Fabula, la recherche en littérature (actu)

Mélusine, XXXII, 2012 : "A belles mains"

Parution revue

Information publiée le jeudi 15 mars 2012 par Matthieu Vernet (source : BEHAR)



_blank

Mélusine XXXII, 2012 : "A belles mains"

Numéro dirigé par Andrea Oberhuber

338 p.

Présentation de l'éditeur :

Genre hybride par excellence, espace d’innovation et d’expérimentation moyennant deux pratiques distinctes au moins, le livre dit surréaliste et le livre d’artiste contemporain constituent, chacun à leur manière, un véritable changement de paradigme dans la pratique du livre illustré chère au xix e siècle. L’un et l’autre accueillent le texte et l’image, font dialoguer – par collision ou collusion – deux modes de représentation. Ils supposent, de ce fait, un nouveau type de lecteur métamorphosé en lisant-regardant. D’autre part, le livre objet est perçu comme un objet d’investigation de regards croisés : entre l’écrivain et l’artiste, entre les mots et les images, entre le livre et le lecteur .
La rencontre avec l’autre créateur, avec l’autre en soi, pose une série de questions abordées ici de différents points de vue. Comment s’effectue le partage de l’espace (de la page , de la double page, du livre) ? Comment imposer sa voix, sa vision tout en respectant les limites et les seuils afin de ne pas trop empiéter sur l’autre terrain ? Quels rapports la collaboration suscite-t-elle chez créateurs ? À quel régime iconotextuel obéissent ces livres qui naissent sous la plume des auteurs et à travers l’oeil des artistes visuels  ? Dans la foulée de ces interrogations, quelle attitude le lecteur devra-t-il adopter face à ces livres qui se présentent à lui comme des objets reconfigurés ?

Contributions de : Elza ADAMOW ICZ, Marc AUFRAISE, Marcella Biserni, Eddie Breuil, Georgiana Colvile, Doris Eibl, Constanze Fritzsch, Marc Kober, Caroline Lebrec, Jacques Leenhardt, Sophie Lemaître, Sergio Lima, Raluca Lupu-Onet, Danièle Méaux, Emmanuelle Pelard, Michel Pierssens, Virginie Pouzet-Duzer, Annie Richard, Julien Schuh et Alexander Streitberger.
Variété par : Delphine Bière, Petrişor Militaru, Richard Spiteri.
Documents inédits sur André Breton, Nicolas Calas, René Crevel, Maurice Fourré, présentés par : Bruno Duval, Dimitri Kravvaris et Stephen Steele.


Url de référence :
http://melusine.univ-paris3.fr/melusine.html#ancre1

Adresse : 1 rue Louis Le Vau78000 Versaillese



Derniers ouvrages parus :

R. Rolland, S. Zweig, Correspondance 1910-1919

C. Dubeau, La lettre et la mère: roman familial et écriture de la passion chez Suzanne Necker et Germaine de Staël

S. Bouissou, Jean-Philippe Rameau

R. Markovits, Civiliser l'Europe. Politiques du théâtre français au XVIIIe siècle

V. Woolf, Essais, romans

C. Malaparte, Italie barbare

D. McCullough, Le voyage à Paris. Les Américains à l'école de la France, 1830-1900

Ph. Granarolo, Nietzsche : cinq scénarios pour le futur

L. Albertazzi, Qu'est-ce que l'œuvre aujourd'hui ? Du théâtre à l’architecture

P. Sardin, Beckett, l'ouverture de Godot

S. Zweig, Volpone

G. Agamben, Pilate et Jésus

J. Tauchnitz, La Créolité dans le contexte international et postcolonial du métissage et de l'hybridité - De la mangrove au rhizome

R. Yala, Mythes et histoire dans Le Feu des Origines d'Emmanuel Dongala

V. Faranton et M. Mazoyer (dir.), Homère et l'Anatolie 2

P. Dardot, Chr. Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle  

P. Levi, La zone grise

D. Sibony, Fantasmes d'artistes

F. De Poli, Un Maître caché. Étude du leopardisme de Montale

B. Chikhi & A. Douaire-Banny (dir.), Kateb Yacine, au cœur d'une histoire polygonale

C. Renard (dir.) Wang Bing

Théophile Gautier, Ménagerie intime, La Nature chez elle, Feuilletons divers (1833-1837)

F. Vallotton, Les batailles du livre. L'édition romande, de l'âge d'or à l'ère numérique

F. Tinguely, Le Voyageur aux mille tours. Les ruses de l’écriture du monde à la Renaissance

B. Bonhomme & Tr. Hordé (dir.), Jude Stéfan, le festoyant français

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter