Fabula, la recherche en littérature (appels)

Maurice Blanchot et la Philosophie

Appel à contribution

Information publiée le jeudi 30 août 2007 par Alexandre Gefen (source : Eric Hoppenot)

Date limite : 15 janvier 2008

2d COLLOQUE INTERNATIONAL MAURICEBLANCHOT A L'UNIVERSITE PARIS 10

MAURICE BLANCHOT ET LA PHILOSOPHIE

Organisateurs : Eric Hoppenot (Université Paris IV- IUFM de Paris) & Alain Milon (Université Paris 10).

Lieu : Université Paris 10 Nanterre.


Dates : du 13 au 15 mai 2008.

Partenaires : Université Paris 10 & Société Internationale de Recherche Emmanuel Levinas (SIREL).

Ce colloque s'inscrit dans la continuité de ceux eurent lieu à Nanterre « Image et imaginaire dans l'oeuvre de Maurice Blanchot » (avril 2007) et à l'UNESCO : « Levinas-Blanchot : penser la différence » (novembre 2006).
Dans « Notre compagne clandestine » écrit en hommage à son ami Levinas, Blanchot montre que notre époque est à la fois celle de la fin de la philosophie et celle où la parole philosophique n'a jamais été aussi prolixe.
La seule biographie de Blanchot, justifierait un tel colloque : ses études philosophiques entreprises à Strasbourg, et clôturées en 1930, par un mémoire portant sur « La conception du dogmatisme chez les sceptiques ». Etudes auxquelles il faut ajouter l'intérêt de Blanchot pour certaines philosophies, particulièrement celle de Levinas et de la philosophie allemande (notamment, Hegel, Nietzsche et Heidegger), intérêt dont il témoignera par diverses études.
De même, interroge-t-il, commente-t-il plus ou moins longuement, d'autres philosophies majeures, de Marx à Lyotard en passant par Kierkegaard, Bergson, Simone Weil, Foucault, Sartre, la philosophie juive, etc. Mais la philosophie est également pour Blanchot un autre nom pour désigner l'amitié, comme dans ses rencontres avec Laporte, Levinas, Bataille, Derrida, Foucault, Nancy, eux-mêmes lecteurs assidus de l'oeuvre de Blanchot.
Au-delà de la rencontre avec de nombreux noms propres de la philosophie, l'on doit adjoindre des questionnements philosophiques qui ne cessent de traverser, de travailler la pensée de Blanchot (le langage, la mort, le refus de l'ontologie et le primat de l'éthique, le politique, l'Histoire, etc.), ce premier colloque sur Blanchot et la philosophie, privilégiera les thèmes suivants : .l'Ethique, le Temps, le Neutre, le Livre..
Il s'agira d'analyser la manière dont Blanchot interprète tel ou tel philosophe ou système philosophique, mais aussi d'exposer les divergences affirmées et assumées par Blanchot, et ainsi de faire apparaître la singularité de sa propre réflexion philosophique. Dans le cadre des thèmes retenus pour ce colloque, on pourra également questionner la lecture que certains philosophes (Levinas, Derrida, Nancy, Foucault, Deleuze…) proposent de l'oeuvre de Blanchot.


Les organisateurs privilégieront les propositions qui s'attacheront à une problématique clairement circonscrite et à l'exposition d'un point précis de la pensée de Blanchot.

Pour les intervenants :
envoyez un résumé d'une quinzaine de lignes, accompagné de vos coordonnées personnelles et d'une brève bio-bibliographie, à Eric.Hoppenot@paris.iufm.fr et à Alain.Milon@u-paris10.fr avant le 15 janvier 2008..



Les communications dureront au plus 30 minutes.


Les actes du colloque seront publiés en 2009 par les Presses Universitaires de Paris 10 et les éditions Complicités dans la collection « Compagnie de Maurice Blanchot ».


Sauf exception, l'organisation ne peut prendre en charge les frais occasionnés (hormis les repas de midi, offerts aux intervenants).

Pour les informations pratiques : http://www.mauriceblanchot.net/blog/


Responsable : Eric Hoppenot & Alain Milon

Url de référence :
http://www.mauriceblanchot.net/blog/

Adresse : Eric Hoppenot IUFM de Paris 10, rue Molitor 75016 Paris



Dernières annonces d'appels à contribution :

Identidades inestables. Avatares y evoluciones de la subjetividad en las narrativas ibéricas actuales  

Le cinéma de Jim Jarmusch

Le théâtre In-Yer-Face aujourd’hui : bilans et perspectives

Figures et figurations de l'érotisme dans la poésie contemporaine (projet d'ouvrage collectif)

La France en guerre (revue Lublin Studies in Modern Languages and Literatures)    

Les territoires du cinéma - cinéma et numérique

Le corps des émotions. À propos de la performativité des émotions dans l’histoire

De l’écrit à la scène

Autour des formes implicites: (1) argumentation et rhétorique, (2) pathologie, acquisition et didactique, (3) traductologie et linguistique contrastive 

Performing Grief - International Conference

Aux sources de la tradition narrative arabe. Les frontières du littéraire et le rôle des genres religieux, biographiques et historiographiques (VIIe-Xe siècles ap. J-C)

Capture d'écran

Luc Bérimont, la poésie en partage

Colloque du centenaire Emmanuel Roblès (2e appel)

Maîtres, précepteurs et pédagogues. Figures de l’enseignant dans la littérature italienne

Shakespeare à l'écran dans le monde francophone

Imaginaires de la ponctuation. Ordre et inquiétude du discours

Text/ures : les objets livres, du papier au numérique

Mobilités dans le fantastique et la science-fiction (XIX-XXIe siècles): quête et enquête(s)

Formes du texte latin au Moyen Âge & à la Renaissance

Humoresques, n° 41: Rire et bêtise

Les circulations musicales et théâtrales en Europe, vers 1750– 1815 / Musical and theatrical circulations in Europe, ca. 1750–ca. 1815  

Errances, égarements, erreurs, hérésies au XVIIe siècle

Manipulation et Propagande

Masculin-féminin (Mélusine n°XXXVI)

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter