibliographie est restreinte à dessein pour que les participants puissent prendre connaissance de l’ensemble de ces textes, qui serviront de base commune à la discussion.

***

 

Au programme du séminaire Théorie littéraire et littérature antique organisé parallèlement au séminaire Anachronies: 15 janvier 2013, Lecture des Considérations intempestives (3)

 

illustration: Melancholia, Lars von Trier, 2011.




Dernières annonces d'événements :

Littérature et globalisation (séminaire, 3ème séance)

Ecrire après la fin : la logique spectrale à l'époque contemporaine

Pour Cortazar

Face au storytelling : selon quels critères définir la "fiction littéraire” ?

Les langues non-naturelles - Fiction et langues inventées, le cas de J.R.R. Tolkien (Clelia 2014)

Genre & Bande Dessinée

Mamiels pendillans et piel [du] ventre contreval la tierre: le corps féminin dans tous ses états

L'Atelier de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, séance 10 : le modèle musical dans la littérature du XIXe s.

Masques, identité & bande dessinée

Académies et universités en France et en Italie (1500-1800) : coprésence, concurrence(s) et/ou complémentarité ?

La danse de Shiva, Texte d'Auguste Rodin (1913)

Conversation entre onze heure et minuit avec Chloé Delaume au musée Balzac

Vivre par(mi) les écrans aujourdhui. Evolutions e proliférations d'un système complexe

Shakespeare 450

Conférence de L. Bourassa

Mobilité et traces dans l'espace public

Destins croisés : la muse de Méréville et la châtelaine du Marais (conférence Chateaubriand)

Être avec l'animal

Les spectacles populaires (1870-1945) [colloque de Cerisy]

W.G. Sebald: littérature et éthique documentaire (colloque de Cerisy)

L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique, XVe-XXIe siècles

L'imaginaire du sacré

Fabrique européenne des traducteurs : lecture publique française // italienne le 2 juin à la Maison de la Poésie (Paris)

Littérature et totalitarisme. Vers une conceptualisation du phénomène

Entre liberté et contrainte: la traduction et la question du choix

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter