Fabula, la recherche en littérature (agenda)

Usages de Nicolas Bouvier. Pour les cinquante ans de L’Usage du monde

Evénement

Information publiée le mardi 3 septembre 2013 par Alexandre Gefen

Du 10 octobre 2013 au 11 octobre 2013, Musée du Quai Branly et Bibliothèque nationale de France


_blank

Usages de Nicolas Bouvier
Pour les cinquante ans de L’Usage du monde

 

 

PROGRAMME

 

Calendrier :

 

10/10/13 - Musée du Quai Branly (Salle de cinéma)

11/10/13 - Bibliothèque nationale de France (site François-Mitterrand)

 

Direction scientifique :

·      Olivier Bessard-Banquy (professeur à l’université de Bordeaux 3)

·      Alexandre Gefen (chargé de recherche, CNRS- Université Paris-Sorbonne, Centre d’Etude sur la Langue et la Littérature Française)

·      Dominique Rabaté (professeur à l’université Paris 7 Denis Diderot)

 

Organisation  :

·      Ghislain Dibie (Musée du quai Branly)

·      Cristina Ion (Bibliothèque nationale de France)

·      Marlyse Pietri (Editions Zoé – Suisse)

 

 

Présentation du colloque

 

Nicolas Bouvier est passé en quelques années du statut d’écrivain intimiste ou confidentiel à celui de figure majeure de la littérature de voyage et de l’écriture contemporaine. Nombreux sont les auteurs qui, à l’instar d’Emmanuel Carrère ou de Jean Rolin, disent aujourd’hui leur dette à l’égard de ce grand auteur curieux du monde, promenant sur les routes cabossées de l’Europe à l’Asie un regard tendre et narquois, dans un souci de s’affronter à « l’insuffisance centrale de l’âme ». Récemment publiée, sa correspondance avec Thierry Vernet, l’ami peintre, auteur des dessins de L’Usage du monde, montre un écrivain en formation, travaillant avec méthode à partir de notes, d’ébauches de courriers, de textes repris, ou réagencés, pour donner des œuvres riches et denses. Comment relire les textes de l’écrivain genevois à la lumière de cette correspondance ? Quelle sont les ambitions et les enjeux de cette œuvre qui allie l’amour du monde bigarré à la passion de la langue au bénéfice d’un « art de la vie » ? Quel est le point de vue asiatique sur l’œuvre de Nicolas Bouvier ? Comment caractériser la place particulière de Bouvier et de ses livres dans le champ contemporain cinquante ans après son entrée en littérature ? Comment décrire, à l’heure du docufiction, les choix esthétiques si particuliers de L’Usage du monde et la conception si originale de la littérature qui s’y déploie ? Comment comprendre l’essor d’un travail en marge des grands engagements politiques de l’après-guerre et des mouvements esthétiques du nouveau roman ou du structuralisme et ses résonnances dans une littérature mondialisée ?

 

 

Programme des deux journées du colloque

 

Jeudi 10 octobre – Musée du quai Branly – Salle de cinéma

 

09h00 : Accueil des participants et présentation de la journée par Anne Christine Taylor ou Julien Clément, et Ghislain Dibie

 

09h20 : Ouverture des journées – allocution de Dominique Rabaté

 

Thème de la matinée : « Face au monde, face à la littérature » - Modérateur : Dominique Rabaté

 

09h30 : François Laut, historien, écrivain, biographe de Nicolas Bouvier,

« Ecrire en s'en f... »

10h00 : Martine Boyer-Weimann, professeur à l’université de Lyon 2,

« D'autres vies que la sienne : Bouvier entre entomologie et éthologie »

 

*10h30 : Pause café

 

10h45 : Ariane Bayle, maître de conférences à l’université Jean Moulin-Lyon 3,

« La mélancolie de l’anatomiste »

11h15 : Pierre Schoentjes, professeur à l’université de Gand,

« L’entomologie sauvage de Nicolas Bouvier »

11h45 : Débats avec l'auditoire

 

*12h30 : Pause déjeuner

 

14h00 : Reprise des interventions

 

Thème de l'après-midi : « Bouvier à la croisée des styles ».

Modérateur :  Dominique Viart, Université de Lille III,

 

14h00 : Hervé Guyader, enseignant-chercheur,

« Nicolas Bouvier à l'écoute de Mahler et Debussy »

14h30 : Anne-Marie Jaton, profeseur à l’université de Pise,

« Les écritures des Nicolas Bouvier »

15h00 : Liouba Bischoff, enseignant-chercheur, ENS-Lyon,

« Bouvier et Montaigne »

 

 

 

15h30 : Jean-François Guennoc, professeur à l’université de Paris 7,

« Dans le léger décollement entre soi et la pellicule continue du monde, ou le nouvel humanisme des

images chez Nicolas Bouvier »

16h00 : Doris Jakubec, professeur à l’université de Lausanne,

« Entre poésie et prose : où situer l'intention d'écriture de Nicolas Bouvier ? »

16h30 : Débats avec l'auditoire

17h00 : Fin des interventions au MQB

 

18h30 : Soirée d’écrivains à l'Ambassade de Suisse (Paris 7°) Lecture de textes de Nicolas Bouvier par Eliane Bouvier en dialogue avec quatre personnalités littéraires, Paula Jacques, Pascal Dibie, Pierre Pachet, Geneviève Flaven.

 

 

 

* * *

 

Vendredi 11 octobre – Bibliothèque nationale de France – Petit Auditorium

 

09h00 : Accueil des participants

09h15 : Ouverture par Jacqueline Sanson, Directrice générale de la BnF

Thème de la matinée : « Usages de l'Asie » - Modérateur : Olivier Bessard-Banquy

 

9h20 : Introduction de la matinée par Cristina Ion, Chef de service au dépt. Philosophie, histoire, sciences de l’homme

 

09h30 : Florian Forestier, chargé de collection (BnF),

                 « Voyage et errance dans les collections de la BnF »

10h00 : Jacques Lévy, enseignant, traducteur, en poste au Japon, professeur à Meijigakuin

                 « Le fil de la langue, Bouvier et la langue japonaise »

10h30 : Sylvain Cardonnel, enseignant à Université Ryukoku (Kyoto),

                 « Le récit par Nicolas Bouvier du voyage depuis la Suisse jusqu’au Japon à travers ses articles et photographies parus dans des revues japonaises entre 1955 et 1956 »

 

*11h00 : Pause café

 

11h15 : Thierry Maré , enseignant-chercheur, en poste à Tokyo, écrivain,

« L’usage du bout du monde, Bouvier au Japon »

11h45 : Jérôme Roger, professeur à l’université de Bordeaux 3,

« Nicolas Bouvier, Henri Michaux en Asie : de l'essai entre deux mondes »

12h15 : Nathalie Froloff, maître de conférences à l’université de Tours,

                 « L'ombre des nuages : l'Iran millénaire dans L'Usage du Monde »

 

12h45 : Débats avec l'auditoire

 

*13h00 : Pause déjeuner

 

14h30 : Reprise des interventions

Thème de l'après-midi : « Ecrire l'altérité » - Modérateur : Alexandre Gefen

 

14h30 : Stéphane Pétermann, enseignant-chercheur à l’université de Lausanne, coresponsable de la publication de la correspondance Bouvier-Vernet chez Zoé,

« Bouvier épistolier, dans la fabrique de l’œuvre »

15h00 : Marc Kober, maître de conférences à l’université de Paris 13,

« L’altérité chez Nicolas Bouvier (de l’arrachement à l’attachement) »

15h30 : Laurent Demanze, maître de conférences à l’ENS Lyon,

« Portrait de l’écrivain en colporteur »

16h00 : Jean-Yves Pouilloux, professeur à l’université de Pau,

« La jubilation du regard »

 

16h30 : Débats avec l'auditoire

17h00 : Conclusions et fin des journées.

17h30 : Projection du film Le hibou et la baleine. – Film réalisé par Patricia Plattner (56’ minutes).


Responsable : Alexandre Gefen

Document joint : http://www.fabula.org/actualites/documents/58340_2.pdf



Dernières annonces d'événements :

Littérature et globalisation (séminaire, 3ème séance)

Ecrire après la fin : la logique spectrale à l'époque contemporaine

Pour Cortazar

Face au storytelling : selon quels critères définir la "fiction littéraire” ?

Les langues non-naturelles - Fiction et langues inventées, le cas de J.R.R. Tolkien (Clelia 2014)

Genre & Bande Dessinée

Mamiels pendillans et piel [du] ventre contreval la tierre: le corps féminin dans tous ses états

L'Atelier de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, séance 10 : le modèle musical dans la littérature du XIXe s.

Masques, identité & bande dessinée

Académies et universités en France et en Italie (1500-1800) : coprésence, concurrence(s) et/ou complémentarité ?

La danse de Shiva, Texte d'Auguste Rodin (1913)

Conversation entre onze heure et minuit avec Chloé Delaume au musée Balzac

Vivre par(mi) les écrans aujourdhui. Evolutions e proliférations d'un système complexe

Shakespeare 450

Conférence de L. Bourassa

Mobilité et traces dans l'espace public

Destins croisés : la muse de Méréville et la châtelaine du Marais (conférence Chateaubriand)

Être avec l'animal

Les spectacles populaires (1870-1945) [colloque de Cerisy]

W.G. Sebald: littérature et éthique documentaire (colloque de Cerisy)

L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique, XVe-XXIe siècles

L'imaginaire du sacré

Fabrique européenne des traducteurs : lecture publique française // italienne le 2 juin à la Maison de la Poésie (Paris)

Littérature et totalitarisme. Vers une conceptualisation du phénomène

Entre liberté et contrainte: la traduction et la question du choix

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter