Fabula, la recherche en littérature (actu)

Les Caves de la Gestapo. Reconnaissance et conservation (D. Weyssow, dir.)

Parution livre (collectif)

Information publiée le mardi 27 août 2013 par Perrine Coudurier (source : Nathalie Peeters)



_blank

Référence bibliographique : Les Caves de la Gestapo. Reconnaissance et conservation (D. Weyssow, dir.), Paris, Éditions Kimé, collection "coll. "Entre Histoire et Mémoire", 2013", 2014. EAN13 : 9782841746088.


Les Caves de la Gestapo. Reconnaissance et conservation

Sous la direction de Daniel Weyssow

Actes de la journée d'étude du 21 octobre 2011, Bibliothèque royale de Belgique

Paris : Éditions Kimé, coll.  "Entre Histoire et Mémoire", 2013

EAN 9782841746088.

214 p.

Prix : 20EUR

Présentation de l'éditeur :

Les immeubles des n° 453, 347 et 510 d'une des plus belles artères de Bruxelles, l'avenue Louise, ont été réquisitionnés pendant la Seconde Guerre mondiale par la Gestapo. Devenus de véritables centres de torture, les murs de leurs caves sont encore couverts d'inscriptions et de croquis retraçant le désespoir et les dernières volontés des détenus. Or, jusqu'à présent, aucun de ces lieux n'a reçu la moindre reconnaissance. Ce recueil, rassemblant des contributions de spécialistes aussi bien que de rescapés, a deux vocations :

  • Faire prendre conscience aux responsables des pouvoirs publics et politiques que cette mémoire oubliée doit enfin avoir droit de cité.
  • Livrer aux lecteurs une étude minutieuse, de portée scientifique, de ces lieux et d'autres sites analogues (Breendonk, Cologne, Cracovie, Fresnes, Romainville).

 

Sommaire

Daniel Weyssow – Prologue aux actes de la journée d’étude

Histoire

Daniel Weyssow – Le siège de la Sipo-SD à Bruxelles dans le contexte des polices allemandes

Marie-Anne Weisers – Un chasseur de Juifs au tribunal. Otto Siegburg, la justice belge et le crime contre l’humanité

Robby van Eetvelde – La police allemande dans la ville de l’Escaut. L’activité de la Gestapo à Anvers

Témoignages

Extraits de témoignages présentés à la journée d’étude :
Marie Lipstadt (8 avril 1992)
Suzy Falk (18 août 2006)
Régine Krochmal (17 août 2011)
Simon Gronowski (21 octobre 2011)
Menasha (Marcel) Rozenbaum (21 octobre 2011)

Daniel Weyssow – Une évocation par les témoignages du siège de la Gestapo à Bruxelles*

André Dartevelle – Avenue Louise 347. Dans les caves de la Gestapo

Daniel Weyssow – Découverte de la cave n° 16 du 453 avenue Louise*

Reconnaissance et préservation des inscriptions murales. Les exemples de Breendonk, Romainville, Cracovie, Cologne, et Fresnes

Olivier van der Wilt – Les détenus de la Sipo-SD en Belgique : des caves de l’avenue Louise aux cellules de Breendonk*

Thomas Fontaine – Les graffiti de la casemate n° 17 du fort de Romainville. Résultats d’une recherche

Grzegorz Jezowski – Le Musée historique de la ville de Cracovie : la rue Pomorska, la pharmacie de l’aigle et la fabrique d’émail
d’Oskar Schindler (rue Pomorska – la mémoire retrouvée)

Karola Fings – D’une cave d’archives vers un lieu de mémoire d’importance européenne. Les inscriptions murales de la EL-DE Haus et le lieu de mémoire « Prison de la Gestapo »*

Carine Trévisan – Henri Calet, Les Murs de Fresnes, 1945. Un art de l’écoute

Le 453 avenue Louise à la Libération

Albert Bouckaert – Après leur départ. Dans le repaire de la Gestapo (fac-similé des pages 6 et 7 du Soir illustré du 27 septembre 1944, n° 641)*

Daniel Weyssow – Épilogue

Présentation des contributeurs

Remerciements

 

(*) Des photographies additionnelles à celles présentées dans les contributions marquées d’un astérisque peuvent être consultées sur le site internet de Mémoire d’Auschwitz ASBL à l’adresse : www.auschwitz.be

Daniel Weyssow est depuis 1992 chargé de projets à la Fondation Auschwitz. Ses domaines d’intervention portent sur l’art concentrationnaire, la mémoire d’Auschwitz dans l’art contemporain, la mémoire juive du quartier « Marolles-Midi » et le siège de la Gestapo à Bruxelles.

La collection Entre Histoire et Mémoire est une des activités de la Fondation Auschwitz de Bruxelles. Elle est publiée par les éditions Kimé et distribuée par Les Belles Lettres. Une collection dirigée par Philippe Mesnard.


Responsable : Mémoire d'Auschwitz asbl/Fondation Auschwitz

Url de référence :
http://www.auschwitz.be



Derniers ouvrages parus :

R. Rolland, S. Zweig, Correspondance 1910-1919

S. Bouissou, Jean-Philippe Rameau

R. Markovits, Civiliser l'Europe. Politiques du théâtre français au XVIIIe siècle

V. Woolf, Essais, romans

C. Malaparte, Italie barbare

D. McCullough, Le voyage à Paris. Les Américains à l'école de la France, 1830-1900

Ph. Granarolo, Nietzsche : cinq scénarios pour le futur

L. Albertazzi, Qu'est-ce que l'œuvre aujourd'hui ? Du théâtre à l’architecture

P. Sardin, Beckett, l'ouverture de Godot

S. Zweig, Volpone

G. Agamben, Pilate et Jésus

J. Tauchnitz, La Créolité dans le contexte international et postcolonial du métissage et de l'hybridité - De la mangrove au rhizome

R. Yala, Mythes et histoire dans Le Feu des Origines d'Emmanuel Dongala

V. Faranton et M. Mazoyer (dir.), Homère et l'Anatolie 2

P. Dardot, Chr. Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle  

P. Levi, La zone grise

D. Sibony, Fantasmes d'artistes

F. De Poli, Un Maître caché. Étude du leopardisme de Montale

B. Chikhi & A. Douaire-Banny (dir.), Kateb Yacine, au cœur d'une histoire polygonale

C. Renard (dir.) Wang Bing

Théophile Gautier, Ménagerie intime, La Nature chez elle, Feuilletons divers (1833-1837)

F. Vallotton, Les batailles du livre. L'édition romande, de l'âge d'or à l'ère numérique

F. Tinguely, Le Voyageur aux mille tours. Les ruses de l’écriture du monde à la Renaissance

B. Bonhomme & Tr. Hordé (dir.), Jude Stéfan, le festoyant français

H. Haberl & A.-M. Pailhès, Jardins d’Allemagne. Transferts, théories, imaginaires

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter