Fabula, la recherche en littérature (appels)

L'épopée retrouvée. Motifs, formes et fonctions de la narration épique du début du XXe siècle à l'époque contemporaine.

Appel à contribution

Information publiée le vendredi 23 juillet 2010 par Ivanne Rialland (source : Urs Urban)

Date limite : 1 septembre 2010

L'épopée retrouvée.

Motifs, formes et fonctions de la narration épique du début du XXe siècle à l'époque contemporaine

24– 25 juin 2011

MISHA (Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme en Alsace)

Depuis la fin du 18e siècle, on observe dans les littératures européennes deux tendances opposées, dont l'histoire littéraire fait en général peu de cas : à travers des structures narratives de plus en plus complexes, on cherche, d'une part, à rendre l'expérience du sujet moderne, confronté à la différenciation croissante de la société et à la contingence de l'existence, tout en interrogeant fondamentalement les conditions mêmes de la narration. L'envie reste vivace, d'autre part, de narrer et d'élaborer des récits qui intègrent le sujet dans une communauté et une entreprise collective. Cette aspiration s'exprime notamment dans des textes qui s'inscrivent dans la tradition épique européenne en reprenant, en variant ou en problématisant ses formes et ses thèmes. L'épopée reste donc un genre populaire dans la littérature moderne, même si Hegel la considère comme un genre révolu.

Le premier volet de la manifestation qui eut lieu à Strasbourg en novembre 2009 visait à décrire les formes et les fonctions de l'épopée et de l'épique dans les littératures européennes au XIXe siècle. Il ressortait des travaux que si, dans les théories esthétiques de l'époque mais aussi dans l'imaginaire collectif, la tradition épique européenne restait une référence incontournable, l'horizon par rapport auquel s'écrivent les épopées à partir du 19e siècle était, en revanche, celui des nouvelles réalités politiques, dans lesquelles les aspirations de la bourgeoisie ont remplacé les idéaux de la féodalité : le genre se « trivialise », s'ouvre aux conflits intérieurs des individus, à ceux qui sont en marge de l'Histoire. Le genre se nourrit encore de ses modèles canoniques, tout en s'ouvrant à de nouvelles problématiques esthétiques, politiques, anthropologiques.

Le second volet du colloque portera sur les littératures du XXe siècle et s'élargira aux civilisations non-occidentales. Il s'agira de se demander, dans cette perspective, quelle est la portée des bouleversements politiques du XXe siècle dans la conception que l'on se fait de l'épopée, mais aussi, plus largement, la part prise par les violences qui marquent l'Histoire du siècle dans la perpétuation d'une veine épique. Les césures que représentent les deux Guerres Mondiales, les totalitarismes, la fin de la guerre froide en 1989 puis les attentats du 11 septembre 2001 ébranlent le rapport au monde et à l'écriture. Elles suscitent de nouvelles formes de narration, littéraires mais aussi filmiques qui montrent le pouvoir de fascination que garde l'épopée, considérée à la fois comme un genre dont la force utopique implicite permet de compenser les crises de l'Histoire – si l'on songe notamment au monumentalisme de « films épiques » comme Dresden, Flucht ou Heimat qui visent à réinsuffler un souffle épique dans l'histoire allemande, au prix d'une « bagatellisation » des crimes, ou encore aux « grands » romans du réalisme socialiste visant à promouvoir l'Homme nouveau – et comme un modèle de narration « totalisant » qui, en combinant des éléments lyriques, dramatiques ou épiques, est susceptible de favoriser l'invention de modes d'écriture qui répondent aux réalités et aux besoins d'un monde global.

La réflexion consistera à interroger, à partir d'études de textes littéraires ou d'oeuvres artistiques, les conditions d'élaboration d'oeuvres épiques dans différentes cultures, la « permanence » de traits esthétiques ou de fonctionnalités, sinon de l'épopée, du moins de « l'épique », comme le suggère Pierre Brunel: [« L'épopée peut être considérés comme une forme figée, ennuyeuse, académique. Mais il existe une permanence de l'épique » (Pierre Brunel, Mythopoétique des genres, PUF, 2003, p.138] au-delà des frontières des genres littéraires ou artistiques et des civilisations.

Vos propositions sont à adresser jusqu'au 1er septembre 2010 à Sylvie Grimm-Hamen de l'Université de Nancy (sylvie.grimm-hamen@univ-nancy2.fr) et à Urs Urban de l'Université de Strasbourg (uurban@unistra.fr). Les exposés seront limités à 30 minutes. Les contributions feront l'objet d'une publication. Les communications pourront être en français, allemand et anglais.

Organisateurs :

Sylvie Grimm-Hamen (Nancy)

Charlotte Krauss (Strasbourg)

Thomas Mohnike (Strasbourg)

Urs Urban (Strasbourg)

 

 

 

 


Responsable : Sylvie Grimm-Hamen et Urs Urban

Adresse : Université de Strasbourg - 22 rue René Descartes- 67084 Strasbourg



Dernières annonces d'appels à contribution :

Journées de pausologie. Le point sur la pause

Kateb Yacine : Interactions culturelles, textuelles et artistiques

La Renaissance à Rouen : l’essor artistique et culturel dans la Normandie des décennies 1480-1530

Thomas Ostermeier. La réinvention de la mise en scène à la Schaubühne

L’esthétique de la résistance et de la relation dans les littératures africaine et antillaise

La violence dans le discours

Notion ou concept de passage : quelle pertinence en sciences du langage ?

La philosophie des Lumières aujourd’hui. Bilan et perspectives

Ut pictura poesis :  dialogues entre les arts à l’époque moderne (XVe-XVIIIe s.)    

Roman mystique, mystiques romanesques aux xxe et xxie s.

Études balkaniques, 2014: "interfaces culturelles Orient – Occident"

Identidades inestables. Avatares y evoluciones de la subjetividad en las narrativas ibéricas actuales  

Le cinéma de Jim Jarmusch

Le théâtre In-Yer-Face aujourd’hui : bilans et perspectives

Krypton, 4: "L'argent"

Figures et figurations de l'érotisme dans la poésie contemporaine (projet d'ouvrage collectif)

Between-Journal.it (2014): Technology, Imagination, Narrative Forms

La France en guerre (revue Lublin Studies in Modern Languages and Literatures)    

Les territoires du cinéma - cinéma et numérique

Le corps des émotions. À propos de la performativité des émotions dans l’histoire

De l’écrit à la scène

Autour des formes implicites: (1) argumentation et rhétorique, (2) pathologie, acquisition et didactique, (3) traductologie et linguistique contrastive 

Performing Grief - International Conference

Aux sources de la tradition narrative arabe. Les frontières du littéraire et le rôle des genres religieux, biographiques et historiographiques (VIIe-Xe siècles ap. J-C)

Capture d'écran

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter