Fabula, la recherche en littérature (appels)

Philosophie et Littérature

Appel à contribution

Information publiée le mercredi 18 mars 2009 par Florian Pennanech (source : Sébastian Hüsch)

Date limite : 15 septembre 2009

COLLOQUE INTERNATIONAL et PLURIDISCIPLINAIRE
organisé par l'Université de Pau & des Pays de l'Adour
11 et 12 Mars 2010


PHILOSOPHIE ET LITTERATURE

Le rapport entre la philosophie et la littérature est caractérisé par une certaine tension et ce depuis l'Antiquité. Ainsi, chez Platon, le poète apparaît presque comme « l'Autre » du philosophe, représentant l'émotion et non pas la raison, l'inspiration et non pas le savoir ; raison suffisante pour que Platon veuille bannir ces « menteurs » de poètes de sa république idéale. La peur du poète peut être retrouvée également chez Kant qui aurait dit qu'il lui fallait lire Rousseau plusieurs fois afin de pouvoir accéder à l'« essence » de sa pensée sans être distrait par son esthétique ou encore dans les réserves qu'émet Adorno quant au style littéraire kierkegaardien. Il semblerait que ce soient souvent les philosophes qui manifestent une certaine frilosité concernant la transgression des frontières entre ces deux disciplines, une gêne implicite, presque une mauvaise conscience de dépendre, tout comme la littérature, de la textualité du texte.

Si la philosophie se flatte de représenter le savoir et la raison, facultés supérieures à l'inspiration et à l'émotion, force est de constater que cette franche dichotomie, fragile et discutable dès le début, est difficile à maintenir, notamment depuis la fin du XVIIIe  siècle quand le rapport entre philosophie et littérature prend un nouveau tournant qui se manifeste par l'émergence, en Europe, de  nouvelles formes d'écriture, défiant la philosophie traditionnelle et s'emparant de thématiques auparavant réservées à la seule philosophie. C'est le cas du projet de Friedrich Schlegel d'une Transzendentalpoesie, d'une « poésie transcendentale » conçue comme  une sorte de philosophie allégorique et autoréflexive ayant pour objectif de transcender la philosophie pour que celle-ci puisse se  poursuivre au-delà d'elle-même ; autrement dit : selon Schlegel, c'est désormais la poésie qui accomplit la mission d'une philosophie tenue en échec par les bornes du langage.

La revalorisation épistémologique de la littérature que l'on peut observer depuis l'époque des Lumières s'explique notamment par la  crise de la philosophie rationaliste dans le sillage du tournant subjectiviste kantien: la contingence de la connaissance humaine ouvre  la voie à une pensée philosophique littéraire qui, de par son ambiguïté, devient le reflet de l'incertitude épistémologique de la  modernité. L'hégémonie de la philosophie est mise en question, les frontières entre philosophie et littérature s'estompent. Qu'en est-il désormais du rapport d'altérité censé caractériser les relations entre philosophie et littérature ? Comment tenir compte de la littérarité de la philosophie ? Comment tenir compte du contenu philosophique de la littérature ? Est-ce la philosophie ou la littérature qui est plus à même d'aborder des questions épistémologiques, esthétiques, métaphysiques ou encore éthiques ? Questions implicitement ou explicitement thématisées notamment par nombre de philosophes, d'écrivains et de théoriciens littéraires.

Ce colloque vise ainsi à élucider le rapport ambivalent entre la philosophie et la littérature, entre altérité et parenté tel qu'il se  présente entre la fin du XVIIIe et ce début du XXIe siècle à travers des perspectives différentes. Plusieurs axes de réflexion peuvent être envisagés, tels que :

- la philosophie dans la littérature
- la littérature dans la philosophie
- les formes littéraires de la philosophie
- la littérature et l'éthique
- la rhétorique de la philosophie
- la textualité de la philosophie

Toute approche interdisciplinaire et transversale sera particulièrement appréciée.


Les propositions de communication (titre et résumé d'environ 300 mots) sont à adresser à Sébastian Hüsch avant le 15 septembre 2009 à l'adresse suivante :
sebastian.husch@univ-pau.fr.
Les communications se feront en français ou en anglais.
Une publication écrite des communications est prévue après acceptation par le comité de rédaction.

Comité scientifique : P. Christian Manso,  Sébastian Hüsch

Adresse :   Laboratoire de recherche en Langues, Littératures et Civilisations de l'Arc Atlantique (LLCAA/EA 1925) U.F.R. Lettres  Av. du Doyen Poplawski     B.P 1160 - 64013 PAU  Université Cedex

Téléphone : +33 (0) 5  59 40 73 78           Fax : +33 (0) 5  59 40 73 29 e-mail : arc.atlantique@univ-pau.fr


Responsable : Laboratoire LLCAA

Adresse : Université de Pau LLCAA UFR Lettres Av. du Doyen Poplawski B.P. 1160 64013 Pau Cedex



Dernières annonces d'appels à contribution :

Identidades inestables. Avatares y evoluciones de la subjetividad en las narrativas ibéricas actuales  

Le cinéma de Jim Jarmusch

Le théâtre In-Yer-Face aujourd’hui : bilans et perspectives

Figures et figurations de l'érotisme dans la poésie contemporaine (projet d'ouvrage collectif)

La France en guerre (revue Lublin Studies in Modern Languages and Literatures)    

Les territoires du cinéma - cinéma et numérique

Le corps des émotions. À propos de la performativité des émotions dans l’histoire

De l’écrit à la scène

Autour des formes implicites: (1) argumentation et rhétorique, (2) pathologie, acquisition et didactique, (3) traductologie et linguistique contrastive 

Performing Grief - International Conference

Aux sources de la tradition narrative arabe. Les frontières du littéraire et le rôle des genres religieux, biographiques et historiographiques (VIIe-Xe siècles ap. J-C)

Capture d'écran

Luc Bérimont, la poésie en partage

Colloque du centenaire Emmanuel Roblès (2e appel)

Maîtres, précepteurs et pédagogues. Figures de l’enseignant dans la littérature italienne

Shakespeare à l'écran dans le monde francophone

Imaginaires de la ponctuation. Ordre et inquiétude du discours

Text/ures : les objets livres, du papier au numérique

Mobilités dans le fantastique et la science-fiction (XIX-XXIe siècles): quête et enquête(s)

Formes du texte latin au Moyen Âge & à la Renaissance

Humoresques, n° 41: Rire et bêtise

Les circulations musicales et théâtrales en Europe, vers 1750– 1815 / Musical and theatrical circulations in Europe, ca. 1750–ca. 1815  

Errances, égarements, erreurs, hérésies au XVIIe siècle

Manipulation et Propagande

Masculin-féminin (Mélusine n°XXXVI)

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter