Fabula, la recherche en littérature (agenda)

Tragique et comique liés dans le théâtre, de l’Antiquité à nos jours

Evénement

Information publiée le vendredi 30 mars 2012 par Marc Escola (source : Hélène Hôte)

Du 12 avril 2012 au 13 avril 2012, Maison de l'Université, Mont-Saint-Aignan

Colloque international organisé par l’Université de Rouen (ERIAC et CÉRÉdI),

avec le soutien du CRES-LECEMO (Sorbonne Nouvelle).

12 & 13 avril 2012, Maison de l’Université, Mont-Saint-Aignan

 

Organisation : Mila Torres (ERIAC) et Ariane Ferry (CÉRÉdI)

Langues du colloque : français et espagnol

Contacts : mila_torres@yahoo.fr et arianeferry@orange.fr

 

À l’origine de ce colloque, il y a un texte, l’Arte Nuevo de Lope de Vega (1609), relu, commenté et interrogé dans le cadre d’une journée du Séminaire « Poétique des auteurs par eux-mêmes » (CÉRÉdI) consacrée aux poétiques des dramaturges européens du XVIIe siècle. À la même époque (2009), s’est tenu un colloque sur la question à Florence, sous la direction de Maria Grazia Profeti, dans lequel Fausta Antonucci a consacré une brillante plénière à la Poétique du dramaturge madrilène, en particulier sur les aspects qui nous intéressent ici. L’une des propositions dramaturgiques essentielles du Fénix, "lo trágico y lo cómico mezclado", pouvait constituer un nouveau champ d’interrogation pour le SET (Séminaire d’études théâtrales) qui avait précédemment étudié le Spectacle tragique, mais aussi pour les deux centres de recherche qui se sont associés pour organiser ce colloque dédié à la question des liaisons, du mixage, du mélange du comique et du tragique dans le théâtre de l’Antiquité à aujourd’hui.

Ce colloque interdisciplinaire réunira des hispanistes et des spécialistes de Littérature comparée, des hellénistes, des latinistes, des anglicistes, des germanistes, parmi d’autres disciplines éventuelles. Il s’agira, pour tous les chercheurs qui ont rejoint le projet, d’examiner ensemble les origines, les enjeux, les actualisations, la réception et les conséquences en termes d’écriture et de pratique théâtrale de cette proposition dramaturgique. La liaison du tragique au comique est un pilier de la nouvelle conception du théâtre (la Comedia Nueva) proposée par Lope, mais elle fait aussi écho à la représentation bipolaire de l’expérience humaine qui, dès l’Antiquité, s’est affirmée dans la symbolique des deux masques contraires. On la retrouve dans le théâtre anglais et aussi dans le théâtre français du début du XVIIe siècle, avant que l’on n’aille vers une épuration des genres. La tension, à l’intérieur des oeuvres, entre tragique et comique, tragique et grotesque, traverse l’histoire du théâtre jusqu’au théâtre contemporain : elle a sollicité l’attention des théoriciens comme des praticiens, des dramaturges comme de leurs traducteurs.

Les approches suivantes seront privilégiées :

 On pourra étudier comment, dans une même pièce, les deux sous-genres dramatiques, s’articulent entre eux, s’opposent ou se juxtaposent, et repérer les difficultés de mise en scène ou de cohérence esthétique que cela peut poser à celui qui envisage la liaison du texte et de la représentation scénique, qu’il soit metteur en scène, acteur ou critique.

 On pourra également étudier la tragicomédie proprement dite (à travers l’étude de pièces précises) mais aussi les textes théoriques envisageant les défauts ou vertus de ce genre.

 On pourra prendre en compte des réécritures burlesques de certains textes tragiques ou graves, et des réécritures qui feraient le parcours inverse.

 On pourra enfin considérer la réception d’oeuvres théâtrales relevant de cette esthétique du mélange hors de leur aire de production ou à diverses époques pour envisager comment cette esthétique a pu être discutée en traversant les frontières et l’histoire.

On privilégiera au cours des études proposées une orientation tournée vers la scène et prenant en compte le corps du personnage et de l’acteur, les gestes et mouvements scéniques, les effets spectaculaires, prévus ou suggérés par le dramaturge – orientation qui correspond à la vocation du SET.

 

Programme :

Jeudi 12 avril

Matinée : Maison de l’Université, Salle de Conférences

9h15 : Ouverture du colloque par Miguel Olmos (Directeur de l’ERIAC)

Introduction par Mila Torres et Ariane Ferry

Mila Torres : présentation générale

Ariane Ferry (Université de Rouen, CÉRÉdI): « Faciam ut commixta sit

tragico-comoedia » (Plaute, Amphitruo) : quelques repères dans l’histoire des

interprétations d’un jeu de mots devenu l’emblème d’une esthétique théâtrale

du mélange »

 

Présidents de séance : Miguel Olmos (Directeur de l’ERIAC) et Marc Martinez

(Directeur adjoint de l’ERIAC)

 

9h45 : Clara Auvray-Assayas (Université de Rouen), « Le mélange des genres ou

comment les Romains pensent leur identité littéraire »

 

10h10 : Elisabeth Lalou (Université de Rouen) : « Le théâtre médiéval, le tragique et

le comique : réflexions sur l’évolution des genres »

 

10h35 : Discussion et pause

 

Président de séance : Christophe Couderc

 

11h10 : Sofia Moncó Taracena (Université de Rouen, ERIAC): « El ‘arte nuevo’ de

hacer trygoidía »

 

11h35 : Philippe Brunet (Université de Rouen), « Le satyre, par delà tragédie et

comédie ». Présentation d’un extrait des Bacchantes d’Euripide par Fantine Cavé-

Radet et Daniel Rasson.

 

14h30 : Amphithéâtre Axelrad : « Surprise théâtrale »

par El Corral del Sol: troupe du Département d’Etudes Romanes; mise en scène :

Mila Torres.

 

Après-midi : Maison de L’Université, Salle divisible Nord

Présidente de séance : Marcella Trambaioli

 

15h15 : Manuel Angel Candelas Colodrón (Université de Vigo, Espagne), « El castigo

sin venganza: tragedia y política »

 

15h40 : Odile Lasserre-Dempure (Université de Toulon), « Effacer la frontière : jeux

tragi-comiques sur la confusion des genres dans le théâtre du Siècle d’Or »

 

16h05 : Juan-Carlos Garrot Zambrana (Université de Tours, Centre d’Études

Supérieures de la Renaissance, « Efectos cómicos y patéticos en Calderón: El Tuzaní

de la Alpujarra »

 

16h30 : Discussion et pause

Président de séance : Germán Vega

 

17h : Luciano García Lorenzo (Consejo Superior de Investigaciones Científicas

(CSIC), Madrid, Espagne), « De lo sublime a lo vulgar : ‘…que aquesta variedad

deleita mucho’ »

 

17h25 : Christophe Couderc (Paris Ouest Nanterre La Défense, Études Romanes),

« ‘No es ahora tiempo de risa’ : l’élément comique dans El médico de su honra de

Calderón de la Barca. »

 

17h50 : Marcella Trambaioli (Université du Piamonte, Italie), « Lo trágico y lo cómico

mezclado» en Il pastor fido de Gianbattista Guarini y en sus reescrituras españolas ».

 

18h15 : Discussion

 

 

Vendredi 13 avril

 

Matinée : Maison de L’Université, Salle divisible Nord

Président de séance : Luciano García Lorenzo

 

9h30 : Germán Vega (Universié de Valladolid), « Las metamorfosis de don Domingo de Don Blas : la extraña mixtura de lo trágico y lo cómico en Ruiz de Alarcón »

 

9h55 : Milagros Torres (Université de Rouen, ERIAC), « Don Juan: Tirso, Molière, Mozart,

tragicomédie d’un mythe glissant »

 

10h20 : Marc Martinez (Université de Rouen, ERIAC), « Jeu comique et jeu tragique : une

nouvelle esthétique de l’art du comédien sur la scène anglaise du XVIIIe siècle »

 

10h45 : Discussion et pause

Président de séance : Manuel Angel Candelas Colodrón

 

11h10 : Jean-Marie Winkler (Université de Rouen), « La drôlerie d’OEdipe : le cas des comédiens italiens »

 

11h35 : Carmen Luna (Universidad de Vigo, Espagne), « De lo cómico a lo trágico en el sainete rioplatense »

 

12h00 : Discussion

 

Après-midi : Maison de L’Université, Salle divisible Nord

Présidente de séance : Florence Naugrette (Directrice adjointe du CÉRÉdI)

 

14h30 : Sarah Brun (Université de Rouen, CÉRÉdI), « La farce à l’épreuve du tragique au XXe siècle »

 

14h55 : Marianne Bouchardon (Université de Rouen, CÉRÉdI), « Réversibilités beckettiennes »

 

15h20 : Discussion et pause

Présidentes de séance : Ariane Ferry et Mila Torres

 

16h15 : Giorgia Bongiorno (Université de Rouen, ERIAC), « L’Alcesti di Samuele d’Alberto

Savinio. La scène comique d’une tragédie impossible »

 

16h40 : Dorine Bertrand, « Le tragique et le comique dans le théâtre de l’exil : analyse de Fando y Lis (1956), de Fernando Arrabal »

 

17h05 : Mireille Losco-Lena (Université de Lyon 2) : « Pour une poétique de la complexité dans le théâtre contemporain »

 

17h30 : Discussion et conclusions

 

Programme à télécharger à l'adresse suivante : http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/main/?tragique-et-comique-lies-dans-le.html


Responsable : Mila Torres (ERIAC) et Ariane Ferry (CÉRÉdI)

Url de référence :
http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/main/?tragique-et-comique-lies-dans-le.html

Adresse : Rue Lavoisier76130 Mont-Saint-Aignan



Dernières annonces d'événements :

Vivre par(mi) les écrans aujourdhui. Evolutions e proliférations d'un système complexe

Conférence de Lucie BOURASSA 

Mobilité et traces dans l'espace public

Destins croisés : la muse de Méréville et la châtelaine du Marais (conférence Chateaubriand)

Être avec l'animal

Les spectacles populaires (1870-1945) [colloque de Cerisy]

W.G. Sebald: littérature et éthique documentaire (colloque de Cerisy)

L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique, XVe-XXIe siècles

L'imaginaire du sacré

Fabrique européenne des traducteurs : lecture publique française // italienne le 2 juin à la Maison de la Poésie (Paris)

Littérature et totalitarisme. Vers une conceptualisation du phénomène

Entre liberté et contrainte: la traduction et la question du choix

Traduire, transposer, transmettre 2. Les études classiques à l’ère numérique

Lire & publier en temps de guerre

Séminaire "Science et littérature", séance 22 avril 2014, Biosémiotique : vivre, signifier, lire

"Chercheurs en chantier" : Doctoral Day on Vladimir Nabokov

Jean de Meun et la culture médiévale : littérature, art, science & société aux derniers siècles du Moyen Âge

Le latin chez les philosophes du XVIIème siècle (Conférence de J.-R. Armogathe)

Séminaire Philoséries “Lost in Philosophy” (printemps 2014)

« La fabrique du grand homme ». La carrière posthume d'Agrippa d'Aubigné

Space, Time and Language in Plutarch's Visions of Greek Culture

Les processus de création au théâtre

Le style de la science

La Première Guerre mondiale et la langue. Approches croisées  

"Vita nova - la vie comme texte"

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter