Fabula, la recherche en littérature (actu)

L. Jurgenson & A. Prstojevic (dir), Des témoins aux héritiers. L'écriture de la Shoah et la culture européenne

Parution livre (collectif)

Information publiée le jeudi 27 juin 2013 par Perrine Coudurier (source : Patricia Ferté)



_blank

Référence bibliographique : L. Jurgenson & A. Prstojevic (dir), Des témoins aux héritiers. L'écriture de la Shoah et la culture européenne , Pétra, collection "Usages de la mémoire", 2014. EAN13 : 9782847430554.


Des témoins aux héritiers. L'écriture de la Shoah et la culture européenne

Sous la direction de Luba Jurgenson & Alexandre Prstojevic

Paris : éditions Pétra, coll. "Usages de la mémoire", 2013.

EAN 9782847430554

390p.

Prix 29EUR

Présentation de l'éditeur :

Ce recueil regroupant les contributions de seize chercheurs est une tentative de penser l’écriture de la Shoah dans son historicité, à la fois comme événement objectivement survenu dans le passé, expérience personnelle de celui qui y a pris part, récit que la science en fait et mémoire qui modèle la culture dans laquelle cette transmission s’inscrit. L’axe principal d’interrogation est celui du rapport entre l’événement survenu, sa mise en récit (historiographique, testimoniale, littéraire) et la culture. À partir des oeuvres portant sur l’extermination des Juifs d’Europe perpétrée pendant la Seconde Guerre mondiale, des spécialistes venant d’horizons divers – historiographie, littérature, mais aussi sociologie, esthétique, philosophie, histoire de l’art – tentent de saisir dans un dialogue interdisciplinaire la logique des rapports complexes entre plusieurs formes de connaissance et de transmission de la Shoah. Il s’agit ici de rendre compte non plus des conditions qui ont rendu possible un tel événement, mais de la manière dont il est vécu, puis narrativisé, ainsi que du cadre même de son émergence. Comment une expérience historique (celle du témoin, du survivant) aboutit-elle à une connaissance partagée par tous ? Quelle en est la « gestion » symbolique pratiquée par nos institutions ? Enfin, comment une expérience historique devient-elle, pour le lecteur aussi une expérience artistique ? Quand et comment s’opère le passage du dire testimonial à un récit clairement formé à partir d’un projet poétique ? Quelles conséquences ce passage a pour la connaissance de la Shoah ? Enfin, peut-on parler d’une poétique des récits de la Shoah ?

Sommaire

Avant-propos (L. Jurgenson et A. Prstojevic)

 

Partie I –Question de méthodologie

I. La question de la périodisation (A. Prstojevic)

II. La génération d’après au risque de l’écriture (A. Dayan Rosenman)

III. Approches critiques à propos de trois notions fortes des études sur le témoignage (Ph. Mesnard)

IV. Pour une nouvelle poétique de la véhémence : Le Sang du ciel de Piotr Rawicz (M. Rinn)

 

Partie II – Histoire, témoignage, écriture

I. Les pogroms en Galicie, 1941 : des pages blanches de l’histoire à une histoire en pointillés ? (D. Bechtel)

II. L’histoire du XXe siècle au risque du relativisme (F. Rousseau)

III. D’une épingle à cheveux retrouvée : la renaissance du dialogue sur la Shoah entre fiction et histoire dans la Hongrie des

années 1970 (Cl. Royer)

 

Partie III – Expérience, culture et transmission

I. Entre témoin et héritier : une certaine inquiétude (R. Robin)

II. La littérature e(s)t le lien (R. Ertel)

 

Partie IV – Enjeux théoriques

I. Du témoignage à l’âge de la fiction (P. Ouellet)

II. Le témoignage face à l’histoire littéraire : transformations esthétiques et critiques (F. Louwagie)

III. La temporalité mélancolique (R. Waintrater)

IV. Le présent du témoignage (L. Jurgenson)

 

Dossier : Les Bienveillantes de Jonathan Littell

I. L’irrésistible ascension du héros nazi (une brève histoire du romanesque de l’extermination (Ch. Lacoste)

II. La performance du bourreau : Comment lire Les Bienveillantes ? (S. R. Suleiman)

III. Les « bourreaux » en héritage. Remarques sur le témoin et l’héritier à propos des Bienveillantes (C. Coquio)

 

Résumés et présentation des auteurs


Responsable : Patricia Ferté

Url de référence :
http://www.editionspetra.fr

Adresse : Éditions Pétra - 12 rue de la Réunion - 75020 Paris



Derniers ouvrages parus :

R. Yala, Mythes et histoire dans Le Feu des Origines d'Emmanuel Dongala

V. Faranton et M. Mazoyer (dir.), Homère et l'Anatolie 2

P. Dardot, Chr. Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle  

P. Levi, La zone grise

D. Sibony, Fantasmes d'artistes

F. De Poli, Un Maître caché. Étude du leopardisme de Montale

B. Chikhi & A. Douaire-Banny (dir.), Kateb Yacine, au cœur d'une histoire polygonale

C. Renard (dir.) Wang Bing

Théophile Gautier, Ménagerie intime, La Nature chez elle, Feuilletons divers (1833-1837)

F. Vallotton, Les batailles du livre. L'édition romande, de l'âge d'or à l'ère numérique

F. Tinguely, Le Voyageur aux mille tours. Les ruses de l’écriture du monde à la Renaissance

B. Bonhomme & Tr. Hordé (dir.), Jude Stéfan, le festoyant français

H. Haberl & A.-M. Pailhès, Jardins d’Allemagne. Transferts, théories, imaginaires

I. Jablonka (dir.), L'Enfant-Shoah

N. de Cues, Le "Pouvoir-est" (1460), nouv. trad.

A. Jenni (dir:), Le Monde au XXIIe siècle. 

Pierre Bayle, Correspondance de Pierre Bayle, vol.XI: août 1697 – décembre 1698, Lettres 1281-1405

J. Lorrain, Vingt Femmes

Cl. Leroy, Dans l'atelier de Cendrars (rééd.)

A. Burgess, Mais les blondes préfèrent-elles les hommes ?

B. Quinquis, L'Antiquité chez Albert Camus

R. Lebel, L'Afrique occidentale dans la littérature française (depuis 1870)

Chr. Duggan, Ils y ont cru. Une histoire intime de l'Italie de Mussolini

J. Chénieux-Gendron, Surréalismes. L’esprit et l’histoire

J. Chénieux-Gendron, Inventer le réel. Le Surréalisme et le roman (1922-1950)

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter