Fabula, la recherche en littérature (actu)

J.K Huysmans, Les Eglises de Paris

Parution livre (édition)

Information publiée le samedi 1 octobre 2005 par Vincent Debaene (source : Les Editions de Paris)


J.-K. HUYSMANS, LES EGLISES DE PARIS: Saint-Julien-le-Pauvre, Saint-Séverin, Notre-Dame de Paris, Saint-Merry, Saint-Germain-l'Auxerrois, édition de PATRICE LOCMANT, Paris, Éditions de Paris, 2005.

Promeneur invétéré et esthète averti, Huysmans a parcouru les églises de Paris, des deux côtés de la Seine : de Saint-Séverin, où il fut baptisé, à Saint-Julien-le-Pauvre, sur la rive gauche ; de Saint-Germain-l'Auxerrois, la paroisse des rois de France face au Palais du Louvre, à Saint-Merry sur la rive droite ; et, enfin, au milieu de toutes, la reine des églises parisiennes : la cathédrale Notre-Dame de Paris.
De ses flâneries ecclésiastiques, Huysmans a rapporté plusieurs études historiques et descriptions des églises de Paris, qui sont aussi le témoignage émouvant d'un moment essentiel dans l'évolution spirituelle de l'auteur : sa conversion au catholicisme.
Ces textes, parus entre 1898 et 1905, sont une invitation à découvrir les églises parisiennes, à flâner dans les pas de Huysmans et à travers l'Histoire, à suivre son parcours dans les rues du vieux Paris. Ce petit guide offre en outre un concentré de la saveur stylistique du romancier et du regard avisé du critique sur l'art et l'architecture religieuse de la capitale.

JORIS-KARL HUYSMANS(1848-1907) : Du credo naturaliste à l'exaltation mystique, et de Marthe à L'Oblat, en passant par La Cathédrale, il sera le peintre des existences ternes comme des personnages flamboyants, l'explorateur des zones d'ombre de la cité ou des noirceurs de l'âme humaine, l'apôtre des lumières impressionnistes et des lueurs de l'Idéal.

PATRICE LOCMANT, qui présente et annote cette édition, est spécialiste de Huysmans. Il a préfacé, en 2003, aux éditions Honoré Champion, "Le Drageoir aux épices" de Huysmans.




Derniers ouvrages parus :

C. Renard (dir.) Wang Bing

Théophile Gautier, Ménagerie intime, La Nature chez elle, Feuilletons divers (1833-1837)

F. Vallotton, Les batailles du livre. L'édition romande, de l'âge d'or à l'ère numérique

F. Tinguely, Le Voyageur aux mille tours. Les ruses de l’écriture du monde à la Renaissance

B. Bonhomme & Tr. Hordé (dir.), Jude Stéfan, le festoyant français

H. Haberl & A.-M. Pailhès, Jardins d’Allemagne. Transferts, théories, imaginaires

I. Jablonka (dir.), L'Enfant-Shoah

N. de Cues, Le "Pouvoir-est" (1460), nouv. trad.

A. Jenni (dir:), Le Monde au XXIIe siècle. 

Pierre Bayle, Correspondance de Pierre Bayle, vol.XI: août 1697 – décembre 1698, Lettres 1281-1405

J. Lorrain, Vingt Femmes

Cl. Leroy, Dans l'atelier de Cendrars (rééd.)

A. Burgess, Mais les blondes préfèrent-elles les hommes ?

B. Quinquis, L'Antiquité chez Albert Camus

R. Lebel, L'Afrique occidentale dans la littérature française (depuis 1870)

Chr. Duggan, Ils y ont cru. Une histoire intime de l'Italie de Mussolini

J. Chénieux-Gendron, Surréalismes. L’esprit et l’histoire

J. Chénieux-Gendron, Inventer le réel. Le Surréalisme et le roman (1922-1950)

J.-F. Ekoungoun, Ahmadou Kourouma par son manuscrit de travail. Enquête au coeur de la genèse d'un classique

E. Dussault, L'Invention de Saint-Germain-des-Prés

N. Bouvier, L'Usage du monde

J. Prévost, L'Affaire Berthet

Madame de Lafayette, Œuvres complètes (C. Esmein, éd.)

V. Soula, Histoire littéraire de la Nouvelle-Calédonie (1853-2005)

E. Batur, Route serpentine

Fil d'informations RSS Fil d'information RSS   Fabula sur Facebook Fabula sur Facebook   Fabula sur Twitter Fabula sur Twitter